Accepter cookie ?
23/09/2021 mondialisation.ca  2 min #195491

Sos Réfugiés rwandais au Congo Brazzaville - Entrevue Perpétue Muramutse

Par  Perpétue Muramutse et  Robin Philpot

Perpétue Muramutse, porte-parole du Réseau international des femmes pour la démocratie et la paix, lance un SOS pour les réfugiés rwandais de 1994 qui vivent dans des camps au Congo depuis 1997.

Voilà une conséquence grave de la « normalisation » des relations entre la France et le Rwanda: normalisation est un euphémisme; c'est la capitulation de la France, qui est allé au Rwanda s'agenouiller devant le dictateur Kagame, auteur de l'attentat du 6 avril, meurtrier de citoyens français et des millions de Rwandais.

Perpétue, elle-même une ancienne réfugié, rappelle le triste parcours des réfugiés rwandais qui ont fui le pays en 1994, d'abord pour le Zaïre, devenu la RDC. Ensuite c'était le bombardement massif des camps par l'Armée du Front patriotique rwandais en 1996 et la chasse par celle-ci de réfugiés à travers les forêts de la RDC.

Elle rappelle aussi comment le Haut commissariat aux réfugiés a abandonné carrément les réfugiés rwandais, voulant les forcer à retourner dans leur pays contre leur gré.

Elle décrit la situations telle qu'elle est décrite par M. Aloys Bayangana, qui est chef du camp Kintele aujourd'hui menacé de démantèlement.

Pour expliquer le refus des réfugiés de retourner au Rwanda, elle rappelle les assassinats, la torture dont souffrent tant de réfugiés qui retournent et la décision du 20 septembre 2021 renvoyant Paul Rusesabagina en prison pour 25 ans.

w.soundcloud.com

La source originale de cet article est  Le pied à Papineau CKVL

Copyright ©  Perpétue Muramutse et  Robin Philpot,  Le pied à Papineau CKVL, 2021

 mondialisation.ca

 Commenter