07/02/2024 francais.rt.com  3 min #242354

Insécurité : l'attractivité commerciale de la France plombée


© CLEMENT MAHOUDEAU Source: AFP

L'image de la France et son attractivité ont été affectés par les émeutes qui ont secoué le pays au début de l'été 2023, selon le syndicat de police Synergie (image d'illustration).

La sûreté des personnes est en chute libre. Avec un indice en baisse de 11,8 points, le facteur sécuritaire est le plus déterminant de l'indice d'attractivité du territoire du Conseil du commerce extérieur de la France  publié le 5 février. La baisse d'attractivité du pays est ainsi constatée pour la deuxième année consécutive et presque tous les critères sont en baisse.

L'aspect sécuritaire est celui qui connaît la pire évolution sur un an, ce que n'a pas manqué de soulever dès l'annonce du rapport l'opposition de droite. Ainsi, la conseillère municipale Rassemblement national de Marseille  Eléonore Bez s'est-elle indignée sur X (ex-Twitter) : «C'est du jamais-vu et c'est Darmanin et la Macronie qui en portent l'entière responsabilité. Sortons-les dès le 9 juin.»

« C’est la première fois que l’insécurité plombe l’attractivité de la France. »
C’est du jamais vu et c’est Darmanin et la Macronie qui en portent l’entière responsabilité.
Sortons-les dès le 9 juin. #VivementLe9Juin

Le président de l'association Génération Frexit,  Charles-Henri Gallois a quant à lui ironisé de son côté : «C'est bizarre : le prétendu "sentiment d'insécurité" cher au gouvernement commence à avoir des effets un peu partout dans la réalité.»

«Inquiétude générale»

Le rapport pointe du doigt le niveau de sûreté des personnes «le plus bas depuis la création de l'indice» et explique notamment cela par «une inquiétude générale, à quelques mois des Jeux olympiques et paralympiques où les enjeux de sécurité et de sûreté des personnes seront au centre des préoccupations».

De son côté, le  syndicat Synergie-Officiers fait le lien avec les émeutes de l'été 2023 : «Ce constat incitera peut-être les doux rêveurs à ne plus considérer les émeutes comme un défoulement exubérant de la jeunesse. Et certains magistrats politisés à enfin rendre la justice quand la sécurité physique des personnes est menacée chaque jour, alors qu'ils refusent d'en condamner sévèrement les auteurs.»

"L'insécurité plombe l'attractivité de la France selon le baromètre des Conseillers du commerce extérieur".
Ce constat incitera peut-être les doux rêveurs à ne plus considérer les émeutes comme un défoulement exubérant de la jeunesse.
Et certains magistrats politisés à enfin…

Un environnement administratif et fiscal peu propice

Si la sûreté des personnes est le critère qui a le plus baissé en 2023, les éléments les plus désavantageux demeurent d'ordre fiscal et administratif. Le rapport dénonce ainsi les charges administratives et réglementaires, le manque de flexibilité du travail, le climat social et la fiscalité.

Parmi les critères en forte baisse, la France doit aussi déplorer une baisse de la qualité des infrastructures et de la qualité de vie et de l'environnement. Seule progression favorable : l'approvisionnement énergétique et le coût de l'énergie.  Si le prix de l'énergie a augmenté au 1er février, l'étude a été faite avant ces annonces et ce critère profite d'une certaine stabilité en 2023. Le document précise néanmoins que la France ne retrouve pas son niveau d'avant crise énergétique.

L'indice d'attractivité de la France retrouve en 2024 son niveau de 2017, le plus bas depuis sa création. Le rapport explique par ailleurs que les attentes des Français vis-à-vis du gouvernement restent fortes, particulièrement en matière de simplification et de baisse de la fiscalité.

 francais.rt.com

 Commenter