21/11/2023 reseauinternational.net  18min #237673

Les sangs et les larmes

par Gilbert Guingant

C'est sur l'Europe que nous portons un regard circulaire. Pendant que les chiffres des meurtres des civils galopent, tous les comportements des faux dirigeants européens sombrent dans l'ultra dérisoire. Ajouté au fait que, quasiment plus grand nombre conserve une parole sincère, tout nous fait manquer la plupart des analyses précieuses Relevons les gants ici !

Premier : un débat de fond peut exister. Puisque c'est par sa résolution que la guerre dissymétrique sionistes-palestiniens trouvera son vrai dénouement. Nulle part ailleurs. Le débat, encore inexistant, de sortir de l'horreur par la solution à 2 États ? Ou par un seul ?

1. Palestine : la Solution à un seul État ?

Si la solution à 2 États était abandonnée

Pour la Solution à un seul État : les difficultés seraient innombrables et au moins 3+1 conditions sont sévèrement nécessaires :

1) le minimum admet de démanteler toute la structure du projet colonialiste profondément raciste et la fin de l'apartheid sur tout le territoire. Les sionistes messianiques ne peuvent donc plus avoir aucune autorité.

2) Très fermement Israël n'aurait plus la mainmise sur cet État unique démocratique et laïc dans toute la Palestine historique, avec des droits égaux pour les chrétiens, les musulmans et les juifs. Et son nom disparaitrait.

3) Le droit au retour et à l'indemnisation complète de tous les Palestiniens et de leurs familles qui vivent actuellement dans les territoires occupés, au Liban, en Jordanie, en Syrie et dans la diaspora à travers le monde.

Le +1), Le préalable obligatoire est que l'Occident (et leurs médias), avec en 1ère ligne, les USA, doivent être solennellement accusés et sanctionnés pour dangereuses obstructions au Droit international et à la Paix multipolaire dans le monde. Persister dans un monde impérial unipolaire les mettrait au ban de la communauté internationale. Ce monde unipolaire étant le seul qui «permette» aux sionistes messianiques de massacrer illégalement principalement des civils innocents. Ce pourquoi la disparition solennelle du monde unipolaire devra faire partie des premiers actes mondiaux !

La Solution à un seul État n'a rien prévu face aux mauvaises volontés et mauvaises fois de l'Occident. De combler cette importante omission demeure un préalable obligatoire à cette transformation du paradigme. Sinon rien ne se passera ni passera !

Enfin - dans tous les cas de figures, si la Solution à un seul État échouait, elle devrait très rapidement aider la solution à 2 États ! Qui maintient de très bons arguments... La moindre des choses !

Une vue sur l'argumentaire ?

«Une action légitime : tout d'abord, nous devons, au sein des Nations unies, abandonner le paradigme d'Oslo, qui a échoué (et qui est en grande partie fallacieux), sa solution illusoire à deux États, son Quartet impuissant et complice, et le détournement du droit international aux diktats de son supposé bien-fondé politique. Nos positions doivent se fonder sans équivoque sur les droits de l'homme et le droit international.

Une vision claire : nous devons cesser de prétendre qu'il s'agit simplement d'un conflit territorial ou religieux entre deux parties belligérantes et admettre la réalité de la situation, à savoir qu'un État au pouvoir disproportionné colonise, persécute et dépossède une population autochtone sur la base de son appartenance ethnique.

Un État unique fondé sur les droits de l'homme : nous devons soutenir l'établissement d'un État unique, démocratique et laïc dans toute la Palestine historique, avec des droits égaux pour les chrétiens, les musulmans et les juifs, et, par conséquent, le démantèlement du projet colonialiste profondément raciste et la fin de l'apartheid sur tout le territoire.

Lutte contre l'apartheid : nous devons réorienter tous les efforts et toutes les ressources des Nations unies vers la lutte contre l'apartheid, comme nous l'avons fait pour l'Afrique du Sud dans les années 1970, 1980 et au début des années 1990.

