20/07/2022 mondialisation.ca  8 min #212381

Royaume-Uni : 90% des décès dus au Covid depuis avril sont survenus parmi les personnes triplement vaccinées

Par  The Expose

Articles Par :  The Expose

Un rapport du gouvernement britannique admet que 18,9 millions de personnes ne sont toujours pas vaccinées en Angleterre et que 50% du pays a refusé le rappel mais 90% des décès dus au COVID depuis avril sont survenus parmi les personnes triplement vaccinées.

Le dernier rapport hebdomadaire émanant de l'Agence de sécurité sanitaire du Royaume-Uni publie les chiffres sur la vaccination et sur la mortalité par statut vaccinal qui ne correspondent pas, loin s'en faut, aux déclarations officielles du gouvernement de sa Majesté.

Il fait état de 18,9 millions de britanniques non vaccinés, de 50% de la population ayant refusé les « boosters » et surtout de 94% des décès covid depuis avril 2022 dans la population vaccinée et 90% des décès Covid parmi les triples vaccinés sur la même période.

Ces chiffres ne peuvent qu'interpeller les citoyens du Royaume-Uni. (s'ils prennent la peine d'en prendre connaissance...) Il montre tout l'intérêt qu'il y avait à garder un groupe témoin de « non vaccinés » pour pouvoir mesurer l'efficacité réelle des injections expérimentales...

Rappelons qu'au Royaume-Uni, il n'y aura jamais eu d'obligation vaccinale pour les personnels soignants. Celle ci qui devait être mise en place pour avril 2022 a été abandonnée le 1er mars 2022...

La distorsion est telle qu'elle fait apparaître l'énormité des mensonges servis par le gouvernement à sa population, et relayés par les médias mainstream. Elle nous amène à réfléchir sur ceux qui pourraient bien nous avoir été servis par notre exécutif français. Pour nos médias qui nous répétaient inlassablement qu'on pouvait débattre de tout, sauf des chiffres, à propos de la vaccination, c'est hélas un sérieux démenti.  Dominique Delawarde

***

Les chiffres officiels publiés par le gouvernement britannique prouvent que l'on ment au public britannique sur l'efficacité des injections de Covid-19, et sur le nombre réel de personnes qui les ont refusées.

Si vous revenez en arrière, en décembre 2021, vous vous souviendrez peut-être d'un titre tristement célèbre publié par Andrew Neil pour le Daily Mail : « Il est temps de punir les cinq millions de britanniques qui refusent de se faire vacciner : Ils nous exposent tous au risque de nouvelles restrictions ».

 Ce titre est un bel exemple de la façon dont on vous a menti depuis le tout début de la prétendue pandémie de Covid-19.

En effet, selon le gouvernement britannique, 18,9 millions de personnes éligibles pour la vaccination en Angleterre ne sont toujours pas vaccinées, et 50% du pays a refusé une troisième dose.

Malgré cela, un autre rapport du gouvernement britannique confirme que 94% des décès dus au Covid-19 sont survenus parmi les personnes vaccinées depuis le début du mois d'avril 2022, et que 90% de ces décès sont survenus parmi les personnes ayant reçu trois ou quatre injections.

L'Agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA) a remplacé Public Health England au second semestre 2021. Elle est parrainée par le ministère de la Santé et des Soins sociaux et dirigée par le Dr Jenny Harries.

L'agence publie discrètement un rapport hebdomadaire intitulé « Weekly national Influenza and COVID-19 surveillance report » qui contient des montagnes de données monotones. Cependant, cachés au plus profond de ce rapport, se trouvent les chiffres de la prise en charge de la vaccination Covid-19 en Angleterre par dose.

Le tableau suivant est extrait de la page 65 du rapport de la semaine 27, et montre l'absorption du vaccin en Angleterre par âge.

Nous avons créé le graphique suivant sur la base des chiffres fournis par l'UKHSA ci-dessus, montrant l'adhésion totale à la vaccination par rapport au refus total de vaccination en Angleterre par dose.

Selon l'UKHA, 44,48 millions de personnes ont reçu une seule dose, 41,8 millions de personnes ont reçu deux doses et 32,9 millions de personnes ont reçu trois doses au 3 juillet 2022.

Selon les propres chiffres de l'UKHSA, 63,4 millions de personnes étaient éligibles à la vaccination à cette date. Par conséquent, 18,9 millions de personnes ont refusé le vaccin Covid-19 en Angleterre et restent totalement non-vaccinées.

