White House in Crisis After Special Counsel Report on Classified Documents Slams Biden's 'Limited' Memory

Joe Biden officiellement déclaré sénile par le ministère de la Justice américain (Partie 1)

De New York, Anthony Lacoudre, pour France-Soir

Pour le procureur Robert Hur, Joe Biden est un "vieillard gentil et sénile". Sénile, on avait à peu près compris. Mais gentil ?

Mandel Ngam / AFP

MONDE - Le rapport du procureur spécial Robert Hur a déclaré Joe Biden sénile et inapte à un procès pour infractions liées à des documents classifiés, ce qui pourrait affecter sa réélection et avantager les républicains.

Le rapport publié le 8 février dernier par le procureur spécial Robert Hur en a surpris plus d'un. Le procureur avait pour mission de déterminer si Joe Biden avait commis une infraction pénale en subtilisant, lorsqu'il était sénateur puis vice-président, des documents confidentiels marqués du sceau de la sécurité nationale. Ces documents étaient, entre autres, conservés au domicile de Joe Biden dans le Delaware, dans des cartons placés en vrac au fond de son garage, près de sa Corvette.

L'infraction a bel et bien été commise

Le procureur a conclu que l'infraction pénale a été commise et que Joe Biden a sciemment violé la loi, de façon constante sur une période d'une quinzaine d'années, notamment en partageant avec des tiers les informations de documents hautement protégés par le secret défense classés "Top Secret SCI" (Sensitive Compartmented Information), sans oublier Hunter Biden, son fils, aujourd'hui mis en examen, notamment pour fraude fiscale, qui avait accès à ces documents.

Toutefois, le procureur ne recommande pas au ministre de la Justice de mettre en examen l'actuel président des Etats-Unis car ce dernier est aujourd'hui sénile.

Joe Biden en état d'incapacité mentale

Plus précisément, le procureur souligne qu'il ne peut pas recommander une mise en examen car, dans le cadre d'un procès pénal, Joe Biden serait immanquablement acquitté par un jury pour incapacité à se défendre, en raison de "ses facultés intellectuelles diminuées".

En résumé, l'actuel président des Etats-Unis n'est pas mentalement capable de subir un procès ("non compos mentis" en termes juridiques latins et anglo-saxons).

"Un vieillard gentil mais sénile"

Le procureur Hur (qui rappelons-le fut nommé par Donald Trump attorney du Maryland en 2017 et n'a jamais caché ses sympathies républicaines), est contraint, pour justifier l'absence de poursuites pénales à l'encontre du président, d'illustrer de façon détaillée l'état de sénilité du président dans son rapport.

Il explique notamment que pendant les deux séances d'interrogatoires qui ont eu lieu en octobre 2023, il a dû faire face à "un vieillard gentil mais qui ne se souvient pas quand il a été vice-président." Le procureur précise également que "la mémoire de M. Biden a montré des limites substantielles".

Le rapport vise même une interview enregistrée remontant à 2017, en indiquant : "Durant cette interview de 2017, la conversation est péniblement lente, M. Biden ayant de la peine à se souvenir d'événements et ayant du mal à lire et à relayer ses propres notes."

Bref, Joe Biden est frappé d'incapacité mentale. Et cela remonte au moins à 2017...

Une sénilité évidente depuis longtemps

La sénilité de Joe Biden était évidente dès sa campagne électorale en 2020. Campagne durant laquelle il s'est, par exemple, présenté à plusieurs reprises comme "candidat à l'élection au Sénat".

Il se considérait également comme étant le rempart à "quatre ans de plus de présidence de George Bush". De même, Joe Biden surprenait le public qui venait à ses meetings en se trompant systématiquement sur les noms de l'Etat et de la ville où il se trouvait. Et déjà, il parsemait ses discours de phrases totalement incompréhensibles, que les traducteurs pour malentendants étaient incapables d'exprimer en direct... A l'époque, les médias complaisants parlaient de "gaffes".

En dépit des efforts de "cover up" des grands médias, le public averti a tout de suite compris que le nouveau président Joe Biden n'avait pas toutes ses capacités mentales (voir notre article d'octobre 2021 :  "Joe Biden est-il fou ?").

Des vidéos à la fois tristes et hilarantes

Depuis 2021, des compilations de clips vidéo font fureur sur les médias sociaux, montrant le président trébuchant, tombant de son vélo à l'arrêt, s'écroulant à plusieurs reprises en gravissant l'escalier d'Air Force One, incapable de lire les mots compliqués de ses discours (notamment les grands chiffres), avalant ses mots, devenant soudainement irritable sans raison, s'adressant à des personnages décédés, lisant les fins de discours sur son prompteur (comme par exemple : "Et là, vous arrêtez de lire"), etc.

Sur la chaîne australienne Sky News, chaque semaine, les journalistes s'amusent à déchiffrer "the Biden language" (la nouvelle langue inventée par le président US), en écoutant des phrases entières de discours prononcés par Joe Biden dont on ne comprend pas même le sujet…

Joe Biden a parlé avec François Mitterrand en juin 2021…

Le 5 février dernier, à Las Vegas, Biden, alors qu'il dénonçait les dangers d'un éventuel second mandat de Donald Trump, se vantait de l'accueil favorable que lui avait réservé la communauté internationale au lendemain de son élection : "Lors du G7 en Angleterre (G7 de juin 2021, NDLR), je me suis assis et j'ai dit : ‘L'Amérique est de retour'. Et Mitterrand, de l'Allemagne, euh non, de France, m'a dit : ‘Alors'… (longue pause), de retour pour combien de temps ?"

