Accepter cookie ?
24/09/2021 mondialisation.ca  4 min #195572

Un « lanceur d'alerte » du ministère de la santé américain rend public des enregistrements secrets concernant les vaccins

Par  Julien G.

Jodi O'Malley, infirmière diplômée du gouvernement fédéral et du HHS (United States Department of Health and Human Service) rend public des enregistrements secrets. Cette vidéo, postée par « Projet Veritas », est déjà devenue virale. Des millions de personnes l'ont partagée sur les médias sociaux.

Cet enregistrement met à mal le narratif du gouvernement Américain et du CDC ( Centers for Disease Control and Prevention) sur les effets secondaires de la vaccination aux Etats-Unis.

En effet, dans cet extrait, les médecins et employés incriminent directement les autorités de santé américaines de cacher aux citoyens la vérité.

1.Qu'est-ce que le Projet Veritas ?

« Project Veritas » est une organisation américaine à but non lucratif, connue pour faire un travail de fond dans l'infiltration des organisations gouvernementales et autres lobbies, afin de démonter leurs intentions partisanes et souvent mensongères. Le Projet Veritas réalise des montages audio et vidéo à partir d'informations brutes enregistrées sous couverture afin de dénoncer ces méfaits.

Fondé par James O'Keefe, un militant politique conservateur américain, Project Veritas considère que sa mission est d'enquêter et exposer la corruption, la malhonnêteté, l'égoïsme, le gaspillage, la fraude et toute autre faute dans les institutions publiques et privées afin de parvenir à une société plus éthique et plus transparente.

Bien que très controversé dans le milieu main Stream et censuré par les  GAFA, chacune des vidéos du Projet Veritas est souvent relayée massivement et on les retrouve même sur des chaines grand public comme FoxNews.

2.Une vidéo qui fait l'effet d'une bombe

« Le gouvernement ne veut pas montrer que le vaccin [COVID] est plein de merde »

« Ils poussent les rapports d'effets indésirables sous le tapis »

Ces extraits, issus de cette vidéo, font l'effet d'une bombe. En effet, ces propos sont tenus par des médecins et infirmières, employés Fédéraux du gouvernement de santé Américain.

En résumé, on y apprend, selon ces personnes, que les effets secondaires des vaccins ne sont pas rapportés aux autorités, alors que la « phase 3 » l'exige, notamment pour certifier ou non de la non dangerosité d'un produit.

Ils mettent, en exemple, des cas de patients souffrant de différentes pathologies post-vaccinal.

Toujours selon les affirmations de médecins filmés dans cette vidéo, on y apprend que les traitements basés sur l'ivermectine notamment sont proscrits sous peine de perdre leur travail.

Enfin, l'infirmière O'Malley sous-entend qu'une de ses collègues, vaccinée par obligation, serait décédée quelques jours après sa 2e injection.

Depuis des années les vidéos d'infiltration de l'organisation « Projet Veritas » sont de véritables épines dans le pied des organisations gouvernementales américaines. A l'instar d'un Wikileaks, elle véhicule une information dissidente, mais toujours sourcée, des médias classiques.

Leurs montages audio et vidéo sont de plus en plus écoutés et relayés par les américains.

Federal Govt Whistleblower Goes Public with Secret Recordings: 'Government Doesn't Want to Show the [COVID] Vaccine is Full of Sh*t'; 'Shove' Adverse Effect Reporting 'Under the Mat',  Project Veritas, le 20 septembre 2021. Cliquez sur l'image pour voir l'article original avec la vidéo.

La source originale de cet article est  Le courrier des stratèges

Copyright ©  Julien G.,  Le courrier des stratèges, 2021

 mondialisation.ca

 Commenter