Retour et indemnisation : nous devons réaffirmer et insister sur le droit au retour et à l'indemnisation complète de tous les Palestiniens et de leurs familles qui vivent actuellement dans les territoires occupés, au Liban, en Jordanie, en Syrie et dans la diaspora à travers le monde».

 Pardem.org - Démission du directeur du bureau du haut-commissariat aux droits humains

(Bilan très objectif).

«En tant que juriste spécialisé dans les droits de l'homme, avec plus de trente ans d'expérience dans ce domaine, je sais bien que le concept de génocide a souvent fait l'objet d'exploitation politique abusive. Mais le massacre actuel du peuple palestinien, ancré dans une idéologie coloniale ethno-nationaliste, dans la continuité de décennies de persécution et d'épuration systématiques, entièrement fondé sur leur statut d'Arabes, et associé à des déclarations d'intention explicites des dirigeants du gouvernement et de l'armée israéliens, ne laisse aucune place au doute ou au débat. À Gaza, les habitations, les écoles, les églises, les mosquées et les établissements médicaux sont attaqués sans raison et des milliers de civils sont massacrés. En Cisjordanie, y compris à Jérusalem occupée, les maisons sont saisies et réattribuées en fonction uniquement de la race. Par ailleurs, de violents pogroms perpétrés par les colons sont accompagnés par des unités militaires israéliennes. Dans tout le pays, l'apartheid règne».

En ce domaine d'analyses, ils démondialisent très bien !

Pendant que, en Europe, des enfants attardés, qui se prennent pour des dirigeants, «jouent» à quoi ? Uniquement à de l'ultra futile !

1- par un dédoublement schizo de personnalités : d'un côté, ils «ont oublié» qu'ils ont «trop» appauvri les populations, qu'elles ne peuvent plus «consommer» et - au lieu de supprimer les publicités qui égarent loin du sérieux collectif, ou de réduire les sur-dépenses somptuaires des États.

2- ils vont (comme d'habitude) ensevelir d'insultes inappropriées les populations - qui, elles, se comportent très bien.

Donc ce 1/4 grossissant de population qui ne peut plus Rien consommer va (frivolement) être accusé de... surconsommer. Mais pas les irresponsables trop milliardaires ! Un monde complètement à l'envers ?!...

2. Chez eux tous les jours sont Black

Pas que le jour frit le Friday. Tous les autres jours aussi ! Et que voyons- nous : la dissymétrie de l'absurde. La puérile persistance partout du 2 poids 2 mesures. Exact ? Les riches y sont tellement vantés, que tant d'éloges leur ruissellent dessus, à ne plus comprendre comment ils ne plient pas sous la charge ? Oui ces trop riches (ce «trop» reste la seule image de Justice - puisque nul 'ultra' (riche) ne participe du collectif ; ici (trop) nous sentons tout le poids des abus, tous les dérapages des illégaux privilèges, toute la pesanteur des ricanements des injustices !). Il est ainsi dit :

Achetez achetez, ô riches gaspillez, gaspillez, bravo, dévalisez, tout serait à vous (enfin en blablas, puisqu'au réel, il n'y a là que des appropriations privatives, sordides vols des terres par les sionistes, rapines des biens publics par le trop hors la loi bloc bourgeois. Bref, que des encouragements contagieux puisqu'ils «font tout mal». Du mal aussi ! Des larmes partout après qu''ils passèrent... et,

Pendant ce temps, le même temps :

Couverts de coups de fouets immérités, advient la «honte sur les pauvres, déconsommez, n'achetez plus rien. C'est illégal de dépenser, laissez-vous dévaliser... De la faute uniquement des pauvres, la planète croule sous les gaspillages», etc.. Alors que moins de 10% des plus riches de la planète s'octroie plus de 50% de tous les gaspillages, pillages, pollutions, sur-abus d'occupations de l'espace vital des autres, enfantillages et graves irresponsabilités. Etc. et etc.. Non non ce n'est rien tout ceci, les trop riches ne sont que des anges éthérés ne laissant nulles empreintes !! Ne voyez-vous pas le déchu «bloc bourgeois», ivre 24 h sur 24 ? Trop dérisoires et si déconsidérés personnages !

