12/05/2024 elucid.media  2 min #248437

« Les industriels savent que leurs produits sont nocifs » - Mélissa Mialon

publié le 12/05/2024 Par  Laurent Ottavi

Les industriels nuisent à la santé publique avec leurs produits et ils camouflent cette nuisance par tout un tas de moyens. Mélissa Mialon, ingénieure en agroalimentaire, titulaire de la Chaire de professeur junior à l'INSERM sur la recherche sur les systèmes de santé, auteure de Big Food & Cie, comment la recherche du profit à tout prix nuit à notre santé (Thierry Souccar, 2021), identifie les pratiques et les effets nourris par l'avidité des industriels. Les conclusions de ses enquêtes, menées avec d'autres chercheurs, sont très claires : la source des problèmes remonte au système capitaliste.

Laurent Ottavi (Élucid) : Vous explorez l'univers des industriels dans votre livre. De qui parle-t-on exactement ?

Mélissa Mialon : Je m'appuie beaucoup dans mes exemples sur l'industrie agroalimentaire que je connais bien en tant qu'ingénieur dans ce domaine. J'entends par là toute la chaîne de production qui s'étend des producteurs de fruits et légumes ou d'autres matières premières comme le lait et la viande, aux transformateurs (de grandes marques telles que Coca-Cola), aux distributeurs (les supermarchés et les autres plateformes de distribution) et aux entreprises connexes, qui œuvrent dans les relations publiques, le marketing ou délivrent d'autres types de services. Je m'intéresse aussi dans mes travaux à d'autres industries, notamment celle du tabac, de l'alcool et du médicament.

Élucid : Pour quelles raisons les jugez-vous responsables d'une dégradation de la santé des individus ? Certains pourraient vous rétorquer que nous vivons plus longtemps que par le passé...

Mélissa Mialon : Nous vivons plus longtemps, certes, mais nous sommes par contre plus souvent malades qu'avant. De plus, les industriels sont la cause de beaucoup de maladies chroniques. Dans les trois publications que nous avons fait paraître après le livre dans la revue médicale du Lancet, nous avions évalué que quatre industries seulement se trouvaient à l'origine de 30 % des morts - l'industrie agroalimentaire, celle de l'alcool, du tabac et des énergies fossiles.

Manger les produits ultra-transformés de l'industrie agroalimentaire augmente les risques d'avoir un cancer, un diabète ou d'autres maladies non transmissibles (MNT) ou maladies chroniques. Fumer accroît les possibilités de développer un cancer du poumon. Boire de l'alcool est à l'origine d'une grande diversité de cancer. Les énergies fossiles, enfin, sont la cause de problèmes respiratoires graves.

 elucid.media

 Commenter