Accepter cookie ?
06/03/2021 mondialisation.ca  9 min #186467

Vaccins obligatoires et éthique médicale? Qu'est devenue la référence au code de Nuremberg dans la loi soumise au parlement en novembre 2017 ?

Par  Dr. Nicole Delépine

Il paraît que des gens font la queue pour se faire vacciner après avoir fait la queue pour pratiquer un test PCR (non fiable et poursuivi en justice),,, comme, paraît-il, les personnes juives firent la queue pour récupérer l'étoile jaune et se faire lister. Pourquoi l'homme se précipite-t-il au-devant des catastrophes ? Quel est cet instinct grégaire que nous évoquions récemment pour tenter de comprendre, au-delà de la perversion sadique du pouvoir, qui amène un grand nombre d'entre nous à obéir, voire à aller au-devant du danger.

Le passeport sanitaire, une menace peu crédible pour l'instant

La menace du passeport sanitaire semble précipiter de nombreux réticents vers l'acceptation du vaccin pour pouvoir « voyager », etc. Mais nous n'en sommes pas là, le pouvoir teste nos réactions. Et de toute façon, il n'a pas résolu les problèmes d'approvisionnement, d'efficacité et sera bien obligé, à plus ou moins moyen terme, de stopper ces vaccins géniques et autres dont le nombre de décès et d' accidents précoces dépasse toutes les craintes. Et c'est sans compter sur les décès possibles à moyen terme dans quelques mois qu'annoncent des généticiens spécialistes des virus ARN.

Dans l'immédiat, le problème du passeport vaccinal ne se pose qu'en théorie. Mais soulignons l'importance de ne pas céder à la panique, à la pression des amis, des généralistes, de la pub à la télévision ou sur les panneaux publicitaires (illégaux pour ce médicament remboursé). Ne pas aller vous jeter dans la gueule du loup et en croyant sauver votre peau et en vous exposant aux effets secondaires et parfois la mort surtout chez les plus âgés fragiles et en particulier les centenaires. D'autant que tant qu'on sera officiellement en démocratie, il sera bien difficile au pouvoir d'imposer une obligation pour un médicament en essai thérapeutique. Ils menaceront, mais avant d'avouer ressembler à Mengele et aux autres médecins nazis, il y a une petite marge pour que nous tous réagissions.,

Attention à nos aînés, ne les précipitons pas vers le tombeau

Chacun, même un petit enfant peut sentir que son arrière - arrière-grand-mère est fragile, même si elle va bien. Quelle idée de vacciner tous les doyens de département malgré l'alerte internationale lancée par l'agence sanitaire norvégienne ! Une course à la mort qui a déjà éliminé les doyens de nombreux départements comme Camille Lehoux, doyen des Bretons, Marie-Claudine Fourrier doyenne de Saône-et-Loire ?

Essai phase 3 des vaccins utilisés en France

Cette thérapie génique et les autres vaccins mis sur le marché sur AMM conditionnelle (c'est-à-dire sans résultats des essais thérapeutiques habituellement exigés) sont donc en cours d'essai de phase 3 ; ils entraînent des effets secondaires précoces qui devraient dissuader les plus demandeurs. S'ils ne le savent pas. Informez-les.

En France, tout va bien dans le meilleur des mondes. En 1938, on croyait trouver un arrangement avec Hitler. Le 6 mai 1986, un communiqué du Ministère de l'Agriculture affirmait : « le territoire français », en raison de son éloignement, a été totalement épargné par les retombées de radionucléides consécutives à l'accident de Tchernobyl ». D'après l'agence du médicament, le Vioxx qui a fait plus de 30 000 morts aux USA n'aurait tué personne chez nous. Ainsi va la France de déni en négation et en chute libre. (Une des seules choses qui reste libre aujourd'hui.)

En France, il est difficile d'avoir une idée exacte des complications des médicaments et encore plus des vaccins, car l'ANSM agence du médicament tarde à retenir comme liés aux vaccins beaucoup d'incidents. Restent les articles de journaux,, qui informent sur tel ou tel hôpital qui stoppe ou étale la vaccination de son personnel, car les services sont désorganisés quand 25 à 50% du personnel vacciné est au tapis, en arrêt de travail. Informations confirmées par l'agence du médicament qui a recommandé de vacciner « de façon échelonnée le personnel d'un même service ». Certes, le gouvernement clame qu'il ne s'agit que de troubles transitoires et pas graves, mais avouez que ce phénomène en soi est déjà très inhabituel et dissuasif.

Des témoignages sur les réseaux sociaux de telle aide-soignante en EHPAD, établissement que le covid avait épargné et qui a perdu 4 résidents dans les cinq jours suivant le vaccin. Pas de chance, ils étaient vieux et fragiles, ce qui est vrai, mais ils étaient vivants et en forme. Elle se dit anéantie comme de nombreuses autres sur tweeter ou FB.

Hasard ou nécessité ? Pour qui ?

Informations de l'Agence européenne Eudravigilance

Statistiques officielles vérifiables par tous

Réveillez-vous : le ministre a osé interdire l'usage de la chloroquine utilisé depuis 70 ans sans prescription, et fait traîner l'accord pour l'ivermectine antiparasitaire complètement anodin, mais accepte de poursuivre une campagne de vaccination expérimentale, alors que l'UE aux dires même de son agence avoue déjà 2 500 morts reconnus en lien avec le vaccin.