Pourquoi l'Ademe (en prurit compulsif anti-black friday) se trompe ainsi à 100% de destinataires, n'houspillant jamais qui il faut. Ne sont-ce pas les trop riches, les insensés trop milliardaires qui doivent être rudement engueulés ? Leurs appropriations privatives des impôts des autres dépassent les bornes (non seulement ils ne paient pas d'impôts, légalement dus, mais - en plus - ils dévalisent les totaux des impôts des autres. Voires, actuellement, 100 milliards de TVA !). Qui peut excuser de si dramatiques dérapages antisociaux ? Les trop milliardaires nuisent gravement à la société !

Oui Tous les jours leur sont Black, noirceurs et ténèbres, aveuglements et idioties. Insupportables, lorsque tous mis au soleil pur, tout d'eux se montre horreurs sur horreurs ?

Clair que leur trop de dérisoires ne peut plus se cacher. D'autant plus que ceci déborde, au final, dans chacune de leurs décisions. Que frivoles ! Voilà ce que c'est de voler, se monopoliser toute la parole - on ne voit plus qu'eux (concept développé plus loin).

Ainsi le ruissellement des trop riches, ne vient que de la... consommation irresponsable (celle qui «tire» toute l'économie (selon leur fausse théorie dite du «tout pour la seule rente improductive» !) - dénudant ces bourgeois bornés à n'être que des... Parasites ! Donc là (anti-black Friday) vous ôtez le si important ruissellement (sic) ?

Faudrait savoir.

Ils ne savent pas.

Même pas.

Ensuite vous ne «savez surtout pas vivre». Des ploucs lourdingues avec leurs gros sabots. Quoi ? Oui alors qu'au moins 1 humain sur 4 (et déjà plus) ne peut plus consommer, joindre les 2 bouts, s'en sortir, vous les calomniez illégalement de vous consommez trop, vous consommez bien trop - n'entendez-vous pas, en-dessous de ces paroles si saugrenues et illogiques - un si haineux vous n'avez pas le droit de vivre ?). Alors quels monstrueux monstres êtes-vous donc ? regardez-vous dans une glace !!! À Gaza des milliers et milliers meurent illégalement et vous jouez au trop débile Friday ??

... oui que du dérisoire si lourdement blessant chez ces faux dirigeants (ils ne seront jamais de jamais adultes : que des enfants attardés à se traîner !). Déplacés et anachroniques, en tout en si complet porte-à-faux : ils disent ce qu'il ne faut pas et font ce qu'il ne faut surtout pas.

Plus dérisoires encore ?

3. Compter des actes falsifiés de non-antisémitismes ?

Oui pendant que les sémites Gazaouis sont assassinés impunément, aidés donc par des antisémites européens ? Oui, ce qui consistent, pour qui gardent leurs raisons raisonnantes, au plus réel et répréhensible acte d'antisémitisme actuel. Lorsque assassiner Gaza est clairement de l'antisémitisme... Mais antisémitismes commis par les états-uniens des faux sommets, par l'Europe égarée et par... les sionistes. Ainsi qui accusent si illégalement... le peuple seulement d'antisémitisme sont (pris en flagrants délits) de se prouver les plus Grands Antisémites de la planète ? Tout conduit à le croire.

Faut donc les réprimer

Sanctionner.

Sortir l'artillerie lourde de «dire toute la vérité, rien que la vérité» sur tous les médias Illégalement volés et séquestrés par les trop milliardaires. Illégalement puisque par prises en otages de biens publics (ici, l'Information de tous ! ce bien si sacré !). Les clairement nommées lois contre les «ententes illicites (puisque clandestines), lois antitrusts contre les flagrant monopoles, (tous effets reconnus et nommés par la loi !) : que des sectaires hyper racistes volontairement Mentent, obéissant en plus aux ordres de la Cia. D'elle surgit le «complotisme» (cette énorme fake new). Soit des complots existent (la loi et l'Histoire le disent !) oui mais n'existent... de comploteurs (synonyme usant des «ententes illicites») ! Leur «défense (sic)» est des complots sans comploteurs ? C'est du très grand dérisoire non ?

