Accepter cookie ?
26/01/2022 lesakerfrancophone.fr  5 min #201155

Un petit changement de ton ou pas ?

Par The Saker - Le 25 janvier 2022 -  The Saker's Blog

Quelques liens supplémentaires, parmi les nombreux liens similaires à ceux d'hier. J'ai décidé d'en distinguer quelques-uns qui pourraient être différents :

Bien sûr, cette sélection est très unilatérale, il y a beaucoup d'autres titres tout aussi mauvais que ceux d'hier [où il était question que la Russie envahisse l'Ukraine, NdT], alors n'en faisons pas trop.

N'oubliez pas non plus que le 08.08.08 Saakashvili a fait un discours promettant la paix à l'Ossétie du Sud quelques HEURES avant l'attaque des forces géorgiennes !

Mais ce que cela montre, c'est qu'il y a un « chaos narratif ».

En fait, ce n'est que la partie émergée d'un grand iceberg. Le fait est que l'ultimatum de la Russie a créé le chaos dans le soi-disant « Occident uni », dressant une partie des élites de l'État profond contre d'autres. En soi, c'est déjà un très bon résultat.

Un autre bon résultat est l'idée risible d'envoyer quelques milliers de soldats américains pour « défendre l'Europe » dans les cinq jours. Pourquoi est-ce risible ?

  • Quelques milliers de soldats ne font aucune différence.
  • Il ne suffit pas de les amener dans l'UE, il faut ensuite les préparer et les déployer pour le combat, ce qui prendrait beaucoup plus de temps.
  • Si une attaque ukrainienne est limitée à la LDNR, il faudra environ 24 heures pour l'arrêter. Il faudrait moins d'une semaine à la Russie pour détruire l'armée ukie. Le temps que les premiers soldats américains atterrissent en Allemagne ou en Pologne, tout sera terminé.
  • Enfin, qu'est-ce que l'ajout de plusieurs milliers de soldats d'une armée qui n'a jamais combattu pour défendre sa patrie et n'a jamais gagné une guerre depuis la Seconde Guerre mondiale peut faire pour « dissuader la Russie » ?

Ensuite, mon opinion strictement personnelle sur des forces russes installés à Cuba/Nicaragua/Venezuela/etc.

Comme Andrei Martyanov l'a récemment commenté, les actions militaires occidentales ne concernent que l'image publique. Les actions militaires russes ne visent que la guerre. Du point de vue de l'image publique, le déploiement de missiles russes à Cuba ou au Venezuela peut sembler une bonne idée, mais d'un point de vue militaire ?

Quelqu'un se souvient-il que l'URSS avait plusieurs brigades pour défendre les missiles soviétiques à Cuba ? Pourquoi, parce que Cuba est aussi proche des États-Unis que l'Estonie l'est de la Russie, et cela signifie que le déploiement de forces juste de l'autre côté de la frontière américaine fait courir à ces forces un risque énorme d'attaque préventive de la part des États-Unis.

Ensuite, si Cuba est le pays le plus stable de tous, il est un fait que, grâce à des décennies de subversion, d'attentats, de sabotage, de tentatives de coup d'État et autres, des pays comme le Nicaragua ou le Venezuela sont intrinsèquement instables (là encore, ce n'est pas de leur faute). Placer des armes comme les complexes Iskander dans ces pays les exposerait non seulement à des attaques, mais aussi à une éventuelle capture. Certains diront que la Russie peut y envoyer des forces pour les défendre. En théorie - oui. Mais en pratique ?

Un tel déploiement serait à la fois risqué et très très coûteux. Par ailleurs, que se passe-t-il si les États-Unis décident de ne pas envahir Cuba/Venezuela/Nicaragua mais d'en bloquer l'accès. L'armée russe a-t-elle les moyens de briser un blocus situé à des milliers de kilomètres de la Russie ? Non, elle ne les a pas. Ni sa marine ni ses forces aérospatiales n'ont les moyens de s'engager dans une lutte pour la supériorité navale et aérienne contre les États-Unis dans les Caraïbes.

Il serait beaucoup plus sûr, plus rapide et moins coûteux d'utiliser ses sous-marins et son aviation à longue portée pour menacer les deux côtes américaines, celle de l'Atlantique et celle du Pacifique, avec des missiles de croisière et balistiques, y compris hypersoniques. Sans oublier les drones sous-marins Poseidon qui pourraient complètement anéantir les deux côtes américaines.

Il est intéressant de noter que la société RAND publie des articles qui suggèrent fortement que les États-Unis et l'Occident se font des illusions sur l'aspect que prendrait une guerre entre le Banderastan et la Russie. Regardez ça :

D'accord, la RAND c'est la RAND, donc ils ne remettront jamais en question le récit officiel sur la Russie en tant que méchant agresseur, mais cela montre, une fois de plus, qu'il y a des désaccords très sérieux au sein des élites dirigeantes américaines.

Je conclurai cette journée par 4 photos sous le titre « une image vaut 1000 mots ».
Voici le ministre russe de la défense :

Voici des soldats russes :

Voici le ministre de la défense ukrainien :

Ce sont,  selon le Times, les soldats civils qui dissuaderont/battront les Russes:

Tirez en vos propres conclusions 🙂

Andrei

PS : si vous comprenez le russe, voici quelques bonnes informations sur la femme ci-dessus.

Traduit par Wayan, relu par Hervé, pour le Saker Francophone

 lesakerfrancophone.fr

 Commenter