Gaza : «Nous nous approchons de la conclusion d'un accord de trêve», a annoncé le Hamas

Les Brigades al-Quds annoncent la mort d'une captive israélienne à Gaza

par Omar Alothmani

Le porte-parole de l'aile militaire du Jihad islamique, Abou Hamza, a déclaré dans un communiqué : «Nous avons exprimé notre volonté de la libérer pour des raisons humanitaires, mais les atermoiements d'Israël ont mené à son décès».

Les Brigades al-Quds, l'aile militaire du mouvement du Jihad islamique palestinien, ont indiqué ce mardi la mort d'une captive israélienne dans la bande de Gaza.

Le porte-parole des Brigades, Abou Hamza, a déclaré dans un bref communiqué, rendu public sur Telegram : «Nous déclarons la mort de Hanna Katzir, dont nous avions précédemment exprimé la volonté de libérer pour des raisons humanitaires».

«Mais les atermoiements de l'ennemi (Israël) ont conduit à son décès», a expliqué le même communiqué, sans fournir de plus amples détails.

Abou Hamza a ajouté : «À la lumière de cette annonce, nous réitérons notre déclin de toute responsabilité envers les prisonniers ennemis que nous détenons à la lumière des bombardements barbares et enragés sur chaque centimètre carré de la bande de Gaza».

L'armée israélienne a affirmé que le mouvement Hamas a capturé 239 Israéliens, soldats et civils, ramenés à Gaza depuis le 7 octobre dernier, lorsque des combattants palestiniens ont pris d'assaut les colonies israéliennes et les bases militaires autour de la bande de Gaza.

De son côté, le Hamas a exprimé la volonté d'échanger des prisonniers israéliens contre des prisonniers palestiniens détenus dans les prisons israéliennes, de parvenir à un cessez-le-feu à Gaza et d'apporter une aide humanitaire à la population.

Le gouvernement israélien a entamé, au soir de ce mardi, une réunion pour discuter d'un éventuel accord d'échange de prisonniers, qui a été retransmise par les médias israéliens, dont la Société de radiodiffusion publique israélienne.

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a déclaré, dans son discours au début de la réunion, que le processus du «retour des personnes kidnappées» dans la bande de Gaza devrait se dérouler par étapes, considérant que l'accord d'échange de prisonniers avec le Hamas est «difficile et douloureux dans une perspective humaine, mais c'est le bon accord».

Netanyahou a ajouté : «Nous ne nous reposerons pas tant que tout le monde ne sera pas revenu (les prisonniers)».

Pour la 46ème journée consécutive, l'armée israélienne mène une opération militaire meurtrière contre Gaza, tuant plus de 14 128 Palestiniens, dont plus de 5840 enfants et 3920 femmes, et blessant plus de 33 000 personnes, dont la majorité, 75%, est composée de femmes et d'enfants, selon au bureau des médias du gouvernement de Gaza.

source :  Agence Anadolu

 reseauinternational.net

 Commenter