Une conférence de presse catastrophique

En réaction à la parution du rapport du procureur spécial, la Maison-Blanche a organisé, à la dernière minute, une conférence de presse le soir-même. Les journalistes pensaient que le président allait annoncer sa démission. Mais il n'en fut rien. Joe Biden était en mission de "damage control" : "Le procureur spécial a rendu son rapport aujourd'hui… Je suis heureux de voir qu'il n'y a aucune poursuite pénale… Le dossier est clos désormais." Et d'insister : "Je suis un homme ordinaire, qui sait ce qu‘il fait, je suis Président et je suis là pour remettre le pays sur pied. Je suis la personne la plus qualifiée dans ce pays pour être président des Etats-Unis et pour finir le boulot que j'ai commencé".

Après cette mise au point, il est à nouveau apparu confus, marmonnant et se montrant agressif avec les journalistes présents dans la salle. Avant d'expliquer avoir personnellement convaincu le président du Mexique d'ouvrir sa frontière avec… Israël aux réfugiés palestiniens de Gaza ! "La frontière des Etats-Unis avec le Mexique, la frontière avec Gaza, quelle différence après tout ?" a ironisé le journaliste James Morrow de Sky News et du Daily Telegraph...

Alors que l'objectif de cette conférence de presse était de démontrer au monde entier son acuité mentale, Joe Biden s'est donc une fois de plus enfoncé. "Monsieur le président, allez-vous démissionner ?" ont demandé certains journalistes...

Les trois mensonges de Joe Biden

Pire, pendant sa conférence de presse, le président des Etats-Unis n'a pas pu s'empêcher de mentir. CNN en est d'ailleurs restée comme deux ronds de flan. La chaîne, sous le titre "Les déclarations mensongères de Biden", a listé les trois "fakes" du Président :

1) Les documents étaient conservés dans des armoires fermées.

2) Aucun document n'était ultra secret (highly classified).

3) Il n'a partagé ces informations avec personne.

Comparaison entre Biden et Poutine

Hasard de l'histoire, le même soir, plus de 100 millions de personnes visionnaient sur X l'interview de Vladimir Poutine par Tucker Carlson. "Le choc est rude. La comparaison entre l'intelligence de Poutine et l'incompétence de Biden est évidente", font remarquer les observateurs.

Le Dr. Steve Turley, commentateur conservateur en vogue sur Youtube, met les pieds dans le plat : "Ne soyons pas dupes, le monde entier a regardé ces deux leaders du monde s'exprimer le même jour. Dans quel gouvernement pensez-vous qu'une vaste majorité de la population mondiale voit la stabilité, la compétence, la stratégie, la capacité et le talent ?"

"Si le pays s'écroule, c'est parce que Joe Biden s'écroule"

"Ce rapport, de 350 pages, c'est ce que la gauche et les médias ont essayé de cacher pendant trois ans. Robert Hur passe cinq ou ou six heures avec le Président et cela lui suffit pour conclure que les facultés mentales du président sont très diminuées. Imaginez une seconde ce que diraient les médias si ce rapport concernait Trump", notent les commentateurs sur Fox News.

"Le procureur Hur a trouvé le nouveau slogan de Donald Trump : ‘Votez pour moi, je peux mentalement me défendre en justice'", s'amuse la journaliste Megyn Kelly, ancienne de Fox News et de NBC.

"On comprend mieux pourquoi le pays s'écroule sous nos yeux, avec l'immigration, la criminalité, la drogue, l'inflation, la diplomatie… C'est parce que Joe Biden lui-même s'écroule. Joe Biden est frappé de démence, c'est le gouvernement qui le dit lui-même. Joe Biden craque sous les scandales et la démence", lit-on également sur les médias sociaux.

Le double standard judiciaire

De son côté, Donald Trump a immédiatement réagi en exigeant que sa propre mise en examen pour les mêmes faits soit annulée, dénonçant un "double standard" judiciaire évident…

Qui se remémore la charge de Joe Biden contre Donald Trump dans l'émission 60 Minutes de CBS (septembre 2022), lui reprochant d'avoir emporté des documents confidentiels dans sa résidence de Mar-a-Lago ? "Comment est-ce possible ? Comment quelqu'un peut-il être aussi irresponsable ? Je me demande quelles informations concernant nos sources et méthodes contiennent ces documents ? C'est totalement irresponsable." Sans doute Joe Biden ne se souvenait plus qu'il avait lui-même subtilisé nombre de documents "Top secret"…

 francesoir.fr

 Commenter

Articles enfants plus récents en premier
14/02/2024 francesoir.fr  7 min #242866

Joe Biden officiellement déclaré sénile par le ministère de la Justice américain (Partie 1)

Joe Biden officiellement déclaré sénile par le ministère de la Justice américain (Partie 2 : quelles conséquences ?)

De New York, Anthony Lacoudre, pour France-Soir

Joe Biden va-t-il être en mesure de se représenter ? Ou peut-il être destitué. La question se pose. De plus en plus.

Mandel Ngam / AFP

MONDE - Le rapport du procureur spécial Robert Hur déclare Joe Biden sénile et inapte à un procès pour infractions liées à des documents classifiés, ce qui pourrait avoir des conséquences sur sa candidature et la stratégie des républicains.