La Russie sur le point d'installer sa première base militaire en Afrique

La Russie, l'une des rares puissances militaires à ne pas disposer de base en Afrique, est sur le point d'établir ses quartiers dans un pays du continent. Lequel ?

APRNEWS - La Russie décidée à accentuer son influence en Afrique

La Russie est en passe de rejoindre la liste des pays occidentaux qui ont déjà établi des bases sur le continent africain. Djibouti abrite des bases militaires des États-Unis, de la France, de la Chine, de l'Allemagne, de l'Espagne, de l'Italie, de la Grande-Bretagne, de la Turquie et même du Japon. L'Arabie saoudite, pourtant située presque en face de Djibouti, a également une base militaire là-bas. Pourtant, la distance entre la région saoudienne d'Abha et Djibouti n'est que d'environ 754 km

Ce qui n'a pas empêché Riyad de casser sa tirelire pour avoir une base de l'autre côté du détroit. Selon une enquête de The North Africa Journal, l'Afrique est le continent avec le plus grand nombre de troupes étrangères, non sans attirer l'attention que le continent abrite les nations les plus instables du monde. Et c'est dans ce contexte que la Russie, décidée à accentuer son influence en Afrique, veut s'inviter à la fête qui se joue sur le continent.

Jusqu'à 10 000 soldats russes en Centrafrique

Ainsi, le Kremlin s'intéresserait à la construction d'une base militaire en Afrique, une première du genre. Cette base militaire russe est prévue pour être érigée en République centrafricaine. Il se dit d'ailleurs que les autorités de Bangui ont déjà réservé, à cet effet, des terrains à Berengo. L'emplacement est situé à environ 80 kilomètres de la capitale, non loin de l'aéroport. Sur place, il est prévu que la Russie y stationne jusqu'à 10 000 soldats.

Le choix de la Centrafrique n'est pas fortuit. En ce sens que le Président Faustin-Archange Touadera est déjà très proche de la Russie. Sa sécurité étant assurée par des éléments du groupe Wagner. Outre Wagner, la Russie compte environ 1 900 instructeurs en Centrafrique, Par ailleurs, la Russie compte utiliser cette base de Bangui pour soutenir ses opérations à travers le continent africain.

Une base au cœur même de l'Afrique

Le Kremlin compte déployer ses soldats en Afrique centrale. Une base au cœur même de l'Afrique, presque à équidistance des quatre coins du continent. Ainsi, les troupes russes auront la capacité de surveiller ce qui se passe en Afrique de l'Ouest, à deux portes de Bangui. Elles auront les mêmes aptitudes s'agissant de l'Afrique de l'Est. Idem pour les parties Nord et Sud du continent. Une présence russe au centre continent loin d'être anodine.

Selon les autorités centrafricaines, cette base bénéficiera à l'armée du pays, qui recevra une formation supplémentaire de la part des instructeurs russes. En plus de la formation militaire, les autorités de Bangui comptent sur les soldats russes pour renforcer la sécurité territoriale. La diplomatie allemande a révélé que Moscou souhaite avoir six bases militaires sur le continent, après des visées sur l'Égypte, l'Érythrée, Madagascar, Centrafrique, Soudan et autre Libye.

source :  Agence de Presse Régionale

 reseauinternational.net

 Commenter