24/11/2023 francais.rt.com  3 min #237937

Gaza : «Nous nous approchons de la conclusion d'un accord de trêve», a annoncé le Hamas

Israël : la libération des otages suscite autant d'espoir que d'incertitude (Video)


Source: AFP

Manifestation à Tel-Aviv le 20 novembre pour la libération des otages (image d'illustration).

Des Israéliens réagissent à la libération des otages

Après 48 jours d'attente, une partie des otages va être libérée à partir de ce 24 novembre, d'après un accord entre Israël et le Hamas. Suivant la procédure, durant chaque jour de la trêve de quatre jours aura lieu la libération d'une dizaine de détenus. Aujourd'hui, pas moins de 13 personnes devraient retourner en Israël.

Néanmoins, seuls 50 des 240 otages capturés par le Hamas le 7 octobre seront libérés, contre 150 prisonniers palestiniens.

Les autorités israéliennes attendent avec impatience l'arrivée des premiers otages et ont prévu une assistance psychologique et médicale pour prendre soin d'eux. Ziv Agmon, conseiller chargé du dossier auprès du bureau du Premier ministre, indique qu'«ils seront réunis avec leurs familles après leur arrivée à l'hôpital. Ceux qui n'ont pas besoin de soins rentreront chez eux». Le conseiller politique israélien n'en demeure pas moins inquiet : «Nous espérons que la photo sera belle en fin de journée, parce qu'avec une organisation terroriste comme le Hamas, tout ce qui va se passer dans les prochains jours est un miracle.»

Des Israéliens toujours dans l'attente

Cette inquiétude est également partagée par certains Israéliens. Au micro de RT, un habitant de Tel-Aviv a rapporté souhaiter que «tout le monde rentre chez soi» et déploré l'échange de plusieurs prisonniers palestiniens contre un seul otage israélien. «Une vie n'en vaut pas dix, sinon ils l'utiliseront contre nous», s'inquiète-t-il.

Par ailleurs, une  délégation égyptienne se rendra à Ramallah pour s'assurer du bon déroulé des échanges avec les détenus.

La mère de Dafna et Ela, deux otages du Hamas, a appris que ses deux filles n'étaient pas dans la liste de personnes libérées. Sur la plateforme X (ex-Twitter), elle fait part de sa tristesse. «C'est incroyablement difficile pour moi», confie-t-elle, tout en espérant «la libération de tous les otages».

Selon les autorités israéliennes, 1 200 personnes, en grande majorité des civils, ont été tuées et environ 240 enlevées le 7 octobre, jour de l'attaque du Hamas d'une ampleur et d'une violence jamais vues dans l'histoire d'Israël.

En représailles, Israël a bombardé sans relâche la bande de Gaza, où 14 854 personnes incluant 6 150 enfants ont été tuées, selon le gouvernement du Hamas.

 francais.rt.com

 Commenter