31/03/2024 reseauinternational.net  2 min #245875

Dr Sam Bailey : Le camouflage permanent du Ddt

par Dr. Sam Bailey

Les affirmations selon lesquelles les insecticides protègent les personnes des vecteurs de maladies tels que les tiques (par exemple, la maladie de Lyme) et les moustiques (par exemple, la dengue et la fièvre jaune) reposent sur le dogme de la théorie des germes et sur le concept scientifiquement non étayé de «pathogènes». L'examen des études fondamentales a universellement révélé que les microbes en eux-mêmes ne rendent pas malades les personnes en bonne santé.

Malgré ces faits gênants, «en 1945, contre l'avis des chercheurs qui avaient étudié la pharmacologie du composé et l'avaient trouvé dangereux pour toutes les formes de vie, le DDT a été autorisé aux États-Unis et dans d'autres pays pour une utilisation générale par le public en tant qu'insecticide». Ce n'était certainement pas la dernière fois que le slogan «sûr et efficace» était utilisé pour introduire un nouveau produit à grande échelle auprès d'un public non averti.

Ce qui s'est passé par la suite a été l'une des plus grandes dissimulations d'empoisonnement de masse et d'«épidémies» de l'histoire connue, utilisant le poliovirus imaginaire comme couverture habituelle. Bien que l'utilisation du DDT ait finalement été interdite dans la plupart des pays, le scandale se poursuit encore aujourd'hui avec une application massive en Inde et en Afrique. Comme si cela ne suffisait pas, pourquoi la «Convention de Stockholm» se fait-elle l'apologiste de cette tromperie permanente ?

odysee.com

source :  Vidéos du Net

 reseauinternational.net

 Commenter