23/01/2023 francesoir.fr  2 min #222880

« Après 6 mois, les vaccinés à 4 doses ont plus de chance d'avoir le Covid que les non-vaccinés » , selon le Pr Mariano Bizzarri

FranceSoir

Pr Mariano Bizzarri, professeur de médecine spécialisé en biophysique, mais également en oncologie, est devenu consultant du gouvernement.

@FranceSoir

DEBRIEFING - En Italie, le gouvernement de Giorgia Meloni est en train de mettre en place la législation qui devrait mener à un audit sur la gestion de la crise sanitaire. Mariano Bizzarri, professeur de médecine spécialisé en biophysique, mais également en oncologie, est devenu consultant du gouvernement dans le cadre de l'élaboration de cette loi sur l'instauration d'une commission d'enquête. Invité de ce nouveau Debriefing, le scientifique dresse un premier bilan des politiques de santé menées dans le cadre de l'épidémie de Sars-CoV-2 et étrille "la manipulation, la corruption et les mensonges" des gouvernements précédents de son pays.

 Ouvrir l'iframe

En Italie, comme en France et dans la majorité des pays occidentaux, l'État a décidé de toutes les politiques à appliquer dans le contexte de l'épidémie de Sars-CoV-2. Quiconque se risquait à contredire le narratif officiel s'exposait à des représailles, nous explique Mariano Bizzarri.

"Mensonges et corruption"

Tout au long de cette émission, le professeur italien revient sur les mensonges et la corruption de certains élus, mais également de scientifiques et de médecins qui ont participé à l'instauration de cette politique "sanitaire".

Cette dernière s'est illustrée par la manipulation des données statistiques hospitalières et des décès du Covid, l'imposition de confinements menés sur de fausses données épidémiologiques, l'absence de soins précoces ou encore la généralisation d'une vaccination expérimentale basée sur l'ARN messager.

Selon Bizzarri, ses compatriotes ont accepté ces mesures avec d'autant plus de facilité que le gouvernement avait pris soin au préalable "d'instaurer la peur pour transformer un peuple en troupeau de brebis".

L'heure des comptes

Mais aujourd'hui, l'heure des comptes paraît arriver. Le nouveau gouvernement italien élabore actuellement une loi qui devrait autoriser une commission d'enquête sur la gestion de l'épidémie de Covid.

Un audit qui devrait permettre à la population de dresser un premier bilan sur l'efficacité annoncée des mesures sanitaires décidées ces dernières années et leur nocivité in fine réelle.

 francesoir.fr

 Commenter