13/09/2023 reseauinternational.net  5 min #233724

L'Europe s'est fait avoir

par Andrei Martyanov

Dans une culture de gratification instantanée et une réalité basée sur les jeux vidéo pour des pans entiers du public moderne, la stratégie de l'opération militaire spéciale est absolument incompréhensible. Ils veulent du spectacle, ils veulent une offensive russe. Mais Vladimir Poutine est clair, tout comme la stratégie russe :

«Le président russe Vladimir Poutine a indiqué mardi qu'il se préparait à une longue guerre en Ukraine, déclarant que Kiev pourrait utiliser tout cessez-le-feu pour se réarmer et que Washington continuerait à considérer la Russie comme un ennemi, quel que soit le vainqueur des élections américaines de 2024. S'exprimant pendant plusieurs heures lors du forum économique à Vladivostok, ville portuaire russe située dans le Pacifique, Poutine a déclaré que la contre-offensive de l'Ukraine contre les forces russes avait jusqu'à présent échoué et que l'armée ukrainienne avait subi de lourdes pertes, soit 71 000 hommes, lors des attaques. Ce n'est que lorsque l'Ukraine sera à bout d'hommes, d'équipements et de munitions qu'elle parlera de paix, a-t-il déclaré en réponse aux questions d'un présentateur de la télévision russe agissant en tant que modérateur».

On ne peut être plus clair. Et encore une fois, la Russie ne combat pas les FAU, ce qu'il en reste ou ce qu'il en restera, une fois que le régime de Kiev aura lancé, sous l'impulsion de ses conseillers politico-militaires incompétents de l'OTAN, une mobilisation totale et sans réserve. La Russie combat l'OTAN et l'OTAN le sait et commence à convulser et à paniquer face à la réalité stratégique. Ensuite, une fois épuisé le potentiel de mobilisation de l'OTAN et de ses mandataires 404, la Russie décidera enfin des conditions qu'elle dictera à l'Occident vaincu et l'armée russe passera à l'offensive lorsqu'elle le jugera nécessaire.

Comme je l'ai indiqué à maintes reprises au cours des 18 derniers mois, il devient absolument clair que le corps de commandement de l'OTAN n'est absolument pas préparée et n'est PAS capable de mener des opérations contre un ennemi compétent et bien équipé. Elle ne sait tout simplement pas ce que c'est et continuera à envoyer dans le hachoir de la chair à canon des FAU. L'OTAN n'enseigne PAS comment mener des opérations à grande échelle impliquant des formations de niveau brigade-division et plus dans des conditions où l'on est dépassé par les armes et les manœuvres. D'où l'amertume et l'aigreur de personnes telles que le colonel Wilkerson, qui affirme que les Russes s'assoient sur la défense. En tant qu'ancien officier d'état-major, il devrait savoir que la «défense stratégique» n'exclut pas les opérations offensives et que c'est précisément ce que les Russes ont fait en économisant leurs forces sur l'axe opérationnel de Koupiansk.

Mais Poutine va plus loin et explique ce dont je parle depuis le moment où Trump a nommé un cinglé et un maniaque génocidaire, John Bolton, comme conseiller à la Sécurité nationale en 2018.

Poutine a déclaré que les poursuites engagées aux États-Unis contre l'ancien président Donald Trump étaient motivées par des considérations politiques et démontraient la «pourriture» du système politique américain. Mais le chef du Kremlin a déclaré que, quel que soit le vainqueur de l'élection américaine de l'année prochaine, il ne s'attendait à aucun changement dans la politique de Washington à l'égard de la Russie. «Il n'y aura pas de changement fondamental dans l'orientation russe de la politique étrangère des États-Unis, quel que soit le président élu», a déclaré Poutine. «Les autorités américaines perçoivent la Russie comme un ennemi existentiel».

Il est formidable que le chef de l'État russe ait bien expliqué que la Russie n'a AUCUN projet pour les États-Unis, si ce n'est de les voir brûler et s'effondrer ou de ramper jusqu'à la table pour signer une capitulation. Maintenant que la procédure de destitution est en cours, on peut se procurer un seau de pop-corn et observer comment une cabale de personnes pour la plupart inutiles tente d'enterrer ce qu'il reste de l'actuelle itération des États-Unis.

En attendant, LOL :

«L'Allemagne importe apparemment du pétrole russe via l'Inde En raison de la guerre en Ukraine, l'Allemagne a cessé ses importations directes de pétrole en provenance de Russie. Mais aujourd'hui, le matériel arrive apparemment par un détour. Les bénéficiaires : Les milliardaires indiens et les investisseurs russes».

Sans déconner, les génies du Spiegel. Et comment pensez-vous, bande de minables, avoir des rentrées d'argent pour continuer à payer des salaires pour que vos culs ne gèlent pas complètement et aient de quoi nourrir vos femmes et vos enfants ? Oui, l'Allemagne a augmenté ses importations... 12 fois et l'Allemagne ferait mieux de lécher les bottes de l'Inde qui accepte de traiter avec les hypocrites de Berlin. Voilà ce qu'est devenue l'Allemagne :

«Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmitry Kuleba, a ridiculisé les inquiétudes déclarées de l'Allemagne concernant l'armement de son pays avec des missiles à longue portée, en disant en face à la plus haute diplomate de Berlin : «Vous le ferez de toute façon. Ce n'est qu'une question de temps». Lors d'une conférence de presse conjointe avec la ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, lundi à Kiev, il a été demandé à Kuleba si sa rencontre avec Baerbock lui donnait «l'espoir» que Berlin puisse faire don de missiles de croisière Taurus KEPD 350 à l'Ukraine dans un avenir proche. «Je ne dirais pas qu'Annalena est allée au-delà de la position officielle du gouvernement allemand», a-t-il répondu. Se tournant vers Baerbock, Kuleba a ensuite déclaré : «Vous le ferez de toute façon. Ce n'est qu'une question de temps». «Nous respectons vos discussions, nous respectons vos procédures, mais il n'y a pas un seul argument objectif qui s'oppose à ce que vous le fassiez. Plus vite ce sera fait, plus ce sera apprécié»».

Mais il ne s'agit pas seulement de l'Allemagne, il s'agit de l'Europe dans son ensemble. Peskov a clairement indiqué aujourd'hui que Macron et Scholtz n'ont aucune souveraineté, ce qui est vrai car tous deux sont des chiens de poche et feront ce qu'on leur demande. L'Europe s'est faite avoir.

source :  Reminiscence of the Future

traduction  Réseau International

 reseauinternational.net

 Commenter
newsnet 2023-09-14 #13488

En attendant, LOL :

«L'Allemagne importe apparemment du pétrole russe via l'Inde En raison de la guerre en Ukraine, l'Allemagne a cessé ses importations directes de pétrole en provenance de Russie. Mais aujourd'hui, le matériel arrive apparemment par un détour. Les bénéficiaires : Les milliardaires indiens et les investisseurs russes».