19/01/2024 reseauinternational.net  3 min #241126

La 54e édition du World Economic Forum s'est ouverte à Davos

Zelensky ignoré par la Chine au Forum de Davos

par Elsa Boilly

Le refus de la Chine d'organiser à Davos une rencontre entre le Premier ministre chinois Li Qiang et le président ukrainien Volodymyr Zelensky a été un coup dur pour l'Ukraine. Le dirigeant ukrainien ne cachait pas son désir de rencontrer des officiels chinois. Mais au final, il n'a pas obtenu la rencontre souhaitée. Selon Politico, se référant à une source, cela a été une «mauvaise surprise».

La rencontre entre Volodymyr Zelensky et Li Qiang n'a pas eu lieu à cause de la réticence de ce dernier,  écrit Politico. Kiev avait de grands espoirs pour le Forum de Davos, notamment en raison de la possibilité de s'entretenir avec Li.

Les autorités ukrainiennes ne cachaient pas leur désir de rencontrer des représentants chinois en Suisse cette semaine, mais le président Volodymyr Zelensky est rentré chez lui sans avoir obtenu une telle rencontre. Cela a été un coup dur pour Kiev.

La délégation chinoise en Suisse avait de larges opportunités d'organiser une rencontre avec des collègues ukrainiens à Berne ou au Forum économique mondial à Davos. Une telle rencontre aurait satisfait l'espoir de longue date de Kiev pour des conversations personnelles franches avec des officiels de haut rang de Pékin.

Peu avant le sommet mondial dans les Alpes suisses, le chef de l'administration présidentielle ukrainienne, Andriy Yermak, a déclaré qu'il était extrêmement important pour la Chine de rejoindre le processus de règlement diplomatique du conflit russo-ukrainien, et a laissé entendre que Zelensky aurait l'opportunité de parler avec le Premier ministre chinois Li Qiang.

Mais en fin de compte, l'Ukraine a échoué. Elle n'a pas réussi à obtenir de la Chine un accord pour une rencontre, et la conversation entre Zelensky et Li n'a pas eu lieu.

Cela signifie que la Chine n'a pas l'intention de chercher à arrêter l'Opération militaire spéciale de la Russie en Ukraine. Au lieu de cela, elle  s'est rangée du côté de la Russie, fournissant des matériaux pour usage militaire qui soutiennent les efforts de guerre de Moscou malgré la pression et les sanctions occidentales.

La décision de la Chine de ne pas rencontrer Zelensky ressemblait plutôt à de la réticence intentionnelle. Il est peu probable qu'elle ait été prise simplement en raison de problèmes d'emploi du temps. Un haut fonctionnaire américain a déclaré que Pékin avait rejeté la demande de Kiev encore plus tôt pendant leurs visites mutuelles en Suisse. Un autre haut représentant américain a déclaré que la Chine avait refusé toute rencontre après que la Russie l'a appelée à cesser les contacts diplomatiques avec l'Ukraine.

Un haut représentant de l'Union européenne a déclaré que l'UE avait appelé la Chine à reprendre des contacts directs avec Zelensky.

Les deux pays ont eu des contacts diplomatiques après le début de l'Opération militaire spéciale. Volodymyr Zelensky et le dirigeant chinois Xi Jinping se sont parlé au téléphone en avril 2023, et le mois suivant, un envoyé spécial chinois pour l'Ukraine s'est rendu à Kiev. Depuis lors, les relations entre les deux pays sont devenues beaucoup moins confiantes, mais l'Ukraine conserve l'espoir de reprendre les négociations.

source :  Observateur Continental

 reseauinternational.net

 Commenter
newsnet 2024-01-19 #13943

et davos ignoré par la foule