Accepter cookie ?
23/09/2021 reseauinternational.net  3 min #195505

La France est une femme battue

par Oncle Fernand.

Elle a tendu la deuxième joue s'imaginant qu'on l'aimait toujours. Elle croit que derrière les coups reçus se cache en réalité un amour sincère mais troublé. Et plus elle en reçoit, plus elle les accepte en baissant la tête pensant être la seule fautive. À commencer par le nouveau partenaire mi chèvre mi bouc, celui qui tape si fort qu'elle à désormais perdu un œil et une main. Mais c'est surement qu'elle le mérite pense t'elle. Qu'elle fait mal les choses, que tout ce qu'elle entreprend est mauvais, inadapté, démodé, que sa cuisine n'est pas si bonne, qu'elle n'est pas suffisamment obéissante.

Ces cinq dernières années la France à tellement reçu de « châtaignes » que l'âme est grillée tel le fruit. Elle est violée, maltraitée, humiliée comme jamais. L'idéal nuage blanc dans la lumière s'est chargé de noir puis est tombé lourdement sur elle. L'état paternel n'est plus un soleil mais une nuit traitre zébrée d'éclairs. Les coups tombent de partout. Elle pensait que le jouvenceau locataire de l'Élysée venait vers elle rempli de bonnes intentions. Hélas, « pour l'amour que j'te porte » n'était que pour mieux te fracasser encore. De plus, son pardon, c'est celui de t'acheter à grand coup de chèques avec la vulgarité du mafieux. Et que dire des anciens partenaires qui le soutiennent pendant que celui-ci cogne sur notre France tel un ivrogne fou sous l'emprise de l'alcool.

Pensant que c'était un mal uniquement français et, dans l'espoir de retrouver une émancipation, notre aimée France décide de tenter une approche envers ses trois derniers béguins qui sont, dans l'ordre : l'Allemagne, les USA et le Royaume-Uni. Mal lui en a pris puisque coups bas et coups dans le dos reprirent tout autant. Elle est à nouveau soumise et les soumises sont des proies attractives car dociles. Or elle vouait un amour aveugle à leur égard. Mais voila ! L'Allemagne, elle, considère surement que les claques qu'elle lui met à l'occasion sont par pure amitié. Les USA, les punitions qu'elle lui inflige partent cependant d'un bon sentiment. Enfin, le Royaume-Uni, ses coups bas à répétitions lui prouve ainsi une pudique affection. Aussi Boris Johnson aura beau jeu de venir avec un énorme bouquet de roses rouge entre les bras, se repentir des bisous mamours plein les yeux et la bouche, cela n'effacera pas le coup au ventre extrêmement douloureux qu'il lui a porté auparavant. Quant aux deux autres, l'Allemagne joue au chat et à la souris et les USA, (genre grosse bite à Dudule), n'éprouve pour elle qu'indifférence et mépris.

Il y a des prédestinés tragiques et des traumas tenaces. Alors va t'elle avoir la volonté de sortir de son enfer ? Va t'elle obtenir la force de tout envoyer balader et vivre seule sa destiné ? Rien n'est moins sûr car les cicatrices sont vilaines et les complexes qui vont avec apparents. À l'évidence la France n'est pas exempte de tout reproche. Pour autant, mérite t'elle les violentes attaques dont elle est victime ? Sur son passé, sa façon de parler ou d'être ? Sa langue, son style, sa vision des choses ? Est-elle réellement la cloche de l'école que l'on moque pour d'obscures raisons ? Enfin est-elle l'unique nation condamnable ? Évidemment que non !!! Mais qui sont ces serpents qui sifflent sur votre tête Madame ?! Quoi qu'il en soit, notre chère France va avoir besoin du total soutien de son peuple. Parce que oui aujourd'hui la France souffre du complexe de la femme battue ! Parce qu'elle a honte alors qu'elle ne le devrait pas.

 reseauinternational.net

 Commenter