Proche-Orient : une guerre contre le Liban «marquerait la fin de Netanyahou», estime Téhéran

Israël transfère sa plus grande division militaire de Gaza à la frontière libanaise

par Press TV

Le chef d'état-major israélien a transféré sa plus grande division militaire de la bande de Gaza vers la frontière avec le Liban, alors que les tensions continuent de s'intensifier avec le mouvement de résistance libanais Hezbollah dans la zone frontalière.

Le général Herzi Halevi a décidé, dimanche 11 février, de retirer la 36e division de l'armée de Gaza et de la transférer à la frontière libanaise, un jour après que le Hezbollah a lancé une nouvelle série d'attaques de missiles sur un site militaire israélien dans les territoires occupés.

Selon les médias israéliens, le général Yaron Finkelman, commandant des opérations militaires à Gaza, avait précédemment appelé à ce que la 36e division reste dans la partie centrale de l'enclave assiégée afin d'accroître la pression militaire sur le mouvement de résistance palestinien Hamas.

Cependant, le chef d'état-major de l'armée israélienne a finalement décidé de retirer la 36e division de Gaza et de la transférer à la frontière libanaise, ont ajouté les médias, sans fournir aucune information sur le moment du transfert.

Cette décision a été prise un jour après qu'un haut responsable du Hamas a survécu à une tentative d'assassinat dans le sud du Liban.

L'Agence de presse officielle du Liban a déclaré qu'un drone israélien a heurté samedi une voiture dans la ville côtière de Jadra au sud de la capitale Beyrouth.

Selon les médias israéliens, la cible de cette tentative d'assassinat était Bassel Saleh, responsable du recrutement du Hamas.

Peu de temps après la première frappe, un deuxième drone israélien a frappé le même endroit, tuant trois personnes.

Le Hezbollah a déclaré qu'un de ses membres avait été tué dans l'attaque de Jadra.

À la suite de l'attaque, le Hezbollah a déclaré que ses forces ont lancé une salve de roquettes sur la caserne militaire israélienne de Branit, dans les territoires occupés, où se trouve le quartier général de la division Galilée de l'armée du régime sioniste.

Le Hezbollah a pris le contrôle d'un drone israélien après que celui-ci a violé l'espace aérien libanais, près de la frontière avec les territoires occupés.

Israël a mené sa guerre brutale contre Gaza assiégée le 7 octobre après que le Hamas a mené une opération sans précédent contre l'entité occupante en représailles à ses atrocités accrues contre le peuple palestinien.

L'agression israélienne a jusqu'à présent tué au moins 28 064 Palestiniens, pour la plupart des femmes et des enfants, et en a blessé 67 611 autres à Gaza.

Depuis lors, l'armée israélienne mène des attaques contre le territoire libanais, provoquant des représailles du Hezbollah en soutien au peuple palestinien dans la bande de Gaza.

Le mouvement s'est engagé à poursuivre ses opérations de représailles aussi longtemps que le régime de Tel-Aviv poursuivra ses attaques contre Gaza.

source :  Press TV

 reseauinternational.net

 Commenter

Référencé par :

1 article