17/11/2023 reseauinternational.net  5 min #237429

Gaza : une frappe atteint l'hôpital Al-Shifa, 13 morts selon le Hamas

La fouille de l'hôpital Al-Shifa à Gaza est terminée ; pas de tunnels du Hamas ni de centre de commandement

par Hal Turner

Israël est désormais confronté à un très gros problème. Leurs troupes ont fait irruption dans l'hôpital Al-Shifa dans la bande de Gaza et l'ont fouillé de fond en comble, à la recherche des prétendus tunnels et centre d'opérations du Hamas. Il n'y en avait pas.

Pendant des semaines, Israël a affirmé que le Hamas «utilise les hôpitaux, les écoles, les camps de réfugiés pour son réseau de tunnels afin de lancer des attaques contre Israël». Ces affirmations sont nées après un tollé général parce qu'Israël a bombardé des hôpitaux, des mosquées, des églises, des écoles, des universités, des camps de réfugiés et même un convoi d'ambulances, prétendant que tout cela était «lié au Hamas».

Eh bien, depuis hier soir, la fouille de l'hôpital Al-Shifa par les troupes armées de Tsahal est terminée. Qu'ont-ils trouvé ? Rien.

Pas de tunnel. Pas de poste de commandement opérationnel.

Eh bien, c'est tout un problème ! Donc... les mensonges devaient commencer, et commencer vite.

Les médias d'information israéliens, rapportant qu'aucun tunnel ou centre d'opérations n'avait été trouvé dans ou sous l'hôpital Al-Shifa, ont pris la mesure extraordinaire en affirmant alors que «l'hôpital Al-Shifa a retardé l'entrée de Tsahal pour les fouilles, pendant trois jours». Pendant ces trois jours, ils ont aidé le Hamas à «se débarrasser des preuves» et... à attendre... sceller les entrées des tunnels avec du béton et des carreaux de céramique !

Mais ces reportages médiatiques ne sont apparemment pas suffisants, c'est pourquoi Tsahal a commencé à raconter ses propres histoires. Dans la brève vidéo ci-dessous, vous verrez un soldat armé de Tsahal, pointant du doigt un papier sur un mur avec des inscriptions arabes dessus et affirmant : Ceci est une liste de terroristes qui gardaient les otages (israéliens). Les noms des terroristes, en écriture arabe, apparaissent chaque jour. Ici, regardez pendant une minute :

videopress.com

Bien... Les détectives d'Internet ont fait traduire l'image sur le mur et, il s'est avéré que les prétendus «noms de terroristes en écriture arabe» n'existaient pas. Le papier sur le mur était un CALENDRIER fait à la main. L'écriture arabe, une fois traduite automatiquement, est revenue comme suit : «Dimanche, lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi».

Ils ont menti. Encore. Comme toujours.

Plus tôt cette semaine, Tsahal a montré des images de l'intérieur de l'hôpital Al-Shifa et a déclaré au monde que la photo était «l'entrée d'un tunnel» utilisé par le Hamas.

Il s'est avéré qu'il s'agissait de l'entrée de service des PUITS D'ASCENSEUR de l'hôpital. Il s'agit de l'entrée utilisée pour accéder aux pistons hydrauliques situés sous chaque ascenseur, qui le font monter et descendre. Il permet également d'accéder aux pompes de puisard dans les puits, qui pompent toute eau souterraine accumulée dans les puits.

Ainsi Israël et ses FDI ont été surpris en train de mentir... encore.

source :  Hal Turner

***

Le bunker sous l'hôpital Shifa : Comment le sauraient-ils ?

par Moon of Alabama

Les grandes déclarations :

 Israël déclare que le quartier général du Hamas est caché sous l'hôpital Shifa à Gaza - news.com.au - 31 octobre 2023

 La guerre Israël-Gaza : Les Etats-Unis affirment que le Hamas a un centre de commandement sous l'hôpital Al-Shifa - BBC - 14 novembre 2023

Mais comment le sauraient-ils ?

 Le bunker top secret du Hamas à Gaza révélé - Tablet - 29 juillet 2014 (!!!)

Si les Israéliens sont si sûrs de l'emplacement du bunker du Hamas, ce n'est pas parce qu'ils essaient de marquer des points en matière de propagande, ou parce qu'il a été mentionné à plusieurs reprises en passant par des journalistes occidentaux - mais parce qu'ils l'ont construit eux-mêmes. En 1983, alors qu'Israël régnait encore sur Gaza, ils ont construit une salle d'opération souterraine sécurisée et un réseau de tunnels sous l'hôpital Shifa. C'est l'une des nombreuses raisons pour lesquelles les sources de sécurité israéliennes sont si sûres qu'il existe un bunker de commandement principal du Hamas dans ou autour du grand sous-sol en ciment situé sous la zone du bâtiment 2 de l'hôpital, où les journalistes n'ont évidemment pas le droit d'entrer.

Je parie à 100 contre 1 qu'il n'y a rien en relation avec le Hamas dans le bunker bien connu situé sous l'hôpital Shifa.

source :  Moon of Alabama

via  La Cause du Peuple

 reseauinternational.net

 Commenter