Battu, cependant, par le si futile comptage des falsifiés actes de sémites dit antisémitismes ? Un judicieux statisticien a été vérifié sur la page ministère de l'Intérieur, nous ramène 2 trésors très précieuses...

1) Tout le dérisoire vient de ce qu'il ne s'agit pas de décrire méticuleusement le dit acte d'antisémitisme. Mais seulement de le qualifier, oui de l'intituler, le nommer en fraude, de l'encadrer de mots peu recommandables, eux (soit de falsifier en seuls mots le prétendu «acte». Qui n'est aucunement un acte !). Le faux antisémitisme est seulement l'acte de frauder les appellations, les noms qui lui sont donnés ! La source ce sont les sionistes qui alimentent ces diffamations en direct !

Sur le Huffington Post le vérifier sur la page ministère de l'Intérieur les prétendus actes d'antisémitismes ? Descriptif tellement succinct que la honte vient de ce qu'il n'a aucun contenu. C'est que seul le... chiffre compte pour cette trop infantile propagande !

«Il n'y a «pas de profil type», ose le préfet de police. «On retrouve tous les profils, des jeunes gamins, qui disent des choses très graves», mais aussi des «personnes plus ancrées dans la défense de la cause propalestinienne et qui dérapent», a-t-il dit».

... avouant une parole uniquement tendancieuse, bien trop sectaire ; prédéterminée par l'idéologie d'apartheid (donc imitant les inacceptables procédés de vrais antisémites du passé du peuple juif, par les persécuteurs de peuples, ces les trop actuels vantés nazis. Vantés sous couvert de faire semblant de lutter contre aucun acte antisémite ?

puisque ces sectarismes avérés ne recherchent ni la justice ni la vérité !

2) Et en second la liste tellement... futile de ces faux actes.

Doublement FAUX puisque l'antisémitisme désigne les faits de persécutions Collectives (de tout un peuple, pas d'une personne !) pour l'unique motif qu'il soit juif). L'antisémitisme = persécutions collectives et massacres collectifs.

Et ici ce ne sont que du très individuel... verbal. Il y aurait clair détournement, limpide escroquerie de qualifications, malversations, appropriations privatives du mot collectif. Voyez plutôt... Du en dessous de dérisoire (surtout de mots oraux ou écrits - et pas d'acte d'agression physique personnelle). Donc déformation trop futile du mot «atrocement sérieux» pour définir des actes... dérisoires, frivoles, creux pour ces faits tellement minimes que nul ne sait où les caser. Genres hypothétiques ? Oser dire à BHL «un sale juif» présenté en «un s... juif». Ceci ne concerne pas l'antisémitisme en fait : du fait que le mot insultant n'est adressé qu'à ses écrits et dires non au peuple juif. Vous voyez tout l'infantile de ce comptage... vide de sens !

En en voici du bon sens... De Marcel D...» Ce ne sont pas des actes antisémites, mais des dépôts de plainte ou une intervention des forces de l'ordre suivie d'un constat qui ont été intégrés dans ces statistiques faussées. En gros, il n'y a pas de passage au tribunal ni de condamnation formelle. C'est de la falsification de propagande... En ce qui concerne le constat des forces de l'ordre, c'est la même chose, car s'ils constatent un tag sur un mur, il faut encore savoir qui a tagué ?

Et cerise sur le gâteau, ces chiffres viennent du Service de protection de la communauté juive (SPCJ) qui est un organisme créé et sponsorisé par le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), qui collabore avec le ministère de l'Intérieur pour poser ces chiffres sur un plateau».

Ces chiffres ne servent, d'ailleurs, que les plateaux télés - puisqu'aucun ne peut passer en Justice. Il n'y a pas «d'actes réels» !

