Guerre à Gaza : une autre brigade israélienne se retire

par Press TV

Au 125ème jour de la guerre génocidaire contre la bande de Gaza, Daniel Hagari, porte-parole de l'armée israélienne, a fait état du retrait du 8410e bataillon d'artillerie de Gaza. La 55e brigade de parachutistes de réserve de l'armée israélienne, déployée à Khan Younès, a également quitté Gaza, a-t-il indiqué.

Selon lui, au cours des dernières 24 heures, 12 soldats israéliens ont été blessés à Gaza, portant à 2840, le nombre total de soldats blessés de l'armée d'occupation depuis le début de la guerre à Gaza.

Et lui de prétendre que 1314 soldats israéliens ont été blessés lors des opérations terrestres dans la bande de Gaza. 347 d'entre eux figurent parmi les officiers de l'armée israélienne dont 25 se trouvent dans un état critique.

Cependant, le Hamas soutient que le nombre réel de soldats israéliens tués et blessés à Gaza est bien plus élevé que les chiffres annoncés par les responsables sionistes.

Le responsable israélien a ajouté que 545 soldats israéliens avaient été blessés en dehors de conflit, soit à la suite d'un accident, des tirs-amis ou d'une mauvaise utilisation d'armes.

Au cours du mois dernier, l'armée d'occupation a progressivement retiré une partie de ses forces des zones de conflit. Il va sans dire que depuis le début des opérations terrestres israéliennes, les résistants de Gaza ont infligé des coups durs aux soldats israéliens sur tous les axes dans le champ de bataille.

En outre, la 36e division de l'armée d'occupation israélienne, qui comprenait la brigade Golani, des brigades blindées, de l'artillerie, de l'infanterie, s'est récemment retirée des zones situées dans le nord et le centre de la bande de Gaza sans avoir atteint d'objectif militaire ni remporté aucune victoire.

Le 27 janvier, le 7107e bataillon de l'armée israélienne a quitté la bande de Gaza. Le lendemain aussi, la Brigade Commando, de Kiryat s'est retirée du nord et de l'est de Khan Younès, au sud de la bande de Gaza.

Le mercredi 31 janvier, la radio de l'armée israélienne avait rapporté que la cinquième brigade de réserve de la force spéciale Nahal avait quitté la bande de Gaza suite à la perte d'effectifs.

À l'époque, le journal israélien Yediot Aharonot a décrit le retrait croissant des forces israéliennes de Gaza comme un facteur important dans la défaite complète d'Israël dans sa guerre contre la bande de Gaza.

source :  Press TV

 reseauinternational.net

 Commenter