L'escalade occidentale menace d'élargir la troisième guerre mondiale

par Larry Johnson

La troisième guerre mondiale a commencé. J'espère que davantage d'Américains commencent à comprendre que la guerre en Ukraine n'est pas une bataille entre les forces de Kiev et les forces de Moscou. L'Ukraine est un simple proxy. La Russie combat l'OTAN et la Russie le comprend parfaitement. La Russie réalise qu'elle est confrontée à une menace existentielle et se conduit en conséquence. Il semble que la plupart des dirigeants occidentaux pensent que la Russie bluffe et que, si elle est confrontée à une pression internationale suffisante, elle fera marche arrière. C'est ce genre de stupidité qui fait de la guerre mondiale une possibilité imminente.

Jusqu'à présent, la Russie a limité sa réponse militaire à frapper des cibles ukrainiennes et à engager des mercenaires ukrainiens et étrangers sur le champ de bataille. Mais les récentes décisions des États-Unis et des pays de l'OTAN d'envoyer davantage d'armes et de véhicules en Ukraine dans un effort désespéré pour éviter la défaite de l'Ukraine sur le champ de bataille risquent de provoquer une expansion spectaculaire du conflit au-delà des frontières de l'Ukraine.

Comme le note Helmholtz Smith dans son dernier billet, les États-Unis et l'Europe se démènent pour fournir un nouveau lot d'armes et de véhicules (épuisant leurs propres ressources dans le processus). Il y a un air de désespoir et les progrès de la Russie dans le Donbass au cours de la dernière période de faiblesse exacerbent leurs craintes. Je pense que Poutine et son équipe de chefs militaires comprennent précisément ce qui est en jeu et prennent des mesures très visibles pour montrer qu'ils se préparent au pire. L'émission de radio de Hal Turner a publié ce titre aujourd'hui : «   La Russie installe des défenses aériennes « PANTSIR-S » sur les toits des bâtiments du ministère de la Défense et du gouvernement à Moscou ».

Le PANTSIR est un système de missiles surface-air et d' artillerie anti-aérienne. La Russie dispose de plusieurs modèles, le PANTSIR SM étant le système déployé le plus performant de son inventaire. La Russie est préparée à la possibilité que l'Ukraine, avec les encouragements des États-Unis et de l'OTAN, lance une attaque contre Moscou avec des missiles ou des drones fournis par l'Occident. Si cela se produit, cela marquera un terrible tournant dans l'escalade de cette guerre.

Si ou quand une munition américaine ou européenne touche une cible en Crimée ou à Moscou, la Russie va accélérer les choses et s'en prendra probablement à des cibles américaines ou européennes en Ukraine. Selon la gravité de l'attaque, je pense que la Russie serait prête à frapper des bases en Pologne ou en Allemagne utilisées pour former les forces ukrainiennes. Toutefois, avant de faire cela, je pense qu'elle fermera les ambassades à Washington, Londres et en Allemagne et veillera à ce que l'Occident ne puisse pas prendre en otage les diplomates et les agents de renseignement russes. Dans le pire des cas, nous frappons Moscou et Moscou frappe Washington. Cela pourrait devenir incontrôlable très rapidement... Je ne cherche pas à vous effrayer, mais la façon dont l'Occident réagit n'est pas rationnelle et ne repose certainement sur aucune vision stratégique. La Russie a clairement conscience qu'il s'agit d'une guerre chaude. L'Occident continue de se bercer de l'illusion que les États-Unis et l'OTAN ne sont pas des combattants. Non, ils ne font que fournir les outils, les renseignements et la planification dont l'Ukraine a besoin pour tuer des Russes. Si c'était une affaire de meurtre, les États-Unis et l'OTAN pourraient être accusés de complicité.

J'aimerais demander aux politiciens et aux experts de Washington DC qui s'agitent pour déverser davantage d'armes en Ukraine comment les États-Unis réagiraient si la Russie armait les cartels de la drogue mexicains avec des armes qui tuaient des citoyens américains ? Vous connaissez la réponse. Le public américain hurlerait de rage et exigerait des représailles. Si vous pensez que les Russes, dont l'histoire est écrite dans le sang de siècles d'envahisseurs, ne se soucient pas de la menace que représente l'OTAN à sa frontière occidentale, alors vous ne savez rien de la ténacité de la Russie à repousser de telles menaces. Nous vivons une époque très dangereuse.

source :  A Son of a New American Revolution

traduction  Réseau International

 reseauinternational.net

 Commenter