03/04/2024 francesoir.fr  2 min #246071

Elon Musk met en garde contre une pénurie d'électricité en 2025

France-Soir

Elon Musk

Saul MARTINEZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA via AFP

Le patron de Tesla évoque au cours d'une conférence de Bosch Connected World fin février 2024 les risques de tensions provoqués en grande partie par l'Intelligence Artificielle ainsi que les mobilités vertes. Cependant, pour que se concrétisent les avancées de l'IA, qui annoncent pour l'année à venir une véritable avancée dans le domaine, de réels moyens doivent être mis en œuvre afin d'obtenir une électricité en quantités suffisantes.

La prédiction du milliardaire Elon Musk marque les esprits à la fin du cycle de conférence de la Bosch Connected World. En effet, celui-ci se félicite des avancées réelles dans l'Intelligence Artificielle générative, mais prévient qu'un renfort tout aussi important du parc électrique va être nécessaire en raison d'une crise imminente qui se profile pour l'année prochaine. L'augmentation de la demande de l'IA et la mobilité électrique ne vont que croissantes et vont se confronter aux ressources limitées actuelles.

La révolution de l'Intelligence Artificielle éblouie et questionne. Durant le cycle de conférence, Bosch et Microsoft annoncent eux-mêmes une collaboration afin de développer des applications d'Intelligence Artificielle dans le secteur de l'automobile. Sujet sur lequel l'entrepreneur réagit en revenant sur différents éléments susceptibles de compromettre le développement de l'IA comme la pénurie de semi-conducteurs, la pandémie de Covid-19 ou encore les transformateurs abaisseurs de tension. Pour faire fonctionner toutes les puces à travers le monde, l'électricité va être nécessaire en plus grandes quantités.

« La vérité est que la demande d'électricité augmente et que comme pour la voiture électrique, de nombreux systèmes ne pourront pas être correctement alimentés. La croissance simultanée de la mobilité électrique et de l'IA crée une demande excessive de production d'électricité. » annonce le célèbre entrepreneur.

Tandis qu'à de nombreuses reprises en hiver le risque de coupure électrique est avancé en France, les besoins apparaissent de plus en plus difficiles à combler. Pouvons-nous finalement être autonomes afin de nous maintenir dans la course à l'IA ou bien son accès va-t-il nous être limité par des difficultés électriques ? Cela peut-il être le marqueur d'une nouvelle hiérarchie entre les différents pays ?

 francesoir.fr

 Commenter