09/02/2024 legrandsoir.info  8 min #242511

À propos du génocide des Palestiniens par l'État d'Israël : les « Nouveaux justes »

Salah HORCHANI

Chapeau bas à tous ces courageux israéliens qui œuvrent pour la paix, et à en payer le prix, sont prêts À l'instar de ce jeune qui a déclaré à ses juges : « à une guerre criminelle à Gaza, je refuse d'y aller » (1) Et nombreux sont les jeunes pacifistes israéliens emprisonnés pour avoir refusé d'y participer Et à toutes ces organisations juives qui militent en faveur de la cause palestinienne, avec témérité En faveur d'une paix juste et durable au Proche-Orient, avec, en premier, l'association juive laïque l'UJFP (2) Suivie de l'association de terrain israélienne Peace Now qui, en mars 1978, a été fondée Œuvrant pour mettre fin à l'occupation, revenir au Frontières de 1967 et instaurer la paix Dès les années 90, les colonies comme l'un des principaux obstacles à ce but, elle a identifiées Ses activités visent à garantir que les questions liées à cette paix restent une primordiale priorité De l'agenda politique et du discours public, et cela par la pression citoyenne, les débats, les publicités,...

Elle a des milliers d'adhérents et ses sympathisants se comptent, à l'intérieur d'Israël, par centaines de milliers (3) Parmi lesquels la regrettée Vivian Silver qui, le 7 octobre, dans son Kibboutz, fut sauvagement assassinée Par le Hamas ; par ailleurs, l'une des fondatrices et un membre pivot de l'association Women Wage Peace, elle a été (4) Il y a aussi l'association IfNotNow d'Américains juifs qui, au système d'apartheid israélien, sont opposés Ainsi qu'à la colonisation par Israël des territoires qui reviennent à la palestinienne Autorité Et dont les membres, contre la politique américaine pro-Israël actuelle, ne cessent de manifester « Les Juifs ne seront pas libres tant que les Palestiniens ne le seront aussi » est leur cri de bataille adopté (5) Sans oublier Israël Shahak, un survivant de la Shoah, Professeur à la Jérusalem Université « Hier, sous les nazis, j'avais peur d'être juif.

Aujourd'hui, avec les Israéliens, j'en ai honte », qui avait affirmé (6) Après la guerre de Suez, et après avoir entendu Ben Gourion, dans un discours à la Knesset déclarer Que le but de cette guerre, de « rétablir le royaume de David et de Salomon dans ses frontières bibliques », était Dans un état « avec le plus de territoire possible, le plus de juifs et le moins d'Arabes possible » avait-il spécifié (7) Après la guerre des Six Jours, il milite contre le sionisme, la façon dont sont traités les Palestiniens l'a indigné La Shoah, par le racisme et la division de la société allemande entre Juifs et non-Juifs, fut amenée « C'est exactement la même chose qui est en train d'arriver en Israël », a-t-il, dans un livre, développé En ajoutant qu' « Israël, en tant qu'État juif, constitue, non seulement pour lui-même et pour ses habitants, un danger Mais encore pour tous les juifs, et pour tous les autres peuples et États du Moyen-Orient, et au-delà...

», tout y est (8) Chapeau bas aussi à tous ces citoyens du monde qui, « Justes parmi les nations », pourraient être considérés (9) Qui osent approuver ce que la CIJ a retenu comme un génocide des Palestiniens par Israël, présumé (10) Malgré la réticence de leurs gouvernements à admettre la thématique du génocide, tous azimuts déclarée Comme pourraient mériter de l'être tous ceux qui, en dépit des risques encourus, œuvrent inlassablement pour la paix Et cela dans une ambiance dominante où critiquer l'État d'Israël conduit à être, d'antisémite, accusé Parmi lesquels les Français Balibar, Dayan-Herzbrun, Lévy-Leblond, Löwy et Morin méritent d'être cités (11) J'ai employé dans ce qui précède deux importantes notions qui se trouvent au nombre de celles les plus usitées Dans les médias, écrits et parlés, et les discours politiques, depuis les massacres du 7 octobre dernier À savoir, antisioniste et antisémite ; aussi, la signification de ces notions, proposons-nous de donner Surtout que, plus d'un média, plus d'un politique entretiennent la confusion entre eux, par ignorance ou par duplicité À l'instar du président Macron qui, sur la sémantique adoptée par Benyamin Netanyahou, s'est aligné Et cela dans un discours officiel, en présence de ce dernier et des caméras, comme il sera ci-dessous exposé Le sionisme historique est un mouvement politique qui, dans le dernier quart du XIXe siècle, est né En Europe de l'Est ; la constitution d'une patrie pour les juifs fut sa priorité depuis son premier congrès Au départ, l'antisionisme est la critique de toute idéologie prônant qu'un État juif devrait être créé Aujourd'hui, l'antisionisme désigne la critique des conséquences du sionisme historique caractérisées Par l'inégalité de tous les habitants vivant, entre la mer et le Jourdain, sous l'israélienne souveraineté Corollaire de la nature même du régime israélien qui affirme que la terre d'Israël est, aux juifs, réservée Et la nationalité juive de l'État confère des droits aux juifs du monde, aux Palestiniens d'Israël, refusés Conduisant à de multiples lois d'apartheid à leur égard, faisant d'eux des citoyens israéliens discriminés Ariel Sharon n'avait-il pas franchement déclaré « Nos pères et nos arrière-grands-pères ne sont pas venus ici pour fonder Un Etat démocratique.

