01/08/2020 reseauinternational.net  3 min #177513

Ouverture d'un supermarché iranien à Caracas

L'ouverture d'un supermarché iranien Megasis, a déclaré la vice-présidente exécutive du Venezuela, Delcy Rodríguez, est une preuve de la coopération entre 2 pays mis sous blocus par les Etats-Unis.

« Il n'y a pas de blocus qui tienne quand le volonté des peuples est décidée, déterminée et centrée sur l'indépendance, la liberté et la défense de la souveraineté, » a-t-elle déclaré lors de sa visite des lieux, accompagnée par le vice-ministre de l'Industrie de l'Iran, Issa Rezaei, qui a souligné qu'aussi bien le Venezuela que l'Iran a droit au libre commerce sur la base du respect et du bénéfice commun.

« Nous, les pays sanctionnés, nous pouvons nous compléter, » a affirmé Rezaei et il a mis en avant les avantages qu'il y a à développer l'économie et le commerce du point de vue de la complémentarité pour surmonter les sanctions et satisfaire les besoins des 2 peuples.

Et il a affirmé que le gouvernement iranien avait l'intention d'importer des produits vénézuéliens comme le bois et des produits alimentaires comme la mangue, le cacao, le café et la banane et que le Venezuela pourrait avoir accès aux produits iraniens.

La vice-présidente Rodríguez a remercié la République Islamique d'Iran et son président Hassan Rouhani pour le soutien apporté au Venezuela grâce à cette sorte d'alliance commerciale et économique.

« C'est la bonne coopération que méritent nos peuples, » a déclaré Rodríguez et elle a précisé que malgré les mesures coercitives unilatérales des Etats-Unis contre l'Iran, ce pays a pu mettre en rayons dans le supermarché Megasis quelques 2000 produits.

Quelques 1 000 produits de l'industrie agro-industrielle vénézuélienne ont aussi été mis en rayons le jour de l'ouverture. « Ici, nos efforts ont été unis pour satisfaire le peuple vénézuélien et défendre la sécurité et la souveraineté alimentaires, » a-t-elle déclaré.

Le supermarché iranien Megasis est le premier inauguré en Amérique Latine. Il est le fruit d'une alliance stratégique entre le secteur privé iranien et le secteur privé vénézuélien.

Une grande variété de produits y est proposée : des articles de lingerie, des vêtements et des valises, des aliments comme les légumes, la viande et le poisson qui ont été très bien accueillis par la population.

Source:  Telesur - Traduction Françoise Lopez pour  Bolivar Infos

via:  les2rives.info

 reseauinternational.net

 Commenter