Commerce Usa-Chine : Où en est-on ?

par Dominique Delawarde

Les statistiques commerciales US pour l'année 2023 viennent d'être publiées. Alors que les USA sont engagés/impliqués sur de multiples fronts pour tenter de conserver leur hégémonie (Ukraine, Proche et Moyen-Orients, mer de Chine, mais aussi Kosovo et conflit Arménie-Azerbaïdjan), le suivi des données économiques et commerciales US est crucial, car ces données détermineront l'ampleur et le rythme du déclin des USA et donc, de ses vassaux de l'UE.

Comme elles l'ont fait pour la guerre froide en 1990, ce sont ces données qui désigneront bientôt le vainqueur du bras de fer «Occident otanien vs multipolarité» et ce sont-elles qui précipiteront la défaite du camp occidental en Ukraine.

Les échanges commerciaux US avec la Chine ont été considérablement réduit en 2023 pour s'établir à 575 milliards de $. Ils se montaient à 690 milliards de $ en 2022, soit une baisse de 16,7% en une seule année. Une évolution à la baisse de cette ampleur en une seule année est inédite dans les relations commerciales US-Chine...

Les exportations chinoise à destination des USA sont passées de 536 à 427 milliards de $ soit une baisse de 20,3% en une seule année, la Chine ayant largement réorienté son commerce en direction de la Russie et plus largement des pays de la multipolarité. Là encore, une évolution à la baisse d'une telle ampleur, sur une aussi courte période est inédite dans la relation commerciale USA-Chine.

Les importations chinoises en provenance des USA ont, elles aussi, baissé passant de 154 milliards de $ à 147,8 milliards de $, soit -4% seulement. La Chine continue encore à importer tout ce qu'elle peut de technologie, pour mieux la reproduire, tout en réduisant légèrement sa dépendance au partenaire US.

Le déficit commercial US vis à vis de la Chine est donc passé de 382 milliards de $ en 2022 à 279 milliards en 2023 soit -27%, ce qui est un bon point pour la balance commerciale US mais pas pour le dollar, et qui n'est pas, pour autant, un mauvais point pour la Chine qui a su réorienter son commerce hors dollars

Ce déficit commercial US avec la Chine représente encore 27% du déficit commercial total des USA (1029 milliards de $) avec le reste du monde.

Conclusion : Des évolutions considérables et rapides sont aujourd'hui en cours dans les relations économiques, financières et commerciales mondiales. Nombre de transactions se font désormais hors dollar ce qui remet en question le quasi-monopole du dollar et va inexorablement affaiblir les économies de l'occident otanien, très liées les unes aux autres.

Deux mondes tendent à se dessiner, voire à se séparer dans les domaines économique, financier et commercial : D'un côté, le monde multipolaire qui s'organise, autour de la Russie et de la Chine, des BRICS et de l'OCS, en marge des «règles» et «institutions» créées par les Occidentaux pour les Occidentaux, au sortir de la 2ème guerre mondiale, dispose de l'énorme majorité des ressources minérales, pétrolières et gazières de la planète, et se renforce de jour en jour; de l'autre l'Occident otanien qui n'a plus le monopole des moyens de domination économique et militaire qu'il avait encore il y a vingt ans et qui manque cruellement de ressources, y compris de matière grise, pour faire avancer ses projets.

Hélas pour les adeptes de la mondialisation, qui ne peut être heureuse que sous domination occidentale bien sûr, la vilaine Russie refuse de se laisser démembrer sans faire d'histoire comme l'a été l'ex-Yougoslavie. Le pillage de ses ressources et de celles de ses alliés de la multipolarité ne se fera donc pas sans une guerre totale que l'Occident otanien, dans ce qui lui reste de raisonnable, hésite à entreprendre.

L'Occident otanien qui semble avoir un don particulier pour se mettre à dos le reste de la planète, notamment en Palestine occupée, et qui n'a plus les moyens pour affronter simultanément autant de puissants adversaires (Russie, Chine, Iran, Corée du Nord...) semble bien mal parti pour l'emporter.

 Dominique Delawarde

 reseauinternational.net

 Commenter