26/11/2020 8 articles legrandsoir.info  3 min #182144

Maradona et le Chavisme

Franco VIELMA

Ceux qui profitent de la mort de Maradona pour dénigrer Maradona et le chavisme ont une stature morale tellement inférieure qu'ils ne comprennent pas et ne comprendront jamais ce que nous sommes, nous les chavistes, ni ce qu'est Maradona.

Le chavisme ne regrette pas l'amitié de Maradona parce qu'il a pris de la drogue. Nous ne nous en soucions pas. Nous l'aimons en raison de sa dimension humaine et réelle. Tout ce que nous pouvons dire de lui, c'est qu'il était génial, merveilleux et authentique. C'était un vrai homme dans la peau du plus grand des footballeurs. Depuis le 4 février 1992 [date de la tentative de coup d'État de Hugo Chávez, NdT], nous, les chavistas, aimons ceux qui tombent et se relèvent.

Nous, les Chavistes, aimons Maradona parce qu'il a résisté aux publicités pour Visa et Coca-Cola. Être une marque comme l'était Pelé. Il a résisté au fait d'être un produit commercial comme les autres joueurs de football aujourd'hui. Les mêmes personnes qui ont critiqué Maradona pour ses problèmes personnels ont proposé de l'acheter, puis de le domestiquer et d'en faire un produit. Il préférait être libre et faire ce qu'il voulait. C'est ce qu'on appelle la dignité, un concept étranger à beaucoup.

Sa vie entre la gloire et la défaite a été marquée par la controverse. Mais peu importe, l'histoire l'absoudra, comme l'a dit Fidel, que Maradona a aimé et toujours remercié pour lui avoir sauvé la vie lors de sa réhabilitation à Cuba.

Maradona n'était pas accablé par toutes les critiques et les menaces qu'il recevait, car il était l'ami de Fidel, de Chavez, de Maduro, d'Evo, de Cristina, de Lula. Il n'a pas été blessé par tout ce qu'il a perdu, ni par les portes qui lui étaient fermées. Il n'était pas accablé par les messages de haine qu'il recevait toujours des récalcitrants haineux. Et nous, les chavistes, nous aimons ça, nous aimons ceux qui jouent avec nous.

Nous avons mis Maradona sur Telesur pour commenter deux Coupes du monde avec Victor Hugo Morales [le presentateur sportif qui avait commenté le fameux but contre l'Angleterre en 1986, NdT]. Nous avons eu l'audace que les autres chaînes de télévision n'avaient pas, car Maradona, c'est du football, mais aussi de la politique. C'était pour ouvrir les portes de notre maison à notre fidèle ami.

Maradona a dit que si Maduro lui en donnait l'ordre, il s'habillerait en soldat et se battrait pour le drapeau vénézuélien, car il a dit que c'est la chose la plus sacrée que nous ayons. Il l'a dit lorsque de nombreux vénézuéliens se sont moqués de lui avec la phrase "mais nous avons une patrie", et lorsque d'autres ont demandé une intervention militaires et des sanctions contre notre pays. Maradona était un de ces hommes qui étaient fous, oui, tendrement fous. Les circonstances ne lui ont pas permis de mettre sa parole à l'épreuve et il était tellement fou qu'il l'aurait sûrement tenue. C'était sa grandeur.

Maradona était détesté par les riches et les conservateurs, dans son pays, à la FIFA, dans la politique régionale. Cela le rendait idéal pour nous, car parfois certaines haines nous montrent la voie pour aimer les bonnes personnes.

Il n'y a pas d'autel moral pour mesurer Maradona. Nous ne sommes pas parfaits pour dénigrer Maradona. C'était un homme ordinaire, qui s'est élevé des entrailles de son pays pour devenir une référence mondiale. Et aucun, aucun de ses détracteurs, n'aura cette grandeur et cette gloire. Il ressemble à Chavez, et c'est aussi pour cela que nous l'aimons.

Nous, les chavistes, nous aimons Maradona parce que nous aimons ce qui rend beaucoup de gens heureux. Et Maradona, qui était argentin, a donné beaucoup de joies dans son pays, mais aussi dans le monde entier. Et nous les avons fait nôtres. Et nous l'avons fait nôtre.

