19/06/2023 francesoir.fr  3 min #230078

Le gouvernement espagnol maintient ses mesures anti-inflation

Trina Banderas, France-Soir

Les Espagnols vont-ils pouvoir préserver leur budget et faire quelques économies ?

Image par Qubes Pictures de pixabay.com

POUVOIR D'ACHAT - L'Espagne continuera à réduire la TVA sur les produits alimentaires de base au-delà du 30 juin, date d'expiration du décret « anti-guerre » destiné à atténuer les conséquences inflationnistes attribuées au conflit en Ukraine. D'autres mesures concernant l'énergie, les transports et le logement seront également maintenues.

Le 1er janvier 2023, alors que les Espagnols voyaient les prix peser lourdement sur leur budget, le gouvernement a décidé de supprimer la TVA sur les produits alimentaires de base. La réduction est passée de 4% à 0% pour les produits tels que le pain, le lait, le fromage, les œufs, les fruits et légumes, les légumes secs et les céréales, et de 10 % à 5 % pour les huiles et les pâtes. Cette mesure faisait partie d'un paquet de 10 milliards d'euros approuvé en décembre 2022 pour atténuer les effets de la hausse des prix sur les consommateurs jusqu'au 30 juin 2023.

Ce lundi 12 juin, la ministre de l'économie, Nadia Calviño, a déclaré que l'Espagne ne rétablirait pas la TVA tant que les niveaux de prix ne seraient pas « plus appropriés » tout en précisant que la tendance à la baisse de l'inflation semblait se maintenir. « Le pays a connu la plus forte baisse de l'inflation. Elle a baissé de 5 % en 5 mois. L'Espagne fait désormais partie des pays où l'inflation est la plus faible », a-t-elle déclaré.

Toutefois, Nadia Calviño a affirmé que le gouvernement analyserait d'autres mesures qui pourraient être maintenues au-delà du mois de juin. Aujourd'hui, outre l'alimentation, plusieurs dispositifs ont été reconduits.

Les mesures énergétiques se poursuivent

Comme l'a rappelé la ministre Teresa Ribera (troisième vice-président du gouvernement), les grandes mesures énergétiques ne diminueront pas jusqu'à la fin de l'année. Le prix de l'électricité, dont la TVA est réduite de 10% à 5%, s'est établi en moyenne à 74,2 euros/kWh en mai, alors que la moyenne de l'année dernière était de 167,9 euros, selon l'OMIE (Opérateur du marché ibérique de l'énergie).

Il en va de même pour le gaz naturel, dont la TVA a été rabaissée de 21% à 5%. La réduction de la taxe sur la production d'électricité à 0,5% sera également maintenue. Le gouvernement a estimé à 18 milliards d'euros le coût des mesures visant à réduire la facture énergétique des Espagnols depuis juin 2021.

Prolongation des contrats de location et gratuité des transports

La prolongation automatique des contrats de location lors des renouvellements annuels et la limitation de l'augmentation des loyers de plus de 2% est également maintenue jusqu'à la fin de l'année. Même chose pour les transports publics municipaux où les passagers réguliers peuvent encore bénéficier de la gratuité des lignes « proches et moyennes distances » et des lignes d'autobus de l'État. L'INE (Instituto Nacional de Estadística) observe une baisse des tarifs des trains de 9,5% en avril par rapport à l'année précédente.

Il ne reste plus que deux réunions du Conseil des ministres - 20 et 27 juin - avant l'expiration de toutes les autres mesures (comme la réduction sur le litre de diesel pour certains groupes professionnels). Le décret-loi royal prolongeant ou modifiant ces aides doit être approuvé par la Députation permanente du Congrès des députés dans les 30 jours suivant sa promulgation. La validation aura lieu pendant la campagne électorale pour les législatives anticipées du 23 juillet.

 francesoir.fr

 Commenter