03/01/2024 reseauinternational.net  3 min #240188

Le Yémen prêt à affronter une nouvelle coalition impériale

Les États-Unis abattent 10 combattants yéménites, l'Iran envoie son destroyer «Alborz» en mer Rouge

par Le Média en 4-4-2

Les tensions dans la région de la mer Rouge s'intensifient à la suite de l'attaque menée par les Houthis, soutenus par l'Iran, contre un porte-conteneurs Maersk dimanche. En réponse, les forces américaines ont engagé des hélicoptères d'attaque, éliminant dix rebelles.

Suite à cet affrontement, un porte-parole de la milice yéménite a évoqué les «conséquences et répercussions» de l'agression américaine. Le porte-parole militaire des Houthis, Yahya Sarea, a confirmé sur la chaîne de télévision yéménite Al-Masirah que dix de leurs combattants ont été tués par les forces américaines.

Yahya Sarea a déclaré que les forces américaines avaient attaqué trois bateaux appartenant aux forces navales yéménites, entraînant la mort de dix membres des forces navales. Il a souligné que ses combattants accomplissaient leur «devoir humanitaire et moral» en dissuadant les navires commerciaux liés à Israël de traverser la mer Rouge, exprimant ainsi leur solidarité et leur soutien au peuple palestinien.

«Les forces ennemies américaines ont attaqué trois bateaux appartenant aux forces navales yéménites, ce qui a entraîné le martyre et la perte de dix membres des forces navales», a déclaré Sarea.

Il a affirmé que les États-Unis «assumeront les conséquences» de l'attaque et de la perte de dix de leurs combattants. Il a ajouté que :

«les mouvements militaires en mer Rouge visant à protéger les navires israéliens ne dissuaderont pas le Yémen (la milice houthie) d'accomplir son devoir humanitaire en faveur de la Palestine et de Gaza».

Ce qui pourrait être encore plus préoccupant du point de vue d'une escalade mondiale, c'est l'envoi d'un navire de guerre par l'Iran en mer Rouge. Le destroyer Alborz a traversé le détroit de Bab el-Mandeb lundi, un point étroit entre la mer Rouge et le golfe d'Aden. Les médias officiels iraniens ont rapporté que la flotte navale iranienne opérait dans la zone depuis 2009, invoquant la sécurisation des voies de navigation et la lutte contre les pirates, entre autres raisons.

BREAKING: IRAN'S WARSHIP ENTERS THE RED SEA
Iran's IRIS 'Alborz' warship has entered the Red Sea near Yemen
(Image is illustrative)

Pour le journaliste Al Jazeera, Resul Serdar :

«Les navires de guerre iraniens opèrent régulièrement dans la région, affirmant garantir la sécurité des navires et des pétroliers. Cependant, la nouveauté réside dans le timing, survenant un jour après que les États-Unis aient tué dix membres des Houthis. Les réponses musclées des responsables houthis et du gouvernement yéménite accentuent les tensions.

Jusqu'à présent, le conflit en mer Rouge restait local, perturbant fortement le commerce maritime. Cependant, l'implication croissante du Royaume-Uni et des États-Unis suscite des inquiétudes quant à une escalade potentielle».

Rappel : Le détroit de Bab el-Mandeb sépare la péninsule Arabique de l'Afrique de l'Est, reliant le golfe d'Aden à la Mer Rouge. Plus de 12% du commerce mondial passe par cette route, et près d'un tiers du trafic de conteneurs international.

source :  Le Média en 4-4-2

 reseauinternational.net

 Commenter