Accepter cookie ?
28/01/2022 reseauinternational.net  4 min #201243

La Chine se tient prête aux provocations américaines lors des Jeux olympiques

par Mikhail Gamandiy-Egorov.

L'Armée populaire de libération (APL) de Chine se dit prête à faire face à toute provocation militaire étasunienne à son encontre, notamment en période des Jeux olympiques d'hiver de Pékin.

Les Forces armées de la République populaire de Chine semblent déterminées à parer toute menace militaire de la part des Etats-Unis, qui pourrait avoir lieu durant les JO d'hiver qui débuteront le 4 février dans la capitale chinoise, comme l'a annoncé le ministère chinois de la Défense,  cité par Global Times.

Ces remarques ont été faites par le colonel-major Wu Qian, porte-parole du ministère chinois de la Défense, à l'issue d'une conférence de presse de routine jeudi. Le tout après les nombreuses manœuvres militaires étasuniennes près des frontières chinoises.

En effet, la marine US avait annoncé qu'un sous-marin nucléaire stratégique américain était arrivé à Guam et que plusieurs groupes de porte-avions s'étaient rassemblés près de la Chine pour des exercices militaires. A noter également que le 20 janvier dernier, le destroyer lance-missiles USS Benfold était entré illégalement dans les eaux territoriales chinoises des îles Xisha sans l'autorisation du gouvernement de Chine, poussant les forces chinoises à avertir le navire US et le forcer à faire demi-tour.

C'est justement ces incidents qui ont amené les analystes à considérer que les Etats-Unis et leurs alliés pourraient poursuivre la conduite d'exercices militaires près de la Chine en pleine période des Jeux olympiques hivernaux de Pékin. Pendant ce temps, les forces chinoises se préparent à toutes les éventualités, poussant la République populaire à prendre toutes les précautions. A ce titre, quatre avions chinois de combat ont effectué tout récemment un vol à basse altitude près de la surface de la mer, en s'approchant furtivement des cibles et en y menant des attaques simulées, avant de retourner à leur base.

De son côté, Fu Qianshao, expert chinois de l'aviation militaire, a déclaré à Global Times que les exercices menés par les Forces armées de Chine étaient nécessaires pour sauvegarder la souveraineté et la sécurité nationales, tout en rappelant que les îles Xisha et les eaux environnantes sont des territoires inhérents à la RPC.

Evidemment, l'attention particulière de l'armée chinoise pour la présence militaire US, surtout en cette période de pré-JO, n'est pas anodine. Faudrait-il à ce titre rappeler que le coup d'Etat orchestré en Ukraine en 2014 a eu lieu précisément en période des Jeux olympiques d'hiver de Sotchi ? Ou encore que l'agression d'août 2008 du régime géorgien de Saakachvili avec le soutien otanesque contre l'Ossétie du Sud se déroulait au même moment que les JO d'été de Pékin justement?

Et lorsqu'on connait le manque cruel d'originalité du côté de l'establishment occidental depuis maintenant plusieurs années - en fait depuis que l'ordre multipolaire international s'est définitivement imposé - il faut effectivement se préparer à toutes les options face à des nostalgiques de l'unipolarité, se trouvant souvent dans un état hystérique quasi-clinique.

Pour autant, il n'y a absolument aucun doute à avoir quant au fait que la Chine non seulement organisera les Jeux olympiques hivernaux avec brio, mais aussi qu'elle fera face, en cas de nécessité, à tout défi pour sa sécurité de la meilleure des manières. Après tout, une civilisation millénaire n'est pas un Etat qui s'est bâti sur une immigration agressive et criminelle anglo-saxonne, massacrant au passage les populations autochtones et assurant son développement économique entre autres sur la violence et la pratique esclavagiste.

En passant, il serait intéressant de mentionner la situation difficile dans laquelle se retrouvent non seulement les USA dans leur aveuglement à ne pas reconnaitre l'ère multipolaire mondiale, mais aussi et peut-être surtout leurs principaux supplétifs.

Effectivement, la récente leçon économique infligée par la Chine à la Lituanie a vivement démontré que la politique ouvertement sinophobe et russophobe, ainsi que radicalement sous-traitante pour le compte de Washington de certains Etats - est fermement vouée à l'échec - pour les instigateurs de cette politique. Et lorsqu'on voit par la même occasion que le business allemand est en train de fermer ses chaînes de production en territoire lituanien - par peur de perdre l'accès à l'énorme marché chinois - cela ne fait que conforter un peu plus cette réalité.  Confirmant par la même occasion et une fois de plus que l'écart de mentalité entre l'entreprenariat occidental et l'establishment politico-médiatique atlantiste est fort réel.

 Mikhail Gamandiy-Egorov

source:  observateurcontinental.fr

 reseauinternational.net

 Commenter