01/03/2024 reseauinternational.net  7 min #243918

Aaron Bushnell s'est immolé pour attirer l'attention sur Gaza

Les motifs de l'auto-immolation de Aaron Bushnell : Des informations confidentielles sur les forces Us combattant dans les tunnels de Gaza

par Jack Morphet, Andy Tillett et Kate Sheehy

Aaron Bushnell a affirmé qu'il avait des informations secrètes sur des troupes usaméricaines combattant dans les tunnels du Hamas sous Gaza, quelques heures avant de s'immoler par le feu dans un «acte de protestation extrême» contre Israël, a déclaré mardi un ami proche au Post.

L'aviateur de 25 ans - qui a servi dans la 70e escadre de renseignement, de surveillance et de reconnaissance de l'armée de l'air, mais qui a également interagi avec des groupes anarchistes radicaux en ligne - a affirmé qu'il avait une «autorisation top secrète» pour les données du renseignement militaire lors de l'appel à son ami samedi soir, a-t-il dit.

«Il m'a dit samedi que nous avions des troupes dans ces tunnels, que c'étaient des soldats usaméricains qui participaient aux meurtres» a affirmé l'ami, dont les liens avec Bushnell ont été vérifiés par le Post.

«Son travail consistait à traiter des données de renseignement. Une partie de ce qu'il traitait concernait le conflit Israël- Gaza».

«L'une des choses qu'il m'a dites, c'est que ce qui est arrivé sur son bureau (...) c'était que l'armée usaméricaine était impliquée dans le génocides qui se déroule en Palestine», a déclaré l'ami, faisant référence à la guerre d'Israël contre le groupe terroriste palestinien Hamas à Gaza.

«Il m'a dit que nous avions des soldats sur le terrain qui tuaient un grand nombre de Palestiniens.

Il y a trop de choses que je ne sais pas, mais je peux vous dire que le ton de sa voix avait quelque chose qui me disait qu'il avait peur», a déclaré le copain.

«Je n'avais jamais entendu ce ton dans sa voix».

Bien que Bushnell ait affirmé qu'il transmettait des informations top secrètes à son ami, il n'y a aucun moyen de vérifier si c'est vrai.

La Maison-Blanche a déclaré à plusieurs reprises qu'elle n'enverrait pas de troupes américaines sur le terrain à Gaza, et le président Biden a déclaré qu'il espérait négocier un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas cette semaine.

Selon le New York Times, des forces d'opérations spéciales usaméricaines ont été déployées en Israël depuis l'attaque terroriste du Hamas du 7 octobre, afin «d'identifier les otages, y compris les otages usaméricains», après que le groupe en a capturé plus de 200 au cours de son raid.

Les forces spéciales ont également participé à l'élaboration de la stratégie des troupes israéliennes à Gaza, qui débusquent les membres du Hamas dans le réseau de tunnels situé sous le territoire, mais le rapport précise que les troupes [US] «ne sont pas affectées à des rôles de combattants».

L'armée de l'air a confirmé que le titre de Bushnell était «technicien des services d'innovation» [sic], mais n'a pas précisé l'habilitation de sécurité dont il disposait. Elle n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire du Post mardi.

L'ami - qui a précisé qu'il [Aaron] ne «soutenait pas le Hamas d'une manière ou d'une autre» - s'est dit surpris car Bushnell n'avait jamais violé son habilitation militaire auparavant.

«Il a une habilitation de sécurité depuis quatre ans maintenant, et c'est la seule fois, à ma connaissance, qu'il a enfreint le protocole et donné des informations qu'il n'aurait pas dû donner», a déclaré l'ami à propos de leur conversation.

«Il était effrayé», a déclaré l'ami à propos de Bushnell, qui a grandi dans un complexe religieux controversé dans une petite ville côtière du Massachusetts, mais qui a fini par s'immoler devant l'ambassade d'Israël à Washington, DC, vers 13 heures dimanche, en criant «Libérez la Palestine !»

Quelques minutes avant de s'immoler, Bushnell avait diffusé en direct une brève allocution vidéo dans laquelle il déclarait qu'il ne serait «plus complice d'un génocide».

Dans son dernier message sur Facebook, Bushnell a également écrit : «Beaucoup d'entre nous aiment se demander... Que ferais-je si mon pays commettait un génocide ? La réponse est que vous êtes en train de le faire. En ce moment même».

