13/05/2024 europalestine.com  3 min #248489

Gaza : folie meurtrière d'Israël face à une résistance toujours présente

Israel continue à bombarder sans objectif précis. Après avoir proclamé qu'une zone de Gaza avait été « nettoyée » par son armée, doit y retourner à chaque fois, face à la présence de combattants du Hamas qui reprennent du terrain.

Ainsi, les escadrons de la mort israéliens ont lancé une nouvelle invasion à Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza. Leurs quadricoptères israéliens ouvrent le feu sur des ambulances dans le camp de réfugiés.

Les blessés sont transportés à l'hôpital Kamal Adwan, dans le nord de Gaza, au milieu des bombardements incessants.

Un secouriste découvre ses deux enfants assassinés dans le camp de Jabaliya

Les Palestiniens fuient le camp de réfugiés de Jabaliya alors que les bombardements s'intensifient.

Porte-parole de l'hôpital des martyrs d'Al-Aqsa : 60 martyrs dans le gouvernorat central au cours des dernières 24 heures.

« Le nombre de civils tués à Gaza est sans précédent et dépasse le nombre de tués lors de l'opération russe en Ukraine en deux ans. », a déclaré Guterres, secrétaire général de l'ONU

La municipalité de Gaza rapporte d'importants dégâts aux réservoirs d'eau dans la région de Tal al-Hawwa suite aux bombardementsciblant les installations. Besoin urgent et pénurie critique d'eau en raison de l'approvisionnement limité en carburant et des coupures de courant empêchant le fonctionnement des puits d'eau.

Attaques également sur Rafah et sur le centre de la bande de Gaza

« 18 martyrs et six blessés, dont de nombreux enfants, ont été admis à l'hôpital du Koweït » dans la ville de Rafah, ont déclaré dimanche des sources médicales à l'agence de presse WAFA.

On vous dispense des images atroces qui illustrent ces massacres.

« Des chars israéliens ont ouvert le feu sur des maisons civiles dans les régions de Deir al-Balah et de Maghazi », a ajouté WAFA.

« 18 martyrs et six blessés ont été admis à l'hôpital du Koweït » dans la ville méridionale de Rafah, ont déclaré des sources médicales à l'agence de presse WAFA le 12 mai.

Des enfants faisaient partie de ceux qui ont été tués par les frappes israéliennes sur Rafah.

« Des chars israéliens ont ouvert le feu sur des maisons civiles dans les régions orientales de Deir al-Balah et de Maghazi », a ajouté la WAFA.

La résistance palestinienne affronte l'armée israélienne sur plusieurs fronts à travers la bande de Gaza, et bombarde la ville de Sderot avec un barrage de missiles en réponse aux massacres contre les civils.

Les brigades Qassam du Hamas ont frappé les forces israéliennes avec des obus de mortier de gros calibre dans le quartier d'Al-Zaytoun, ainsi qu'à Jabaliya. Les morts et les blessés israéliens sont transportés à l'aide de nombreux hélicoptères.

« Hamas a une capacité militaire et elle restera, et nous n'y mettrons pas fin si nous continuons à nous battre », a déclaré samedi l'ancien chef du Conseil de sécurité nationale d'Israël, Giora Eiland.

CAPJPO-Europalestine

 europalestine.com

 Commenter