15/12/2023 francais.rt.com  2 min #239248

Les deuxième et troisième cargos israéliens saisis par le Yémen en mer Rouge

Les Houthis revendiquent une nouvelle attaque sur un cargo naviguant vers Israël


© MOHAMMED HUWAIS / AFP

Manifestation des Houthis à Sanaa, la capitale yéménite, le 2 décembre 2023 en solidarité avec Gaza (image d'illustration).

Les Houthis ont  revendiqué dans la soirée du 14 décembre avoir «mené une opération militaire contre le porte-conteneurs Maersk Gibraltar, qui se dirigeait vers l'entité israélienne», en ajoutant l'avoir ciblé par drone. Le porte-conteneurs battait pavillon de Hong-Kong et naviguait vers Israël. Les insurgés ont de surcroît précisé avoir mené cette frappe par drone après que «l'équipage du navire a refusé de répondre aux appels».

Les États-Unis veulent créer une coalition contre les Houthis

Les Houthis martèlent également que ces opérations continueront contre les navires commerçant avec les ports israéliens tant que l'aide humanitaire ne sera pas apportée aux populations de Gaza.

Cette frappe de drone a été confirmée par le Commandement militaire américain au Moyen-Orient (Centcom). Sur  la plateforme X (ex-Twitter), les forces américaines ont indiqué ce 15 décembre qu'un missile balistique avait été tiré «depuis une zone du Yémen contrôlée par les Houthis en direction de la voie de navigation internationale au nord de Bab-el-Mandeb», en précisant qu'il n'y avait eu «ni blessé ni dégât».

À ce titre, Washington veut mettre sur pied une coalition internationale en mer Rouge pour s'opposer aux Houthis. Tim Lenderking, l'envoyé spécial américain au Yémen, a précisé le 14 décembre sa volonté de nouer une alliance pour lutter contre les attaques des rebelles yéménites et pour sécuriser le trafic maritime en mer Rouge et dans le golfe de Bab el-Mandeb.

Ofir Gendelman, porte-parole du Premier ministre israélien, a d'ailleurs précisé avoir abordé la question de la menace houthie sur le territoire israélien au cours de son  entretien avec Jake Sullivan, conseiller américain à la Sécurité nationale, le 14 décembre.

Depuis le début du conflit, les rebelles yéménites ont ciblé à plusieurs reprises le territoire israélien avec des drones et missiles balistiques. Ils ont également ciblé des cargos naviguant vers l'État hébreu. Avant l'opération du 14 décembre, les Houthis avaient ciblé un pétrolier battant pavillon norvégien le 11 décembre.

 francais.rt.com

 Commenter