03/09/2020 reseauinternational.net  3 min #178795

Australie : Une femme enceinte arrêtée chez elle à cause d'un message anti-confinement sur Facebook

par Jade

Les policiers ont confisqué des appareils dans un autre exemple de tyrannie flagrante.

Des images vidéo choquantes de Melbourne, en Australie, montrent une femme enceinte arrêtée devant ses enfants dans sa propre maison pour le « crime » d'avoir organisé une manifestation anti-confinement sur Facebook.

Le clip montre la police entrant dans la maison de la femme et lui présentant, ainsi qu'à son mari, un mandat de perquisition.

La femme est ensuite informée qu'elle est en état d'arrestation pour « provocation » avant d'être menottée.

Elle explique qu'elle est enceinte et qu'elle doit passer une échographie dans une heure, mais les policiers ne se découragent pas et lui disent qu'elle est arrêtée pour une publication sur Facebook dans laquelle elle a organisé une manifestation contre le confinement.

Rita Panahi  02/09/2020 10:43:2333761301 227660/2222
Shouting at her as she weeps & then threatening to take every phone in the house regardless of who it belongs to...Victoria Police going after the big crooks.

La femme explique qu'elle serait heureuse de supprimer sa publication, mais l'agent lui dit « vous avez déjà commis l'infraction » et lui dit ensuite que le mandat de perquisition autorise la police à « saisir tous les ordinateurs, tous les appareils mobiles que vous avez ».

« Je n'ai pas réalisé que je faisais quelque chose de mal, c'est ridicule », se plaint la femme en se mettant à pleurer.

Comme le souligne Rita Pahani, lorsque les manifestants de Black Lives Matter se sont organisés et se sont rassemblés par milliers pour manifester, ils n'ont rencontré aucune opposition de la part des autorités.

Rita Panahi  02/09/2020 10:49:1650611751 228377/2220
Victoria police declined to fine activists taking part in BLM march & pushed for private security guards to oversee hotel quarantine program...when it mattered most they were MIA.
 voir

Cette femme n'est pas la première Australienne à voir sa maison perquisitionnée et à être arrêtée pour avoir organisé une manifestation dans une soi-disant démocratie.

 Comme nous l'avons souligné précédemment, les autorités ont également donné à la police le pouvoir de retirer les enfants de la garde de leurs parents afin de garantir le respect des règles relatives au coronavirus.

La police de Melbourne a également annoncé qu'elle utiliserait des drones de surveillance pour attraper les personnes qui ne portent pas de masque et pour suivre les voitures  qui circulent à plus de 5 km de chez elles.

Les autorités ont également reçu le pouvoir de pénétrer chez les gens sans mandat et d'effectuer des contrôles ponctuels de mise en quarantaine.

Pendant ce temps, une autre vidéo en provenance d'Australie montre un homme arrêté pour s'être trouvé dans le jardin de son voisin et avoir refusé de présenter une pièce d'identité.

Grâce aux lois sur le coronavirus, la liberté est officiellement morte en Australie.

Arrested in neighbours yard.
 voir
Victoria Police Arrest a Man for Being at His Neighbour's House
This video was recorded by Marty Focker, check out his YouTube Channel - https://www.youtube.com/c/martyfocker Sources: https://www.facebook.com/marty.focker...
 voir

source:  aubedigitale.com

 reseauinternational.net

 Commenter