15/09/2023 mondialisation.ca  3min #233845

La Russie déclare persona non grata deux attachés de l'ambassade américaine à Moscou

Par  Karine Bechet-Golovko

Le scandale a été révélé fin août : un ancien employé russe du consulat américain de Vladivostok a été interpellé pour collaboration secrète contre rémunération avec les 1er et 2e attachés de l'ambassade américaine de Moscou, Hier, le ministère russe des Affaires étrangères a convoqué le responsable de la mission diplomatique américaine en Russie pour lui remettre une note signifiant l'obligation pour ces deux attachés de quitter le territoire russe sous 7 jours en qualité de persona non grata.

Le  28 août, l'on apprend que le FSB a interpellé un ancien employé russe de la mission diplomatique américaine en Russie, Robert Chonov :

« Le Service fédéral de sécurité a mis fin aux activités illégales d'un informateur de l'ambassade américaine à Moscou, ancien employé du consulat général américain à Vladivostok et citoyen russe Robert Robertovich Chonov. Il a été accusé d'avoir commis une infraction sur le fondement de l'article 275.1 du Code pénal de la Fédération de Russie (collaboration confidentielle avec un État étranger).»

Robert Chonov menait ces  activités confidentielles et rémunérées depuis septembre 2022. Sur demande des deux attachés de l'ambassade américaine, le premier attaché Jeffrey Sillin et le second attaché David Bernstein, il devait réunir des informations sensibles et à connotation négative concernant l'Opération militaire, la mobilisation, les prochaines élections présidentielles, la réunion des nouveaux territoires. Il devait également chercher des informations sur le potentiel de mécontentement de la population. Parallèlement, il lui a été demandé par le premier attaché de l'ambassade de chercher parmi les journalistes, les business men et les politiciens, des personnes loyales aux Etats-Unis.

Hier, le  ministère russe des Affaires étrangères a remis une note au chef de la mission diplomatique américaine, l'informant que ces deux attachés sont déclarés persona non grata en raison de leurs activités illégales. Ils ont 7 jours pour quitter le pays. Le ministère en a par ailleurs profité pour mettre les points sur les i :

« Le ministère a souligné que les activités illégales de la mission diplomatique américaine, y compris l'ingérence dans les affaires intérieures de la Fédération de Russie, « sont inacceptables et seront résolument réprimées ». « La partie russe attend de Washington qu'elle tire les bonnes conclusions et s'abstienne de toute démarche conflictuelle. » »

Les temps changent. Les Etats-Unis ont du mal à s'adapter et à comprendre qu'ils ne sont plus à domicile en tout point de la planète.

Karine Bechet-Golovko

La source originale de cet article est  Russie politics

Copyright ©  Karine Bechet-Golovko,  Russie politics, 2023

 mondialisation.ca

 Commenter