Pour Diego, nous sommes reconnaissants...

Franco VIELMA

»»  Les 2 Rives

 legrandsoir.info

 Commenter

Articles associés plus récents en premier
1 occurrence 06/12/2020 legrandsoir.info  6 min #182562

Le mythe Maradona contre la « vie nue » .

L'un de nos ex-Présidents a disparu... et il ne nous manque ...
On oppose souvent les dons extraordinaires de Maradona balle...
Dirty Diego symbolise tout ce qui donne du piment à la vie, ...
Le Covid19 a accéléré cette évolution mortifère, mais les in...
Contre cette réduction, qui annule toute notre civilisation,...
La vie privée de Maradona a été aussi malsaine que possible&...

1 occurrence 06/12/2020 tlaxcala-int.org  12 min #182561

Maradona si, Maradona non ! Apothéose, passion et mort d'un démon hors pair

La mort de Diego Armando Maradona, un prodigieux joueur de f...
Mythe de la modernité, d'un sport de masses, du football
De son vivant déjà, c'était une légende. Et il est possible ...
El cebollita [le petit Oignon] qui, tout enfant déjà, ébloui...
Ce petit gars, de petite taille (il arriva à peine à 1,62m),...
Maradona, dieu et démon
Le génie précoce du ballon, qui pourrait figurer dans un con...

1 occurrence 04/12/2020 mondialisation.ca  2 min #182448

Maradona, au-delà du « pied », le révolutionnaire: entrevue Claude Morin

Par Claude Morin et Robin Philpot

Suite au décès de Diego Maradona, les grands médias portaien...
Claude Morin, spécialiste de l'Amérique latine, rectifie le ...
https://w.soundcloud.com/player/?visual=true&url=https%3A%2F...
La source originale de cet article est Le pied à Papineau CK...
Copyright © Claude Morin et Robin Philpot, Le pied à Papinea...

1 occurrence 28/11/2020 mondialisation.ca  8 min #182221

Maradona, la politique en crampons

Le « gamin en or » (pibe de oro) Diego Maradona es...
Le blog du Monde Diplo, le 25 novembre 2020
L'Argentin Diego Maradona, figure mondiale du football, fait...
L'ex-prodige du ballon rond Diego Armando Maradona, actuel e...
Le « gamin en or » (pibe de oro) - le surnom de Ma...
Diego Maradona n'a jamais cherché à dissimuler ses sympathie...

1 occurrence 28/11/2020 strategic-culture.org  4 min #182215

Diego Maradona Scored Politics in Sports... That's Why He Was So Loved

Football legend Diego Maradona who died this week aged 60 wi...
He was a working-class hero in the positive sense. Born dirt...
Maradona played in four World Cup tournaments but it was the...
But it was the earlier quarter-final match against England w...
At only 1.65m (5ft 5in) in height, and despite his magical w...
But the beautiful thing about him was he never forgot his ro...
Maradona once said: "I hate everything that comes from the U...

1 occurrence 27/11/2020 tlaxcala-int.org  4 min #182194

Maradona, le dieu fragile du Sud Global

Pepe Escobar Пепе Эс ...
Une déité du football jouant non-stop sur le terrain mondial...

Sa vie était un pop opéra planétaire permanent pour les géné...
Être le roi du terrain est une chose. Jouer non-stop sur le ...
Les Italiens, qui connaissent une chose ou deux du génie est...
Il personnifiait le croisement incessant des Sommets Olympiq...

1 occurrence 26/11/2020 elcorreo.eu.org  3 min #182145

Diego Armando Maradona, l'anti-héros de Fiorito

Il avait un de ces dons qui ne peut être ni appris, étudié o...
Diego Maradona était un autre genre de Gardel argentin : peu...
Il était le meilleur, et plus, car bien que sa vie ait trave...
Ainsi sont les mythes et il est déjà entré dans le panthéon ...
Rares sont ceux qui sont encoura...
Maradona était jusqu'à la fin un homme qui savait d'où il ve...