06/04/2023 4 articles francais.rt.com  3min #226713

 «Crime sans précédent» : la police israélienne s'en prend à des fidèles dans la mosquée al-Aksa

Israël bombarde le sud du Liban après avoir été ciblé par des dizaines de roquettes

© JALAA MAREY / AFP

Un soldat israélien inspecte les restes d'un obus tiré depuis le sud Liban le 6 avril 2023.

Israël a bombardé le sud du Liban après avoir été la cible de roquettes tirées depuis cette région le 6 avril, a annoncé l'Agence nationale d'information (ANI, agence publique), sans faire état de victimes.

Selon l'ANI, l'artillerie israélienne a tiré «plusieurs obus depuis ses positions à la frontière» sur les abords de deux villages du sud du Liban, après le lancement de «plusieurs roquettes de type Katioucha» sur Israël.

Personne n'a revendiqué ces tirs de roquette dans l'immédiat.

Un habitant de l'un des deux villages a déclaré à l'AFP avoir «entendu plus d'une quinzaine de roquettes être tirées depuis les abords du village», avant que l'armée israélienne ne réplique en bombardant le secteur.

Des tirs en réaction à la situation à Jérusalem ?

Cet échange de tirs survient dans un contexte marqué par de récentes violences dans la mosquée al-Aqsa de Jérusalem, lorsque la police israélienne est intervenue dans la nuit du 4 au 5 avril pour déloger violemment des fidèles palestiniens.

Après cet incident au cœur du troisième lieu saint de l'islam, en pleine saison de fêtes religieuses, les condamnations internationales se sont multipliées. Et le Hezbollah, mouvement islamiste libanais proche de l'Iran, disposant d'une grande influence dans le sud du Liban et d'une puissante branche armée, a annoncé soutenir «toutes les mesures» que prendraient les organisations palestiniennes contre Israël, après les violences à al-Aqsa.

Le dernier incident entre le Liban et Israël remonte au 25 avril 2022, lorsqu'une roquette a été tirée depuis le sud du Liban vers le nord de l'Etat hébreu, entraînant des tirs de représailles israéliens en direction du «point de lancement», selon l'armée israélienne.

Le Hezbollah, bête noire d'Israël, entretient de bonnes relations avec le mouvement palestinien Hamas, au pouvoir à Gaza, et avec le Jihad islamique palestinien. En 2006, la dernière grande confrontation entre Israël et le parti chiite avait fait plus de 1 200 morts côté libanais, en majorité des civils, et 160 côté israélien, en majorité des militaires.

Après différents conflits, Israël et le Liban demeurent techniquement en état de guerre et la Force intérimaire des Nations unies (Finul) est déployée dans le sud du Liban pour faire tampon entre les deux pays.

 francais.rt.com

 Commenter
Articles enfants plus récents en premier
08/04/2023 reseauinternational.net  2min #226801

 Israël bombarde le sud du Liban après avoir été ciblé par des dizaines de roquettes

Israël frappe le Liban et Gaza « avec une certaine impunité », estime Michel Raimbaud

par RT France

Michel Raimbaud, ancien ambassadeur de France et essayiste, a livré ce 7 avril à RT France son analyse sur les frappes israéliennes sur Gaza et le sud du Liban, qui ont fait suite à des tirs de roquettes sur le territoire israélien.

Tsahal a mené ces derniers jours des frappes contre la bande de Gaza et le sud du Liban. Israël affirme avoir visé de part et d'autre des positions du mouvement islamiste palestinien Hamas, en riposte aux tirs de dizaines de roquettes contre son territoire.

08/04/2023 lewrockwell.com  5min 🇬🇧 #226776

 Israël bombarde le sud du Liban après avoir été ciblé par des dizaines de roquettes

Is Netanyahoo (Again) Looking for War?

Moon of Alabama

April 8, 2023

Israel’s occupation of Palestine is moving towards another hot conflict.

Last night the Israeli police again  stormed the al-Aqsa mosque:

More Palestinians had gathered in the mosque, responding to calls by Waqf to pray inside overnight. At one of the mosque entrances, police officers could be seen escorting dozens of Palestinians out of the compound. Residents and shoppers milled around, watching social media videos on their phones showing the renewed clashes that had happened just meters away.Early on Wednesday, Israeli police stormed the Al-Aqsa Mosque, firing stun grenades at Palestinians who hurled stones and firecrackers in a burst of violence during a sensitive holiday season.