Exclusive: Tucker Carlson Interviews Vladimir Putin

Tucker Carlson publie son interview de Vladimir Poutine - Google la censure

par Christelle Néant

Alors que l'interview de Vladimir Poutine par le journaliste Tucker Carlson dépasse déjà les 120 millions de vues moins d'une journée après sa publication, Google a décidé de censurer la vidéo de cet entretien qui provoque l'hystérie en Occident.

Dès que la présence de Tucker Carlson en Russie, et son entretien avec le président de la fédération de Russie ont été confirmés, une attente fébrile de la publication de son interview de Vladimir Poutine a commencé.

Le contenu de l'interview n'était même pas encore connu que les médias occidentaux se sont lancés dans une surenchère d'insultes et de tentatives de discréditer Tucker Carlson, le qualifiant d'idiot utile, ou de propagandiste du Kremlin.

En réalité, lorsqu'on regarde  cette interview de près de deux heures, on se rend bien compte que Tucker Carlson ne ménage en rien le président russe, et tente même à plusieurs reprises de l'amener sur un chemin qui lui conviendrait mieux. Surtout lorsque Vladimir Poutine donne une longue leçon sur l'histoire de la Russie et de l'Ukraine, afin d'expliquer en détail les  origines historiques du conflit qui a éclaté dans le Donbass en 2014 et qui s'est finalement transformé en opération militaire spéciale.

Regarder l'interview en français :

odysee.com

Pour ceux qui suivent le conflit dans le Donbass depuis le début il n'y a rien de particulièrement nouveau dans ce que dit Vladimir Poutine. Mais pour le public américain et anglophone profondément désinformé, il est clair que bon nombre des déclarations du président de la fédération de Russie seront une nouveauté, et surtout, elles vont à l'encontre du narratif occidental officiel. Ce qui semble-t-il est devenu le pire des crimes de lèse-empire.

En effet, alors que plusieurs journalistes occidentaux s'offusquent que Tucker Carlson ait obtenu une interview avec Vladimir Poutine (alors qu'eux-mêmes reçoivent refus sur refus), et que certains appellent même à prendre des sanctions contre lui pour avoir fait... son travail de journaliste, Google a purement et simplement restreint l'accès à l'interview, et ce, malgré son grand nombre de vues.

En effet, pour les utilisateurs anglophones de la plateforme, le  moteur de recherche affiche soit un fragment d'une durée de 4 à 5 minutes, soit un contenu sans rapport avec le sujet.

En France,  un général à appelé à publier plus de fausses informations pour contrer le narratif russe, après la publication de l'interview de Vladimir Poutine par Tucker Carlson.

Pour en venir à de telles extrémités comme l'appel public à lancer de nouvelles fausses informations en masses, et la censure pure et simple de la vidéo, c'est que le narratif occidental est décidément bien fragile et incapable de résister à quelques vérités, principalement historiques.

Démocratie vous avez dit ?

 Christelle Néant

source :  International Reporters

 reseauinternational.net

 Commenter