Pendant ce temps ne sont pas dénoncés les massacres si Réels des Palestiniens vraiment eux en extrêmes dangers ? Comme d'habitude ces gouvernements utilisent des Simulacres faux à 100%, pour tenter de dissimuler des faits essentiels bien réels. En Droit cela a un nom. Plusieurs mêmes !

Ensuite, voir, ci-dessous, les propos sur-haineux de sionistes qui se placent sous le coup d'un flagrant... antipalestinisme fou furieux ! L'antipalestinisme est le pendant «juridique» précis de l'antisémitisme. Il fallait bien que cela arrive !

À la longue de trop se monopoliser Toute la parole on ne voit plus qu'eux (un conseiller nous a résumé les médias : «en fait, les journaux ne parlent plus que de la parole des ministres - il n'y a plus rien d'autre !»... Nous en reparlerons !). Un bref regard sur l'assertion, universités, il n'y a plus que la ministre qui déparle. Justice, leurs silences étourdissants aux juges qui ont tant spolié les Gilets jaunes, etc. etc. confirme qu'il «y a bien quelque chose» !

4. La frivolité accentuée des faux médias !

Il s'agit d'en avoir conscience : RIEN, mais rien de ce qui est prétendu du peuple n'est vrai. Ce ne sont que des diffamations, mais diffamations sombrant dans toujours plus d'infantilismes (à force de toujours parler tous seuls ?). Alors, les gouvernements surexposés ? Que des cancres arrogants en costards cravates ? Et donc les médias faussaires encore plus ?

Ainsi, jamais il n'y a ou a eu, des systématismes de rejets de dirigeants. Jamais. Pas d'obstructions préalables contre les dirigeants. Toujours il est espéré qu'ils seraient «à la hauteur», qu'ils «sauraient écouter et faire les synthèses», que le peuple pourrait les «aider» afin de faire un monde meilleur. Ceci est la vérité de base, tout le reste reste calomnies... La réalité est que ce peuple est... agressé et sans raison, sans aucune raison, agressé. Il ne commence jamais et espère que les faux dirigeants vont changer. Tout est donc sournois tout vient des faux dirigeants-mais-vrais-escrocs. Et de leurs flagrants comportements qui cumulent des insultes imméritées, des actes de barbaries contre la vie quotidienne, des anti-réformes que nuisibles, des pillages en fraudes, pour enfin... admettre que ces dirigeants sont uniquement ce qu'ils disent et sont vraiment tels qu'ils font.

Et donc ?

Ceci dessine que chez tant de ces salopeurs sont enfin «pris sur» les faits. Ce qu'ils font ne desservent et dénoncent qu'eux. Nulle attaque, nulle représailles, nulle réaction : tout cela n'est que mensonges. En fait ils font tout en circuit fermé (comme à Gaza). Ils disent l'agression truquée et sa fausse réponse - puisqu'eux seuls ont assez de temps de blablas pour tricoter un récit faussaire ! Ces médias ne sont que menteurs - il faut donc s'en passer... Avec cela en tête, facile de vivre dans la clarté l'idée que ces gouvernements ne font que... parler dans le vide et gesticuler. Que tout ne (se) passe que dans l'immobilité et le silence de l'absence «criante» de Dialogues sociaux. Ils sont seuls sous les projecteurs, font les questions et réponses : nous n'avons donc «rien à voir avec eux. Ce qui conclut que nul ne peut amalgamer peuple et pouvoir : tout leur est imputable, et imputable c'est le début de la Justice !