Mais en plus de cela, 2,6 millions de personnes ont refusé une deuxième dose, ce qui signifie que 21,5 millions de personnes ne sont pas doublement vaccinées, et 8,9 millions de personnes ont refusé une troisième dose, ce qui signifie que 30,4 millions de personnes ne sont pas triplement vaccinées.

Voici comment ces chiffres s'équilibrent en termes de pourcentages...

Trente pour cent de la population de l'Angleterre n'est pas du tout vaccinée. 34% de la population d'Angleterre n'est pas doublement vaccinée. Et 50% de la population n'est pas triplement vaccinée. Cela signifie que l'Angleterre compte désormais 30,4 millions de « Vaccine Refuseniks ». Un chiffre qui est 500% plus élevé que les 5 millions revendiqués par Andrew Neil en décembre 2021.

Cependant, alors que ces chiffres peuvent être une cause de célébration pour ceux qui se sont sentis isolés et ont pensé qu'ils étaient seulement l'un des rares à avoir refusé l'injection de Covid-19, c'est une terrible nouvelle pour ceux qui ont succombé aux mensonges et à la propagande et ont eu trois ou même quatre doses du vaccin expérimental.

En effet, de nouvelles données du gouvernement britannique, publiées discrètement quelques heures avant que Boris Johnson n'annonce sa démission du poste de Premier ministre du Royaume-Uni, révèlent que 94% des décès dus au Covid-19 depuis avril ont été enregistrés parmi les personnes vaccinées, et qu'un pourcentage choquant de 90% de ces décès concernait les personnes ayant reçu trois ou quatre injections.

Une agence du gouvernement britannique, connue sous le nom d'Office for National Statistics (ONS), vient de publier des données sur les décès par statut vaccinal.

La dernière série de données de l'ONS est intitulée « Deaths by Vaccination Status, England, 1 January 2021 to 31 May 2022 », et peut être consultée sur le site de l'ONS ici, et téléchargée ici.

Le tableau 1 du dernier ensemble de données contient des chiffres sur les taux de mortalité par statut vaccinal pour les décès toutes causes confondues, les décès impliquant le Covid-19, et les décès n'impliquant pas le Covid-19. C'est ici que nous pouvons déterminer le statut vaccinal de toutes les personnes décédées du Covid-19 depuis le début du mois d'avril 2022.

Nous avons utilisé les chiffres fournis par l'ONS pour les mois d'avril et de mai 2022, et avons produit le tableau suivant qui montre les décès dus au Covid-19 par statut vaccinal en Angleterre entre le 1er avril et le 31 mai 2022.

Au total, selon l'ONS, 4935 décès dus à la grippe Covid-19 ont été enregistrés au cours de ces deux mois, dont 4647 pour la population vaccinée. Mais ce qui est encore plus choquant, c'est que les personnes triplement vaccinées représentaient 4216 de ces décès, avec seulement 288 décès enregistrés parmi la population non vaccinée.

Le graphique suivant montre le pourcentage de décès liés au Covid-19 par statut vaccinal en Angleterre entre le 1er avril et le 31 mai 2022, selon les dernières données de l'ONS publiées quelques heures seulement avant la démission de Boris Johnson.

Les chiffres publiés discrètement révèlent que la population vaccinée dans son ensemble a représenté un pourcentage choquant de 94% de tous les décès dus au Covid-19 en avril et mai 2022, les non-vaccinés ne représentant que 6% de tous les décès dus au Covid-19.

Mais la statistique la plus effrayante est que 90% des décès parmi les vaccinés concernaient des personnes ayant reçu au moins trois doses d'injection de Covid-19, alors que seulement 50% de la population anglaise a reçu trois doses d'injection de Covid-19.

On vous a servi mensonge après mensonge, après mensonge. Il y a maintenant jusqu'à 30,4 millions de refus de vaccins rien qu'en Angleterre ; et non pas 5 millions comme l'a prétendu à tort Andrew Neil, ou 3 millions comme on l'a prétendu récemment au cours des dernières semaines. Et les données officielles prouvent que si vous êtes l'un d'entre eux, vous avez très certainement pris la bonne décision.

Article original en anglais :  UK Gov. report admits 18.9 Million people still remain Unvaccinated in England & 50% of the country has refused the Booster but 90% of COVID Deaths since April were among the Triple Vaccinated, The Expose, le 16 juillet 2022.

Version française :  NS2017

La source originale de cet article est  The Expose

Copyright ©  The Expose,  The Expose, 2022

 mondialisation.ca

 Commenter