Accepter cookie ?
08/04/2021 europalestine.com  4 min #187982

Israël empêche la tenue d'élections à Jérusalem-Est

 8 avril 2021

L'Observatoire euro-méditerranéen des droits de l'homme a exprimé sa grave préoccupation face aux mesures israéliennes faisant obstacle aux élections législatives palestiniennes à Jérusalem, y compris le manque d'approbation jusqu'à présent des élections qui se tiendront dans la ville.

Dans un communiqué de presse publié mercredi, l'European Rights Monitor, basé à Genève, a déclaré que les autorités israéliennes avaient pris ces derniers jours des mesures reflétant clairement l'intention d'entraver le processus électoral et de contrecarrer la participation des résidents et des candidats aux élections de Jérusalem au processus électoral attendu en mai prochain.

Selon le suivi de l'Euro-Med Monitor, les forces israéliennes ont remis ce mardi des convocations aux candidats Nasser Muhammad Musa Qas et Ghada Muhammad Sami Abu Rabee, pour se rendre au centre d'interrogatoire israélien de la Moskobiyeh à Jérusalem. Ils ont convoqué d'autres Palestiniens pour les interroger sur ce sujet des élections législatives palestiniennes. Les forces d'occupation israéliennes ont par ailleurs arrêté Adel Abu Zneid, directeur du bureau du district du Fatah à Jérusalem et le directeur de l'hôtel Ambassador à Sheikh Jarrah, Sami Abu Dayya.

L'occupant a également empêché la tenue d'une réunion consultative sur les élections, organisée par les institutions de la société civile à Jérusalem, en dressant un cordon de sécurité autour de l'hôtel où elle devait se tenir.

Et Israle n'a toujours pas autorisé les Palestiniens de Jérusalem-Est à lancer une quelconque activité officielle ou populaire concernant les élections, malgré l'approche de la date du début de la campagne électorale le 30 avril, jusqu'à la date du scrutin le 22 mai, souligne L'Observateur euro-méditerranéen des droits de l'homme.

C'est ainsi l'ensemble du processus électoral est menacé si l'occupation refuse de lui permettre d'avoir lieu à Jérusalem-Est, en particulier à la lumière des tendances officielles palestiniennes à ne pas achever le processus sans la participation des Palestiniens à Jérusalem.

« Les Palestiniens de Jérusalem-Est jouissent du même statut juridique que les Palestiniens du reste de la Cisjordanie et partagent ainsi avec eux le droit à l'autodétermination. Les mesures israéliennes visant à perturber les élections législatives palestiniennes dans la ville de Jérusalem s'inscrivent dans le cadre de la politique d'abolition de la présence palestinienne dans la ville et d'imposition de la souveraineté israélienne sur celle-ci, en violation des règles du droit international et des résolutions pertinentes des Nations Unies », a déclaré Anas Jarjawi, le responsable des opérations à l'Euro-Med Monitor.

« Au cours des deux dernières années, Israël a organisé quatre élections législatives, alors qu'il tente maintenant d'empêcher ou de perturber les Palestiniens de s'engager dans le processus démocratique qu'ils attendent depuis plus d'une décennie », a ajouté Jarjawi.

L'Euro-Med Monitor a déclaré que l'Union européenne avait contribué au cours des dernières années à soutenir et à financer les travaux de la Commission électorale centrale palestinienne en vue de la tenue d'élections globales, crédibles et transparentes. Il a souligné la nécessité pour la Fédération d'intervenir pour faire pression sur l'occupant afin qu'il autorise la tenue d'élections à Jérusalem-Est, et pour mettre fin à toute procédure qui entraînerait leur interruption ou leur annulation. Il a appelé la communauté internationale à exercer toutes les pressions possibles sur l'occupation pour faire en sorte que des élections législatives palestiniennes aient lieu dans tous les territoires occupés et pour protéger le droit des Palestiniens à la participation politique et à l'autodétermination sans aucune restriction ni obstacle.

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source :  daysofpalestine.ps

CAPJPO-EuroPalestine

 europalestine.com

 Commenter