11/09/2021 mai68.org  5 min #195000

11 septembre 2001 - 911 - Destruction de la théorie de l'effondrement des tours par l'aluminium des avions

911
CIA

samedi 11 septembre 2021, par  do (Date de rédaction antérieure : 12 septembre 2017).

Extrait de Planète alu (vidéo 2'59)

Passé sur Arte le 23 juillet 2013 vers 20h50
:center)

Planète alu au complet est ici :  mai68.org

Bonjour à toutes et à tous,

Une théorie souvent reprise à la télé, exposée dans la courte vidéo ci-dessus, prétend que c'est l'aluminium constitutif des avions qui aurait produit, après avoir fondu, les explosions qui ont effondré les tours du World Trade Center. Seulement...

L'aluminium ne fond pas si facilement !

Votre casserole en aluminium ne fond pas sur votre gazinière, même si vous mettez le feu à fond ! Pourtant, la flamme de votre gazinière est tout à fait bleue et ne dégage aucune fumée. Ce qui signifie qu'elle est parfaitement réglée et que le gaz brûle complètement et d'une façon parfaite, atteignant ainsi la température maximale que peut atteindre un hydrocarbure en train de brûler. Oui, le gaz de votre gazinière est un hydrocarbure, exactement comme le combustible des avions qui se sont jetés sur les buildings du WTC. Cependant, l'énorme flamme que tout le monde a pu voir quand le carburant des avions a explosé et brûlé n'était pas bleue, loin de là, elle était jaune, voire rouge par endroits, et dégageait beaucoup de fumée bien noire ; ce qui signifie que la combustion des hydrocarbures se faisait très mal, était très incomplète, et qu'en conséquence la température atteinte était bien moindre que celle obtenue par votre gazinière. Donc, si sur votre gaz la casserole en alu ne fond pas, il n'y avait absolument aucune chance pour que l'aluminium constitutif des avions fonde. En plus, même les autorités américaines ont dit que l'explosion et le feu avait eu lieu, pour l'essentiel, non en dedans des tours, mais en dehors comme le montre d'ailleurs la vidéo ; c'est-à-dire que la combustion n'était pas confinée.

Pour voir à quel point la température était faible à l'endroit du choc entre les avions et les buildings, regardez ci-dessus la photo d'une jeune femme pile dans le trou fait par l'un des avions. Non seulement elle est bien vivante, mais elle n'a aucune trace de brûlé.

Ce que l'on voit couler dans la vidéo est certainement effectivement de l'aluminium. Comme tout le monde le dit, même ceux qui savent que les 3 tours du WTC qui se sont effondrées ce jour-là ont été explosées par la CIA. Mais, croyez-vous que cet aluminium fondu puisse provenir de celui qui constitue l'une des matières premières principales de l'avion ? si tel était le cas, voyez la quantité qui se met à couler d'un seul coup, pensez-vous qu'il soit possible que l'aluminium de TOUT l'avion puisse fondre ainsi d'un seul coup sous le simple effet de la chaleur ? Non, c'est impossible ! même en supposant que la chaleur ait été suffisante pour faire fondre de l'aluminium, ce qui de toute façon n'est pas le cas, comme démontré ci-dessus.

Remarquez bien que la coulée d'aluminium a lieu sur une ligne verticale unique et assez étroite de la tour du World Trade Center, et pas du tout uniformément sur toute la surface du pourtour de ce building. Regardez à nouveau les explosions successives dans la vidéo, elles ont lieu sur tout le tour du building bien uniformément, étage par étage. Ces explosions ne peuvent pas être dues à la coulée d'aluminium.

En outre, des scientifiques ont publié des preuves dans une revue scientifique à comité de lecture, ce qui signifie que tous les membres sans exception de ce comité de lecture composé exclusivement de scientifiques connaissant le sujet ont approuvé le résultat de ces recherches. De quelles preuves s'agit-il ? de la thermite nanométrique, c'est-à-dire de la nanothermite, a été retrouvée au WTC juste après son effondrement. La thermite est un explosif très puissant, composé d'aluminium et d'oxyde de fer (de la rouille). Ce qui est largement suffisant pour dire que les tours ont été explosées avec cette nanothermite. Et c'est là que survient la preuve scientifique ultime que l'aluminium fondu ne provient pas de l'avion mais d'explosifs posés par la CIA du haut jusqu'en bas des tours explosées du WTC : cette thermite était nanométrique. Cet explosif, la nanothermite, n'existe que chez les militaires. Les grains d'aluminium et de rouille composant la thermite du WTC étaient bel et bien d'une taille de l'ordre du nanomètre, c'est-à-dire extrêmement petit. Ce qui multiplie énormément la puissance de l'explosif, car la surface de contact entre les éléments le composant est ainsi bien plus grande et donc la réaction explosive bien plus puissante et plus rapide. Il reste à remarquer que l'aluminium en fondant sous l'effet de la chaleur ne devient évidemment pas nanométrique, et à préciser que seuls les militaires fabriquent de l'aluminium nanométrique pour cet explosif particulier, qui du reste était secret jusqu'au 11 septembre 2001, et la démonstration est complète.

C'est-à-dire que la théorie de l'effondrement des tours par la fusion de l'aluminium composant les avions est complètement bidon !

Cette théorie présente cependant plusieurs intérêts :

1°) Elle reconnait que si les tours du WTC se sont effondrées, c'est bien à cause de toute une série d'explosions, contrairement à la théorie officielle qui jusque là les niait pour faire passer ceux qui en parlaient pour des illuminés complotistes.

2°) Elle fait passer pour stupide la théorie officielle, dite du "pancake", qui suppose que les étages inférieurs n'ont pas pu supporter le poids de ceux qui s'effondraient au-dessus.

3°) Elle s'étonne que la théorie officielle ne parle pas de l'aluminium. En fait, c'est normal que le pouvoir ait évité le plus possible de parler d'aluminium, puisque c'est avec un composé d'aluminium qu'il a provoqué une démolition contrôlée des tours. Les gens du pouvoir ont eu peur qu'évoquer l'aluminium, revienne à se tirer une balle dans le pieds.

Bien à vous,
do
16 juin 2017
 mai68.org

Par ailleurs, avec deux avions Ben Laden aurait fait s'effondrer trois tours. Ce qui serait un véritable exploit. C'est pourquoi, comme le pouvoir l'avait déjà fait auparavant, ce reportage préfère que l'on ignore cette troisième tour (WTC 7) effondrée sans aucun impact d'avion, qui aurait été constitué d'aluminium, qui aurait fondu et détruit aussi cette 3e tour par explosions successives.

Merde ! quel con, ce Ben Laden ! il pouvait pas envoyer trois avions au lieu de se contenter de deux ? quel radin !

 mai68.org

 Commenter