08/11/2023 francais.rt.com  3 min #236881

Poutine : l'alliance entre Moscou et Pékin est un «facteur de stabilisation de la situation internationale»


© Kremlin (service de presse)

«La Fédération de Russie, sous votre direction, s'oppose obstinément aux sanctions occidentales extrêmes, ce qui montre qu'aucune difficulté ne vous fait plier, vous et la Russie», a déclaré ce 8 novembre Zhang Yuxia, vice-président du Conseil militaire central de la République populaire de Chine, lors de sa rencontre avec Vladimir Poutine. «La partie chinoise exprime son respect pour cela», a-t-il ajouté.

Zhang Yuxia emmène une délégation chinoise, venue en visite en Russie pour mettre en œuvre des accords importants et «renforcer davantage la coopération militaire bilatérale».

Moscou et Pékin rejettent la logique de guerre froide

Vladimir Poutine a quant à lui salué la «très bonne relation personnelle et professionnelle» avec la Chine, estimant que les deux pays ne construisaient «aucune alliance militaire à l'instar de la guerre froide» et que leur interaction constituait «un facteur important de stabilisation de la situation internationale».

Poutine dénonce les «tentatives» occidentales «d'élargir leur zone d'influence» dans le Pacifique

Le dirigeant russe a toutefois indiqué que les contacts militaro-techniques entre Pékin et Moscou gagnaient en importance. «Notre travail dans les domaines de haute technologie est bien sûr prioritaire, je parle aussi de l'espace, y compris des groupements en orbite haute, et je parle aussi des types d'armes modernes, prometteuses, qui assureront certainement la sécurité stratégique de la Russie et de la RPC», a fait observer Vladimir Poutine.

L'OTAN viole ses «documents doctrinaux»

«De plus en plus, les États-Unis entraînent tous les pays de l'alliance dans la création d'une situation tendue dans la région Asie-Pacifique, en essayant d'y créer de nouvelles alliances militaro-politiques», a fustigé le président russe, dénonçant des intérêts «franchement égoïstes».

«Avec nos amis, notamment ceux de la République populaire de Chine, nous réagissons avec calme et prudence et renforçons nos capacités de défense, notamment par des exercices navals et aériens conjoints».

Aussi a-t-il dénoncé les «tentatives de la part de certains pays d'élargir leur zone d'influence». «Curieusement, l'Alliance de l'Atlantique Nord, en violation, à mon avis, de ses propres documents doctrinaux, tente de dépasser les limites géographiques de ses activités» a estimé Vladimir Poutine.

L'OTAN développe de nouvelles coopérations avec le Japon, l'Australie, la Corée du Sud et la Nouvelle-Zélande. La Chine «affiche des ambitions et mène des politiques coercitives qui sont contraires à nos intérêts, à notre sécurité et à nos valeurs», avaient déclaré les dirigeants de l'OTAN en juillet dernier. Une déclaration qui avait froissé Pékin.

 francais.rt.com

 Commenter

Référencé par :

1 article