L'hystérie collective si bien créée et entretenue par le gouvernement et la censure dans les médias des opposants à sa politique depuis un an peut seule expliquer la sidération ambiante qui empêche d'hurler tout un chacun pour que stoppe cette expérimentation à grande échelle, manifestement un échec.

Presque 2 500 morts officiels et le silence médiatique et politique. Pas d'infos dans les conférences de presse du Premier ministre ou d'O. Véran...

En tous cas, prudence !

Si vous souhaitez vraiment vous faire vacciner, assurez-vous ne pas être malade, de ne pas avoir eu le covid récemment et restez en quarantaine avant la deuxième injection.

La vaccination est un acte médical qui suppose de nombreuses précautions, interrogatoire, examen clinique qui passent en pertes et profits quand on rend cet acte banal et en n'avertissant pas des personnes mises en danger. La vaccination par des non-médecins prônée pour ce week-end de mars par le gouvernement montre que ce qu'est l'acte médical dont la vaccination est un exemple oublié par les dirigeants, mais aussi par ceux qui vont accepter la piqûre sans examen clinique ni entretien. La médecine en agonie.

Le modèle américain de la santé a failli, avant la crise du covid l'espérance de vie (77,8 ans) y est inférieure à celle de Cuba (79,92 ans), et comparable à celle de l'Algérie (77,2)...

La toute-puissance de Big Pharma, la disparition des médecins qui soignent, les études randomisées à la place de traitements connus actifs à trois sous, tout cela se paiera en millions d'années de vie perdues.

Risquer de modifier l'ADN des générations futures ne pose apparemment pas de problème éthique ni moral aux militants du climat... Comment peuvent-ils être plus intéressés par la santé de la planète que par celle de l'espèce humaine ? Personne ne sait ce que pourraient être les modifications génétiques transgénérationnelles et on ose nous faire la leçon sur le pétrole tout en consommant le lithium extrait par des enfants pour nos voitures électriques.

Il faut espérer que la folie vaccinale cesse avant qu'une trop grande partie de la population ait reçu cette thérapie, pour que l'impact générationnel reste limité. Informons un maximum. C'est là notre seule arme contre ce désastre annoncé.

Les décès liés au vaccin, mais aussi les effets secondaires

Pour beaucoup, les effets secondaires seraient comparables à la maladie, nommés covid vaccinal.

L'agence européenne centralise les effets secondaires jugés suffisamment graves pour être remontés. À ce jour nous sommes à près de 2 500 décès et 100 000 évènements pour toute l'UE.  adrreports.eu

Le plus dangereux, mais également le plus utilisé, serait le vaccin de Pfizer-BioNTech (Tozinaméran nom de code BNT162b2, vendu sous la marque Comirnaty) avec 78 000 évènements et 2 000 décès au 27/2/2021.

Astra Zeneca (CHADOX1 NCOV-19) fait une arrivée tonitruante avec 13 983 évènements et plus de 200 décès et va être imposé (si le personnel est soumis) aux soignants de l'Est alors que refusé par l'Afrique du Sud...

Moderna (CX-024414) fait son entrée dans la liste avec 3 266 évènements graves au 27/02/2021.

Rappelons à tous les futurs vaccinés qu'ils sont libres d'être cobayes, mais que ces vaccins sont en phase d'essai thérapeutique et que l'obligation est un leurre qui ne pourra résister aux nombreux avocats qui se penchent en France et à l'étranger sur cette thérapie génique expérimentale. Nous ne sommes pas encore au temps de Mengele et des médecins nazis. Faisons le nécessaire tous ensemble pour ne pas en arriver là.

Dr Nicole Delépine

Notes :

1.«  COVID-19 : RT-PCR ou comment enfumer toute l'humanité » Mondialisation - Centre de Recherche sur la Mondialisation

2.  « Le test PCR va au tribunal » : au Portugal, mais aussi en Allemagne et dans de nombreux pays (francesoir.fr)

3.  « Procédures internationales en cours sur le TEST PCR contre fabricants et politiques » (nicoledelepine.fr)

4.«  Sortir de l'instinct grégaire », N delepine, Nouveau-monde.ca

5.«  Faire un #COVID vaccinal n'est pas une bonne chose ! 100 000 évènements dont 2 500 décès en Europe » LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE (pgibertie.com)

6.  docteur.nicoledelepine.fr

7.  michelledastier.com

8.  breizh-info.com

9.  lejsl.com

10.  mondialisation.ca

11.  La presse de la Manche - « Covid-19. Dans la Manche, des soignants malades après l'injection du vaccin Astra Zeneca » 11 février 2021

12.  La dépêche - « Covid-19 : des soignants bretons victimes de nombreux effets secondaires après le vaccin Astra Zeneca » 12 février 2021

14.  BFM - « Covid-19 : face aux effets secondaires, le vaccin Astra Zeneca très critiqué par les soignants » 17/2/2021

La source originale de cet article est  Le site de Nicole et Gérard Delépine
Copyright ©  Dr. Nicole Delépine,  Le site de Nicole et Gérard Delépine, 2021

 mondialisation.ca

 Commenter
Se réfère à : 1 article