Des messages non confirmés publiés sur Reddit et liés à un compte semblant appartenir à Bushnell comprenaient des diatribes contre Israël et justifiaient l'attaque terroriste du Hamas.

Ils ont été publiés dans des groupes anarchistes et anti-policiers, à côté de messages plus banals sur des logiciels informatiques et des demandes de conseils en matière de carrière.

Sur sa page Facebook, Bushnell soutenait également le collectif anarchiste Burning River et Mutual Aid Street Solidarity.

L'ami de Bushnell a déclaré qu'il n'avait aucune idée que le fervent chrétien se suiciderait, d'autant plus que l'aviateur lui avait dit auparavant qu'il était contre le suicide.

«Il a dit que cela allait à l'encontre du plan de Dieu, qu'il y avait toujours de meilleures solutions que le suicide, que le suicide n'allait rien arranger», a déclaré l'ami à propos des commentaires que Bushnell lui avait faits à l'époque.

«Pour que Aaron ait fait ce qu'il a fait, il y avait des choses qui l'empêchaient d'agir», a ajouté l'ami.

«Les problèmes qu'il voyait, il ne pouvait pas les résoudre. Il aurait pris cette décision pour essayer de faire en sorte que quelqu'un d'autre puisse résoudre le problème».

L'ami a déclaré que lorsqu'il a appris que le suicide avait été diffusé en direct, «ma première réaction a été de me dire : «Ce n'est pas possible»

«Le suicide n'est pas quelque chose que Aaron ferait», a déclaré l'ami.

Il a ajouté que lorsque les deux hommes ont discuté de ce que Bushnell disait avoir découvert sur la guerre, «je lui ai dit de suivre sa conscience, qui l'a toujours mené dans la bonne direction auparavant», bien que Bushnell n'ait pas fait allusion à ce qu'il ferait le lendemain.

«Aaron était très analytique, il aura pris ce genre de décision après y avoir réfléchi longuement.

Aaron se présente extérieurement comme la personne la plus calme, la plus froide et la plus posée que vous puissiez connaître», a ajouté l'ami.

«Vous regardez la vidéo de lui, et vous voyez à quel point il est calme, cool et posé, et c'est sa personnalité normale.

Le plus bouleversé que nous ayons jamais vu... c'est qu'il allait prendre une hache et couper du bois».

L'ami, qui connaissait Bushnell depuis son adolescence, a déclaré qu'il voulait à l'origine s'engager dans l'armée, mais qu'après avoir examiné de plus près toutes les branches des forces armées, le jeune homme a opté pour l'armée de l'air ou la marine.

«Il a tiré à pile ou face [et a choisi] l'armée de l'air. C'était en 2019», raconte l'ami.

Au cours des années suivantes, Bushnell - qui était «honnête», plein d'«intégrité» et «aurait fait n'importe quoi pour aider n'importe qui, n'importe quand» - a eu du mal à se conformer constamment à la ligne militaire, a déclaré l'ami.

«Quiconque s'engage dans l'armée, les yeux brillants et tout feu tout flamme comme Aaron, et s'implique dans des activités liées au renseignement sur les transmissions, finira dans l'esprit du corps des transmissions ou partira», a déclaré l'ami, faisant référence au système de communication et d'information de l'armée.

«Aaron n'a pas adhéré à l'état d'esprit du Signal Corps.

Cet état d'esprit peut être décrit comme le fait de faire de petits compromis avec sa propre force intérieure pour ne plus être la personne que l'on était auparavant» a déclaré la source.

«Aaron ne pouvait pas faire ça, ce n'était pas dans sa nature».

* NdT : Renseignements pris, Aaron a grandi dans une communauté œcuménique chrétienne qualifiée par certains de charismatique et par d'autres de «secte controversée», comptant 200 membres, la Communauté de Jésus, appartenant à l'Église de la Transfiguration créée par des moines bénédictins à Orleans, sur la Baie de Cape Cod, dans le Massachusetts. Les membres de la communauté s'exprimant sur les réseaux sociaux ont manifesté depuis le 7 octobre des positions pro-israéliennes pures et dures.

source :  New York Post via  Tlaxcala

 reseauinternational.net

 Commenter