07/02/2024 francais.rt.com  2 min #242370

Piratage : la Chine fustige des accusations « malveillantes» des Pays-Bas


Source: AFP

(Image d'illustration).

Pékin «s'oppose depuis toujours fermement à toutes les formes de cyberattaque et lutte contre elles, conformément à la loi», a assuré l'ambassade de Chine aux Pays-Bas dans un communiqué ce 7 février.

Les services de renseignement des Pays-Bas avaient fait état le 6 février de la découverte d'un logiciel espion dans un réseau informatique utilisé par l'armée néerlandaise. Les Pays-Bas ont accusé une entité du gouvernement chinois d'être derrière ce piratage.

Pékin a fustigé des «accusations sans fondement». «Nous ne permettons à aucun pays ou individu d'utiliser des infrastructures chinoises pour se livrer à de telles activités illicites», a insisté l'ambassade sur le réseau social WeChat, fustigeant les «spéculations malveillantes» des Pays-Bas.

Les services de renseignement néerlandais affirment que le logiciel espion imputé à la Chine exploitait une vulnérabilité connue dans des systèmes fournis par la société de cybersécurité, Fortinet.

La Chine dénonce les cyberattaques américaines

Ces affirmations surviennent après l'annonce la semaine dernière par les Etats-Unis de la neutralisation d'un réseau de cyberpirates agissant pour le compte de la Chine, selon Washington. Le groupe actif depuis 2021 était, selon les autorités américaines, apte à paralyser aux Etats-Unis des secteurs tels que les communications, les transports ou encore le gouvernement américain.

La Chine condamne régulièrement ce type d'accusations, se disant elle-même victime de nombreuses cyberattaques de la part des Etats-Unis. Pékin, qui évoque régulièrement les moyens techniques et de surveillance conséquents dont disposent les Américains, accuse les Etats-Unis d'être «le plus grand empire de piratage informatique au monde».

 francais.rt.com

 Commenter