Ils sont venus dans l'intention de construire un Etat juif », ce qui fut, dans les lois, gravé (7) Conséquences qui se sont aggravées quand le sionisme a muté et, par la droite messianique, a été absorbé Quand il a glissé vers un nationalisme religieux, par l'idéologie du parti majoritaire le Likoud, porté « Le peuple juif, sur toutes les parties de la Terre de l'Israël biblique, a un droit inaliénable et particulier » C'est ce qui est affirmé dans un communiqué du Likoud et des partis ultra-orthodoxes et d'extrême droite, ses alliés (12) Quant à l'antisémitisme, c'est la haine quasi-viscérale des juifs ; c'est un phénomène très ancien qui s'est manifesté Tout au long de l'Histoire, notamment à partir de l'aube du christianisme, quand ses théologiens ont réfuté Le judaïsme, comme le montre en détail l'ouvrage du Carthaginois Tertullien, Contre les Juifs, intitulé (13) Et, pour l'Histoire, soit dit en passant, c'est ce Berbère de l'Ifrikya qui a introduit le terme de « Trinité » (14) Et c'est un autre Berbère de Tunisie, le Pape Victor 1er, qui, les dates de Pâques, a essayé en vain d'unifier (15) Revenons au président Macron qui, face au premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, sans sourciller A déclaré : « Nous ne céderons rien à l'antisionisme car il est la forme, de l'antisémitisme, réinventée » Accusation qui a fait bondir l'ensemble des milieux de soutien au peuple palestinien en France et à l'étranger (16) Confusion savamment et continûment entretenue par la propagande de l'État d'Israël qui tente d'imposer La proposition que tout juif est sioniste, puisqu'il considère Israël comme l'État de tous les juifs du monde entier Par suite, tout antisioniste est anti-juif, et, donc, est antisémite.

Or, comme il a été ci-dessus montré Il n'y a aucun point commun entre les deux notions : on peut être judéophile et antisioniste confirmé L'accusation selon laquelle les critiques à l'égard d'Israël constituent de l'antisémitisme est partagée Par l'Alliance internationale pour la mémoire de l'Holocauste, domicilié à Berlin, dont fait partie l'État français (17) Et c'est le président Emmanuel Macron lui-même qui, d'intégrer l'antisionisme dans l'antisémitisme, a proposé En mettant en œuvre une définition de ce dernier englobant celle du premier, avait-il, devant le CRIF, annoncé (18)

Salah HORCHANI

(1)  legrandsoir.info
Dans ce contexte, voir aussi le lien suivant :
https://twitter.com/Vanneur/status/1741897171262173262
(2)  ujfp.org
 alencontre.org
(3)  peacenow.org.il
(4)  womenwagepeace.org.il
(5)  ifnotnowmovement.org
(6)  palestine-solidarite.org
(7)  lemonde.fr
(8)  livresenfamille.fr
(9) En faisant référence à l'expression « Justes parmi les nations » qui désigne un titre honorifique décerné par le Mémorial de Yad Vashem aux personnes qui ont pris des risques considérables pour sauver des Juifs de l'extermination nazie, pendant la Seconde Guerre mondiale.

(10) icj-cij.org
 news.un.org
La Cour Internationale de Justice des Nations Unies reconnaît un risque de génocide à Gaza
(11)  lemonde.fr
(12)  20minutes.fr
(13)  bibliobs.nouvelobs.com
 tertullian.org
(14)  tertullian.org
(15)  nominis.cef.fr
(16) Voir le deuxième lien de la référence (2) ci-dessus.

 alencontre.org
(17)  bbc.com ;: :text=Aujourd'hui%2C%20ceux%20qui%20s,au%2Ddel%C3%A0%20de%20son%20territoire
(18)  fr.timesofisrael.com

 facebook.com

 legrandsoir.info

 Commenter