01/07/2020 reporterre.net  3 min #176184

Edf abandonne son projet de piscine nucléaire à Bellevillesur-Loire, selon un élu

« Grâce à une grande mobilisation, au combat des associations, des habitants et des élus locaux, et car nous n'aurions su accepter que notre si belle région devienne la poubelle nucléaire de la France, la décision de ne pas implanter cette piscine d'entreposage de déchets nucléaires en Centre-Val de Loire m'a été annoncée ce lundi 29 juin 2020. » Dans un communiqué adressé ce lundi 29 juin au soir et  cité par le quotidien régional Le Berry républicain, François Bonneau, président (PS) de la région Centre-Val de Loire, a assuré que le projet de création d'une piscine d'entreposage de déchets nucléaires sur le territoire national ne s'implanterait pas à Belleville-sur-Loire. Une possibilité qui avait été  évoquée pour la première fois par Reporterre début 2018 et qui avait provoqué la mobilisation d'élus et d'habitants, mais aussi d'associations et de collectifs dont certains s'étaient dernièrement regroupés au sein de la coordination Piscine nucléaire stop.

Contacté ce mardi 30 juin au matin  par Le Berry républicain, François Bonneau a indiqué avoir été informé de cette nouvelle lundi soir « par le responsable de la filière nucléaire chez EDF ». Pour François Bonneau, qui fait de cette annonce « une victoire », il était « inconcevable » d'accepter un tel projet en région Centre-Val de Loire qui « porte déjà l'effort le plus important de France avec quatre centrales nucléaires [1] implantées sur son territoire ».

À l'échelle nationale, le projet de création d'une piscine d'entreposage des déchets radioactifs pour pallier la saturation des actuelles piscines d'entreposage de La Hague (Manche) n'est pour autant pas abandonné. En effet, François Bonneau assure que le responsable de la filière nucléaire privilégie l'installation de ce lieu de stockage à La Hague « en complément de l'existant ». Contactée ce mardi matin par Le Berry républicain, EDF confirme que la piscine d'entreposage des déchets nucléaires ne sera pas implantée à Belleville-sur-Loire : « Les analyses préliminaires nous ont conduits à exclure l'implantation de ce type d'ouvrage sur le site de Belleville. » EDF confie désormais être « dans l'attente du résultat de l'étude de faisabilité pour l'implantation de cette nouvelle piscine à La Hague ». Une étude qui devrait être livrée « fin 2020 » pour permettre à EDF de prendre « une décision sur le lieu d'implantation final ».

« Satisfaite » de ne pas voir ce projet aboutir dans le département du Cher, la coordination Piscine nucléaire stop n'en demeure pas moins vigilante sur la suite du projet. « Surtout, nous attendons une publication officielle d'EDF pour nous confirmer cette décision, prévient Catherine Fumé, coordinatrice. Et nous ne lâcherons pas le morceau. Nous continuerons à être vigilants car ce projet, prévu pour pérenniser la filière du nucléaire, interroge. »

  • Source :  Le Berry républicain
  • Photo : Photographie aérienne (Google Earth) de la centrale de Belleville-sur-Loire, dans le Cher.


[1] Belleville-sur-Loire (Cher), Dampierre-en-Burly (Loiret), Saint-Laurent-des-Eaux (Loir-et-Cher), Chinon (Indre-et-Loire).

 reporterre.net

 Commenter