29/05/2023 reseauinternational.net  2min #229129

Liliane Held-Khawam : Nos avoirs à risque ?

par Valérie Bugault

Le gouvernement suisse viole le code pénal et l'État de droit pour sauver Crédit Suisse. Décryptage avec l'économiste Liliane Held-Khawam.

Ce que Liliane Held-Khawam dit en fin d'émission sur les « marchés » est aussi ce que je démontre dans « Les raisons cachées du désordre mondial ». En revanche, ce qu'elle explique sur la BNS est nouveau, c'est son apport véritable qui consiste à démystifier et démonter le mécanisme d'intégration des différentes banques centrales... et en effet, comme Liliane le dit bien, ceci a été possible en Suisse car les mécanismes de la BNS y sont plus accessibles au public que partout ailleurs (banque de France, Bundesbank, a fortiori BCE...).

Bravo et merci à Liliane. Il existe donc une fuite en avant des banques centrales consistant à cacher, sur le dos des contribuables, une cavalerie : les grandes banques systémiques se refinancent via les banques centrales par les mises en pension de titres, et lesdites banques centrales se financent elles-mêmes en vendant des actifs aux grandes banques systémiques, le tout avec l'assurance de la garantie des contribuables !

C'est une BOMBE, la démonstration des malversations bancaires par les banquiers eux-mêmes, les politiques n'étant que des pions soumis...

source :  Le Saker Francophone

 reseauinternational.net

 Commenter