Israël, ou la persécution des chrétiens, des musulmans, des noirs... et des femmes, en 10 points stupéfiants (occultés en Occident)

par Dominique Delawarde

Un article en français qu'il faut avoir lu, tiré d'un journal libanais en ligne mais relayé dans la presse de plusieurs pays (Maroc, Côte d'Ivoire, Sénégal, ou encore Haïti). L'image d'Israël, phare de l'occident otanien, en prend un coup. L'image de ceux qui s'associent aujourd'hui, en jusqu'au-boutistes, au sionisme génocidaire n'en sort pas grandie. Des vérités sont rappelées à ceux qui préfèrent ne pas les voir et se repaissent de la propagande pro-Israël qui est devenue la norme dans nos médias de grand chemin. Ayant été près de deux ans en service dans la région, je suis malheureusement bien forcé d'admettre que l'auteur n'a pas tort. Il faut bien, à un moment, que les choses soient dites.

Son titre ? «Israël, ou la persécution des chrétiens, des musulmans, des Noirs... et des femmes, en 10 points stupéfiants (occultés en Occident)» -

 Libnanews

Mais pas de panique, en plein génocide des Palestiniens à Gaza, et sans doute pour l'occulter et le justifier, un xième monument à la mémoire du «génocide» des juifs est érigé dans notre bonne ville de Lyon en France, fille aînée d'Israël, où 6100 juifs auraient été déportés en train vers la Pologne, selon le narratif officiel :  MSN

Sans remettre en cause le bien-fondé de la «Mémoire», on peut se demander si la ville de Lyon compte aussi construire un monument à la mémoire des plus 30 000 palestiniens, dont 75% de femmes et d'enfants (Bilan non définitif), qui ont été hachés menu sous les bombes israéliennes gracieusement fournies par les USA de Biden, avec le plein soutien des «collabos» français.

 Dominique Delawarde

 reseauinternational.net

 Commenter