28/06/2020 zejournal.mobi  4 min #176073

Corona-psychose : la deuxième vague de désinformation est arrivée

Auteur : E&R | Editeur : Walt | Samedi, 27 Juin 2020 - 08h04

Depuis que le pic de l'épidémie en France est passé, à savoir mi-mai 2020, alors que toute la France soumise pensait déconfinement, liberté, travail et contacts, on a remarqué une opération conjointe des médias et du gouvernement qui tendait à relancer la psychose du coronavirus. Le coup de la 2e vague n'ayant pas vraiment marché, ils ont sorti l'arnaque des clusters. Puis, devant la décrue des admissions à l'hôpital et du massacre en Ehpad, on a assisté au retour de l'escroc mondialiste « OMS » Tedros, marionnette du milliardaire Bill Gates, lui-même rattaché à la famille Epstein, grande consommatrice de jeunes et très jeunes filles, comme dans les contes.

players.brightcove.net

Cluster toi-même !

Un jour on apprend que le modèle suédois, c'est-à-dire la réponse rationnelle à une grippe saisonnière décalée, s'effondre, un autre jour que 1000 employés d'un abattoir allemand (un KZ pour vaches) sont contaminés, puis que des clusters surgissent en France, tout cela, comme par hasard, pendant que le filet se resserre autour de l'exécutif.

 Allemagne : le plus grand abattoir d'Europe, nid à Covid - Vidéo Dailymotion

Kohler et ses délits d'initié, Philippe et ses décisions économiques aussi inutiles que désastreuses, Macron et ses discours de science-potard vaniteux, Véran et ses mensonges quotidiens, et puis toute la chaîne de commandement sanitaire qui a au mieux failli, au pire participé au massacre. Et quand on dit massacre, c'est massacre, on ne joue pas sur le mot. Perronne a l'Ordre des médecins sur le dos pour avoir parlé de ces 25 000 morts en trop, on peut parler d'homicide politique.

C'est bien simple, à chaque fois que le bon sens reprend le dessus, que les Français reprennent leurs habitudes, le gouvernement en faillite (son autorité est nulle, malgré l'effet de psychose par pandémie), soutenu par des médias en faillite, on vient leur mettre un coup sur la tête. Par exemple, les destructions d'emplois.

L'industrie française, selon Le Figaro, ne devrait pas se remettre de la perte d'un quart de ses effectifs et la crise, nous explique le FMI, sera la plus terrible jamais endurée. Tout cela sent plus la menace que la prévision. Pire, cela sent déjà la répression, une répression qui s'abat sur des peuples qui ont commencé à se révolter depuis 2018 en France et en Italie, avec les Gilets jaunes et le mouvement populiste Salvini-Di Maio.

Voici maintenant les déclarations publiques et unes de presse qui prouvent notre assertion.

embedftv-a.akamaihd.net

Depuis, tout le monde a compris que ce journaliste tentait de refiler le bébé du désastre de la politique sanitaire au politique. Mais la crédibilité de sa revue ne survivra pas au virus :

embedftv-a.akamaihd.net
embedftv-a.akamaihd.net

 Ouest-France ne fait pas dans la dentelle, mais quand on reçoit 4 476 986 euros d'aides directes de l'État en 2017, on ne rechigne pas à la tâche de soutenir l'effort de guerre du gouvernement contre son propre peuple.

embedftv-a.akamaihd.net

Et pour finir, la nouvelle vague de coronavirus en Chine, par RMC, la radio qui vire un tiers de ses employés, on se demande bien pourquoi.

Et que serait un papier média sans BFM TV ? Ce serait comme un hamburger Macdonald sans nerfs, sabots et graisses de vieille vache hachés.

Pour le coup,  BFM nous explique que des tests vont avoir lieu pour repérer les foyers dormants. Foyer est le terme français pour cluster.

Une presse en faillite, uniquement soutenue par le déambulateur étatique, au service d'un gouvernement en perdition, lui-même englué dans ses mensonges et des ingénieries néolibérales destructrices, c'est le tableau de la France sous corona, cette drogue oligarchique, depuis le début 2020.
Mais le chaos ne les sauvera pas : il les engloutira.

Les coupures de presse proviennent de France Info, RMC-BFM TV, Le Figaro, Le Point, Le Monde et Ouest-France.

- Source :  E&R

 zejournal.mobi

 Commenter