21/01/2023 francesoir.fr  3 min #222784

Tony Blair plaide pour une « infrastructure digitale » afin de savoir qui a reçu les « multiples injections des futurs vaccins »

FranceSoir

L'ex-Premier ministre britannique Tony Blair a appelé à la création d'une "infrastructure digitale" pour savoir "qui a été vacciné et qui ne l'a pas été" lors des prochaines pandémies.

Capture d'écran WEF

Tout comme la lutte contre le réchauffement climatique, l'épidémie de Covid-19 et la vaccination étaient également au programme des conférences du Forum économique mondial (WEF) qui se tenait à Davos jusqu'à ce vendredi. À cette occasion, l'ex-Premier ministre britannique, Tony Blair, a estimé que certains des "futurs vaccins nécessiteront plusieurs injections" et appelé, en prévision des prochaines pandémies, à l'exploitation d'une "infrastructure digitale adaptée" pour savoir "qui a été vacciné et qui ne l'a pas été".

Intervenant ce jeudi 19 janvier 2023 à la conférence "100 Days to Outrace the Next Pandemic" (100 jours pour dépasser la prochaine pandémie, ndlr), Tony Blair a estimé que "la digitalisation a bouleversé le secteur de la santé", soulignant "l'importance" de mettre en place "une infrastructure digitale adaptée" pour lutter contre les prochaines pandémies.

"Nous devrions aider les pays à développer ces infrastructures, dont ils auront besoin avec ces nouveaux vaccins", a-t-il affirmé. L'ex-Premier ministre travailliste estime que "les futurs vaccins seront injectés en plusieurs doses" et que ces pays "ont besoin de données pour savoir qui a été vacciné et qui ne l'a pas été".

Former British PM Tony Blair says that "some of the vaccines that will come down the line will be multiple shots" so a digital infrastructure is needed to know "who's been vaccinated and who hasn't been"
this may be used to treat the "unvaxxed" as second class citizens again...

Depuis le début de la crise du coronavirus, Tony Blair, figure politique controversée en raison de ses  mensonges pour embarquer le Royaume-Uni dans la guerre en Irak au côté du gouvernement américain de George W. Bush, a été un fervent défenseur des campagnes de vaccination et de l'usage des nouvelles technologies dans la lutte contre le virus et sa propagation. Dès juin 2020, il a appelé à la création "d'identifiants numériques" pour suivre "l'état" de la contamination des individus, afin de permettre une reprise des vols internationaux.

"Accélérer le processus de mise sur le marché d'un vaccin"

Le Forum économique mondial n'est pas le seul rendez-vous où des dirigeants, ex-responsables politiques ou encore des personnalités et des milliardaires dévoilent leurs "idées" pour lutter contre les défis du moment. L'idée de se préparer aux prochaines pandémies à travers des infrastructures numériques a été évoquée lors du sommet du G20 qui s'est déroulé en novembre 2022 à Bali, en Indonésie.

Lors de ce sommet, qui réunit les principales économies mondiales, les dirigeants du G20 avaient exprimé leur "soutien" à une "poursuite du dialogue international" avec la mise en place de "réseaux mondiaux en matière de  santé numérique", afin "de renforcer la prévention et la lutte contre les futures pandémies". Une lutte qui devrait s'appuyer "sur le succès des normes existantes et des certificats numériques liés à la Covid-19".

La conférence "100 Days to Outrace the Next Pandemic" a également vu la participation du CEO du laboratoire Pfizer, Albert Bourla. Avec Blair, ils ont souligné l'importance du travail "en étroite collaboration" entre "Big pharma" et les régulateurs de façon à "accélérer le processus de mise sur le marché d'un vaccin".

 francesoir.fr

 Commenter
admin [Commentaire] 2023-01-21 #13014

si vous cherchez des coupables, ils s'affichent ouvertement