En travaux appliqués : que de détournements de légitimités... le média qui «dicte» sa parole aux politiciens inféodés fonctionnent ainsi : par un geste de manifs, une conversation intra-personnelle volée par un média déchu, etc. «vont vouloir dire» une «participation, une acceptation» aux évènements. Or ? Ce ne sont que des collages frauduleux, des montages truqués... des arnaques flagrantes. Tout se passe toujours seul, sans participations ni échanges, rien, néant... et est RECONSTRUIT (le monologue qui va mal finir) à coups de «copiés et collés» ! Copiés-collés, copiés et collées copiés-collés, supposés simuler des dialogues. Or il n'y a pas... d'échanges (et tout change) - que le sinistre monologue sans plan B

Monologues ? Leur unique activité (?) de faux-dirigeants-mais-vrais-tricheurs est bien «d'occuper» (donc illégalement) l'espace Public - alors qu'ils ne sont que des privatisés (2 fois illégalement donc !) Un privatisé ne pouvant occuper des «fonctions publiques». C'est comme de la trahison, des vols de secrets d'état, de secrets défense.

Ils installent partout le désordre et osent que c'est toi le désordre. Alors que tu n'as pas bougé. C'est juste pour occuper le terrain, coller ta photo sur un avatar d'intelligence artificielle. Le bon côté c'est qu'une fois éventée les effets diminuent fortement à l'usage. Les escrocs sont plus vite reconnus.

Cernons encore mieux. Les médias déchus ne servent plus qu'à semer tous les désordres dans les mots et concepts. Donc, lorsque vous dénouez toujours plus vite ces sordides façons - vous vous tenez... très loin d'eux. En sécurité. Et en sérénité. Naturellement aimés de l'univers. Les pauvres ont un vie intérieure magnifique - ce que ce souligne les trop de censures. Pourquoi censurer ce qui n'aurait nulle valeur ?

Et de les voir intensément si insensibles (insensés !) devant les massacres d'enfants et de femmes de Gaza - signe déjà leurs inflexibles Condamnations. Ils ne pourront pas manipuler les images pour faire croire que «c'est de la faute des autres», des pauvres, etc. Eux seuls sont comme ça. Le monde entier (sauf ces monstres) sont «avec» les Gazaouis ! oui.

De partir de telles évidences va développer toutes les possibilités du faux pas, de la parole malheureuse, du geste déplacé, etc. (tant est dans cet etc.). Devant de tels comportements cumulés, sûr que la justice (populaire ou traditionnelle) va enfin les happer (répondre de ses propres Actes ce n'est plus du blabla !). Ils sont la HONTE immense de la société. Et, face à cela, il faudra bien qu'ils se dessaisissent de tant de choses - idéologies inacceptables, fausses appartenances politiques - par exemple, les macroniens tout le monde sait que ce sont de fachos durs peu recommandables (et pas «des autoritaires inégalitaristes») -etc. La suite viendra en son temps !

À tout ceci s'ajoute le Factuel : leur espace d'initiative, de manœuvre, de solutions disponibles se rétrécit, se resserre autour d'eux, les indispose (le Mal va pouvoir toujours pire (pire pour eux) se les manipuler !). Ils l'ont bien recherché, hein ?

Le «coup du sort» pour eux ? Leur véloce dégagisme se produira sous ce motif : tout est dérisoire et infantile chez eux. Jamais ils ne sont à la hauteur. Frivoles et futiles les recouvrent !

Voilà une lampée de faits véridiques !!

... Ils ne parlent plus sérieusement de rien. Pas d'argument bien développés prouvant faits, analyses et synthèses. Bref, plus rien... d'argumenté : donc plus rien n'est nulle part fondé. Que des affirmations radotées en boucles, jamais prouvées, et n'apportant aucun démenti ensuite. Pire ? Les quelques meilleurs articles, si peu nombreux, sont vite retirés de écrans. Ne demeurent que des charabias dérisoires.

En résumé

O dirait des enfants simplistes qui ne parlent qu'à des supposés enfants.

L'Histoire risque de ne garder que ces comportements «légers» et sans empathie. Comportements insensés qui ne peuvent que faire grandir énormément les colères du futur

Pas de futur pour le bloc bourgeois.

Si dérisoires, légers, frivoles sont devenus les faux dirigeants occidentaux...

Plus rien ne peut les cacher

... Ils vont récolter ce qu'ils auront follement semés !

source :  Imagiter

 reseauinternational.net

 Commenter