11/02/2024 arretsurinfo.ch  3 min #242602

« Libérez la vérité » : Julian Assange et la défense de la liberté de la presse

Julian Assange: Révéler la vérité sur fond de tensions mondiales et de batailles juridiques

Par  David Andersson,  Dimitris Eleas

Dans notre monde complexe, il est essentiel de comprendre les événements mondiaux. Nous avons soif de vérité sur la forêt amazonienne, le Tibet et la Chine, le Niger en Afrique, l'Antarctique, la Guyane et les tensions actuelles entre la Russie et l'Europe en Ukraine, ainsi que sur le conflit entre le Hamas et Israël soutenu par les États-Unis. Pour prendre des décisions éclairées, nous devons analyser soigneusement les faits.

L'histoire nous enseigne que la vérité peut être réprimée sous des régimes tels que la Russie stalinienne, l'Allemagne hitlérienne ou la guerre d'Irak menée sur de fausses informations. Les récits manipulés, les mensonges éhontés et la désinformation ont eu des conséquences dévastatrices, qu'il s'agisse de goulags, de guerres ou de camps de concentration. Pourtant, des individus courageux - Socrate, Abraham Lincoln, Gandhi, George Orwell et Martin Luther King Jr - ont défendu la vérité, quelles que soient les circonstances.

Aujourd'hui, Julian Assange côtoie ces grands noms. Son travail remet en question les structures du pouvoir, révélant des vérités dérangeantes occultées par le gouvernement des États-Unis.

La lutte de Julian Assange contre l'extradition des États-Unis est entrée dans une phase critique avec les audiences en appel qui se tiendront devant la High Court du Royaume-Uni les 20 et 21 février.

La nouvelle rapporteur spéciale des Nations unies sur la torture, Alice Jill Edwards, a appelé le Royaume-Unis à mettre un terme à l'extradition, affirmant que si elle a lieu, Julian Assange risque d'être soumis à un traitement assimilable à la torture ou à d'autres formes de mauvais traitements ou de sanctions.

Dans une pétition diffusée en ligne on peut lire que "les États-Unis doivent abandonner les poursuites à l'encontre de Julian Assange. Il doit être libéré, il a déjà payé un lourd tribut pour son action".

Afin d'exercer la plus grande pression possible sur le tribunal, nous vous invitons tous à soutenir ces événements avant les audiences :

  •  14 février: Le Club suisse de la presse, en collaboration avec RSF Suisse, organise un entretien en ligne et une rencontre en personne avec Stella Assange. Stella sera disponible pour accorder des interviews après l'événement.
  •  15 février: La Freedom of the Press Foundation organise un événement en ligne sur Assange. Parmi les intervenants figurent Cindy Cohn, directrice exécutive de l'Electronic Frontier Foundation, Carrie DeCell, avocate principale au Knight First Amendement Institute, Trevor Timm, directeur exécutif de la Freedom of the Press Foundation, et Ben Wizner, directeur du Speech, Privacy, and Technology Project de l'ACLU.

Vous trouverez également ici un fil de discussion utile de Stellaqui présente les arguments juridiques de l'affaire.

Défendons une information honnête, car elle constitue un rempart contre la propagande et ouvre la voie à un monde plus juste.

Dimitris Eleas & David Andersson

Article orignal en anglais publié le le 9 février 2024 sur  Pressenza New York

Votre email...

 arretsurinfo.ch

 Commenter