21/01/2023 euro-synergies.hautetfort.com  3 min 🇬🇧 #222781

L'Allemagne s'enfonce dans le banditisme

Auteur : A.R.

[Source:  zurzeit.at]

En 2022, un nombre record de distributeurs automatiques de billets (DAB) ont été détruits en Allemagne par des bandes criminelles organisées, composées principalement d'immigrés marocains.

Selon les statistiques gouvernementales, il y a 500 machines de ce type par an, qui sont attaquées, ce qui correspond à une moyenne statistique de plus d'une machine par jour. L'argent liquide étant toujours très populaire en Allemagne, les banques gèrent près de 100.000 distributeurs automatiques de billets à travers le pays, qui contiennent généralement entre 50.000 à 100.000 euros. Les gangs criminels profitent de ce fait et sont prêts à utiliser des méthodes extrêmes pour obtenir cet argent. Ces réseaux criminels planifient soigneusement leurs actions, y compris la surveillance, le dynamitage et la fuite. La police affirme également qu'ils agissent avec brutalité et imprudence, mettant en danger la sécurité des personnes.

En effet, ces bandes de migrants font sauter les banques avec des explosifs si puissants que des bâtiments entiers sont détruits. Dans certains cas, ils ont même détruit des accès à des coffres-forts provoquant des dégâts à plus de 30 mètres, ce qui montre la puissance de leurs explosifs. Selon la police, le danger pour les personnes présentes est incomparable, car beaucoup de ces banques sont situées dans des immeubles d'habitation.

Bien que le nombre définitif de ces attaques de banques pour 2022 n'ait pas encore été publié, des sources policières font état de 500 attaques, selon Welt am Sonntag, ce qui constitue un nouveau record. En 2021, la police criminelle fédérale a signalé 414 cas de tentatives ou d'explosions réussies. En 2020, des chiffres similaires avaient déjà été enregistrés.

Les autorités décrivent que les gangs sont les plus actifs dans l'ouest de l'Allemagne, notamment en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, le Land le plus peuplé, ainsi qu'en Basse-Saxe. D'une part, ces régions sont les entités sub-étatiques les plus proches des Pays-Bas, où les gangs sont les plus actifs. Certains gangs opèrent également depuis la France, qui est également proche.

La tendance est de choisir des banques à proximité des routes principales afin de permettre une évasion rapide, et ce tôt le matin. À ce moment-là, les routes sont généralement encore vides. Ils travaillent généralement en équipes, dont chaque membre joue un rôle spécifique.

La police et le gouvernement semblent impuissants face à ces attaques et il reste à voir comment ils réagiront à ce défi. Il est toutefois indéniable que les activités criminelles ont des conséquences désastreuses tant pour les banques que pour la population allemande qui vit à proximité immédiate des établissements bancaires.

 euro-synergies.hautetfort.com

 Commenter