15/09/2023 reseauinternational.net  2 min #233826

Une délégation houthie se rend en Arabie saoudite pour négocier un cessez-le-feu permanent au Yémen

par Margarita Arredondas

Il s'agit de la première visite de responsables houthis dans le Royaume depuis le début de la guerre

Plusieurs responsables houthis se rendront jeudi soir en Arabie saoudite avec une délégation d'Oman pour négocier un éventuel cessez-le-feu permanent au Yémen afin de mettre fin à la guerre, ont déclaré à Reuters deux personnes impliquées dans les pourparlers.

Selon ces sources, qui ont parlé sous couvert d'anonymat, les discussions entre l'Arabie saoudite et les Houthis porteront sur la réouverture totale des ports et de l'aéroport de Sanaa contrôlés par les Houthis, le paiement des salaires des fonctionnaires, les revenus du pétrole, les efforts de reconstruction et un calendrier pour le départ des forces étrangères du Yémen.

Ce voyage sera la première visite officielle de responsables houthis au Royaume depuis que la guerre a éclaté au Yémen en 2014, après que le groupe chiite soutenu par l'Iran a renversé le gouvernement de Sanaa, soutenu par l'Arabie saoudite et une partie de la communauté internationale.

Depuis, le conflit a plongé le Yémen dans la violence, l'instabilité et la pauvreté, faisant de ce pays la crise humanitaire la plus grave de la planète. Des centaines de milliers de personnes sont mortes ces dernières années, tandis que la grande majorité des survivants dépendent de l'aide humanitaire internationale.

En raison de la situation désastreuse dans laquelle se trouve le pays, les Nations unies et des pays tels que les États-Unis et Oman ont tenté de négocier des cessez-le-feu et des négociations. Le premier cycle de négociations entre Riyad et Sanaa, sous la médiation d'Oman et en coordination avec les efforts de paix de l'ONU, a eu lieu en avril lorsque des émissaires saoudiens se sont rendus à Sanaa.

D'autre part, l'Arabie saoudite a également pris des mesures importantes pour mettre fin à la guerre. À cet égard, il convient de noter le rétablissement des relations entre l'Arabie saoudite et l'Iran en avril dernier grâce à la médiation de la Chine, un développement qui a été considéré comme un coup de pouce à la paix tant attendue au Yémen. La fin du conflit au Yémen constituerait une étape importante au Moyen-Orient et favoriserait la stabilité et la sécurité dans la région.

source :  Atalayar

 reseauinternational.net

 Commenter