22/01/2023 ismfrance.org  3 min #222823

Des militants juifs de Neturei Karta visitent Jénine et brandissent le drapeau palestinien

Quds News Network. Un groupe de Juifs appartenant au groupe ultra-orthodoxe et antisioniste Neturei Karta s'est rendu le 9 janvier à Jénine, en Cisjordanie occupée, et dans son camp de réfugiés pour affirmer leur soutien aux Palestiniens.

Les militants du groupe ont séjourné à plusieurs reprises au domicile de Bassam al-Saadi, chef du Jihad islamique palestinien (JIP) à Jénine [incarcéré dans les geôles de l'occupation depuis le 1er août 2022], et ont rencontré de hauts responsables du mouvement, dont Maher al-Akhras, chef du JIP et ancien détenu administratif dans les prisons israéliennes.

En outre, la délégation de Neturei Karta a rencontré le secrétaire général du parti Fatah, Ata Abu Ramila, et le chef du JIP et ancien détenu administratif dans les prisons israéliennes, Maher al-Akhras.

La délégation a également rencontré l'épouse d'al-Saadi et a discuté de « sa détermination malgré les opérations d'occupation ». Ils ont dit que la visite du camp est un symbole de rejet de l'occupation israélienne.

Deux membres de Neturei Karta ont également été vus marchant dans la rue à Jénine avec des drapeaux palestiniens et portant des foulards aux couleurs nationales palestiniennes.

Jewish activists from the anti-Zionist group Neturei Karta visit Jenin refugee camp in the occupied West Bank in solidarity with its residents who are suffering from almost daily Israeli military attacks.

L'un des membres du groupe a déclaré que « nous sommes des Palestiniens juifs, nous voulons vivre sous le drapeau palestinien et non sous le drapeau israélien, dans un seul pays qui est l'État palestinien. Il y a des centaines d'années et avant le début de l'occupation, nous vivions ensemble dans la vieille ville de Jérusalem et il n'y avait aucune différence entre juifs et musulmans. Nous sommes tous issus d'un même père, Abraham, et nous avons vécu heureux ensemble. »

« Plus tard, les sionistes sont venus et ont fait pression pour nous séparer, mais nous [avons refusé]. Nous voulons la paix et non la loi israélienne raciste, qui menace la vie des juifs et des musulmans. Peu importe le temps qui passe, nous continuerons à nous en tenir à nos rêves et à nos objectifs communs. Nous voulons la Palestine avec sa capitale Jérusalem et l'Autorité palestinienne pour que nous puissions vivre heureux. »

تغطية صحفية: وفد من جماعة ناطوري كارتا اليهودية يزور عائلات عدد من الفلسطينيين الذين ارتقوا في القدس ونابلس وجنين.

Abu Ramila, décrivant la visite du groupe dans la ville, a dit qu' « ils sont entrés en brandissant des drapeaux palestiniens, portant un message [de] soutien [à] nous ; ils s'opposent à l'occupation et à l'annexion et soutiennent l'État palestinien ».

Abu Ramila a appelé le groupe à poursuivre la lutte et à dénoncer les crimes de l'occupation, à la fois au sein de la communauté juive israélienne et dans le monde.

La ville de Jénine, en Cisjordanie occupée, a été le centre des agressions et des opérations militaires israéliennes l'année dernière, avec environ 50 Palestiniens tués par les forces israéliennes.

Le ministre israélien de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, partisan reconnu du terrorisme, a demandé que ce groupe de juifs antisionistes soit expulsé vers la Syrie, en réponse à leur visite.

לסוריה!

Créé en 1938, Neturei Karta s'oppose au sionisme et appelle à un démantèlement pacifique de l'État d'Israël, estimant que les Juifs n'ont pas le droit d'avoir leur État jusqu'à la venue du Messie juif. Ils vivent dans le cadre de plus grandes communautés Haredi à travers le monde.

Article original en anglais paru sur  Quds News Network le 10.01.2023 / Traduction MR

 ismfrance.org

 Commenter