08/02/2024 francesoir.fr  3 min #242403

Carlson Interview With Putin Could Topple Western Elites, End Ukraine War

Après l'interview de Poutine, Tucker Carlson est sur une liste « à éliminer » par un site ukrainien.

Xavier Azalbert, France-Soir

Après l'interview de Poutine, Tucker Carlson est placé sur une liste « à assassiner » par un site ukrainien.

TCN

Ce weekend, le journaliste américain Tucker Carlson est arrivé en Moscou pour interviewer le président Vladimir Poutine. Une interview importante et attendue par bien des citoyens tant américains que d'autres nationalités.

Sur les réseaux sociaux, les spéculations sur le contenu de l'interview vont bon train. Celle-ci ayant fait l'objet d'une « fake news », a été immédiatement vérifiée par France-Soir après confirmation auprès de l'équipe de Tucker Carlson à Moscou.

Alerte : Debunk interview @TuckerCarslon & Président Poutine (Source : de l'équipe qui a organisé plus de 10 interviews avec Vladimir Poutine)
🔹Le transcript qui a été publié est FAKE
🔹Ce genre d'interview est soit publiée directement par le Kremlin ou par Tucker Carlson sur…
Le transcrit de l'interview de @TuckerCarlson et le president Putine est un fake.
🔹️J'ai eu confirmation par l'équipe en charge de l'organisation de l'interview.

Ce lundi 6 février, Tucker Carlson publiait une vidéo sur son compte X expliquant les raisons de cette interview, rappelant avant tout le devoir du journaliste et le droit du public de savoir. Il a bien sûr taclé les médias mainstream qui ne font plus un travail d'information pour le public, mais de propagande. Tucker Carlson a aussi confirmé qu'Elon Musk avait accepté de publier cette interview sur le réseau social X afin de garantir au plus grand nombre l'accès à cette information censurée par les médias mainstream. Un tweet au 47 millions de vues.

pic.twitter.com/OAky3fBywu

Après avoir fait son interview avec le président Poutine, Tucker Carlson qui a son nom inscrit sur le  site ukrainien  myrotvorets.center devient plus encore une cible potentielle identifiée comme ennemi de l'Ukraine.

Journaliste est un métier dangereux. Le devoir numéro un de la charte de Munich décrit que le journaliste doit « Respecter la vérité, quelles qu'en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit que le public a de connaître la vérité ».

Aujourd'hui, être journaliste et faire son travail est désormais une activité potentiellement mortelle en Ukraine. Tucker Carlson avait préparé cette interview depuis plusieurs mois et avait dû garder la date ainsi que le contenu confidentiels suite à une brèche de sécurité aux États-Unis.
Tucker Carlson est pressenti pour avoir un rôle important (vice-président ou porte-parole de la Maison Blanche) dans l'éventualité de la victoire du candidat Trump aux élections américaines devant se tenir le 5 novembre 2024. Les trois candidats principaux sont Donald Trump, Robert Kennedy Junior et le président sortant Joe Biden.

En Europe, la réaction ne s'est pas fait attendre avec certains qui appellent à des sanctions ou la censure de cette interview.

En France, le compte @GlobalGeopol a interpellé les autorités françaises et américaines au sujet de la sécurité en Ukraine.

Je viens d'écrire au team de Tucker pour leur annoncer la nouvelle, en les motivant de poursuivre l'Ukraine, le FBI, la CIA et Cyberpol, le site travaille avec l'organisation néo Nazi C14 exécutant les personnes se trouvant sur cette liste. Qu'en pense @EmmanuelMacron ? Complice…

Tucker Carlson a quitté Moscou et serait en direction d'un des émirats du golfe Persique. Son équipe est fatiguée, mais contente car "le travail est fait - mission accomplie après des mois de préparation". Certaines sources déclarent que l'interview devrait être publiée demain soir vers 20 heures sur X et TCN Network.

Modifié 07/02/2024 : 23:50

 francesoir.fr

 Commenter